Le fantôme de Chipita Rodriguez erre à l’endroit où elle est a été pendue

Chipita Rodriguez, pour lui donner son nom propre, était la fille d’un Mexicain qui a combattu aux côtés de Sam Houston et d’autres pour la cause de l’indépendance du Texas. Rodriguez serait né le 30 décembre 1799 au Mexique.

La vie était méchante pour Chipita, cependant; un mariage a tourné au vinaigre, et son mari est sorti un jour, emmenant son fils avec lui. Elle ne reverrait pas le garçon pendant de nombreuses années, et quand elle le ferait, cela lui coûterait la vie.

Au milieu du XIXe siècle, Chipita vivait dans la pauvreté, elle fournissait aux voyageurs des repas et un lit bébé sur le porche de son appentis sur la rivière Nueces.

Un tel était un homme du nom de John Savage, qui s’est présenté une nuit avec six cents dollars d’or dans ses sacoches.

Il n’a pas vécu la nuit. Il a été tué à la hache et Chipita a été accusé de son meurtre.

La légende raconte qu’un autre homme était dans la cabine de Chipita cette nuit-là; il était son fils de longue date Juan Silvera, et il a tué John Savage, prenant son or et laissant sa mère face à la terrible musique qui a suivi.

Le juge Benjamin F. Neal

Chipita a été inculpé sur la base de preuves indirectes et jugé devant le juge du tribunal de district Benjamin F. Neal à San Patricio.

Bien que Rodriguez ait maintenu son innocence, elle a refusé de témoigner pour sa défense et est restée silencieuse tout au long du procès, peut-être pour protéger son fils coupable.

Bien que le jury ait recommandé la pitié, Neal a ordonné son exécution. Elle a été pendue le vendredi 13 novembre 1863. Aucune potence n’a été construite pour Chipita Rodriguez. Elle a été pendue et enterrée sous un arbre mesquite près de la rivière Nueces.

L’arbre mesquite est mort peu de temps après, prétendument frappé par la foudre, et le site de sa tombe a été détruit par les inondations depuis sa mort.

Chipita Rodriguez

Elle avait 63 ans au moment de sa mort. Ses derniers mots ont été cités comme étant «Pas de culpabilité de soja» (je ne suis pas coupable).

Au moins un témoin de la pendaison a affirmé avoir entendu un gémissement du cercueil, qui a été placé dans une tombe banalisée.

Plus d’un siècle plus tard, le 13 juin 1985, l’Assemblée législative du Texas a adopté une résolution notant que Rodriguez n’avait pas bénéficié d’un procès équitable.

Au fil des ans, son fantôme a été aperçu dans une forêt d’arbres près de l’endroit où elle est morte. Rodriguez est représenté comme un spectre avec un nœud coulant autour du cou, traversant les arbres mesquites ou se lamentant du fond de la rivière.

Au début, la légende raconte qu’elle n’est apparue que lorsqu’une femme était sur le point d’être exécutée au Texas – mais même là, où les exécutions judiciaires sont effectuées au taux le plus élevé du pays, il n’y a eu que quelques exécutions de femmes.

La légende a donc changé; On dit maintenant que Chipita marche chaque fois qu’une femme du Texas est injustement accusée du crime de meurtre.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *