Les visages de la SS watertown : L’une des photographies de fantômes les plus célèbres

L’histoire du SS Watertown est incroyable, et bien que beaucoup ne considéreraient pas le Watertown comme un navire fantôme, cette histoire s’avère hantée parmi l’équipage qui a navigué sur ce navire, et est donc classée comme l’une des les contes de navires fantômes les plus célèbres de tous les temps.

Tragédie frappe

Pendant que le SS Watertown naviguait dans le Pacifique en décembre 1924, en contrebas dans un entrepôt de marchandises, les marins, James Courtney et Michael Meehan étaient de service pour nettoyer une zone à l’intérieur de la cargaison lorsque la tragédie a frappé.

Aucun des deux hommes ne savait qu’ils allaient connaître leur sort. Tout en peinant, des gaz nocifs ont commencé à remplir la cargaison pendant qu’ils travaillaient. Les hommes d’équipage étaient inconscients du danger et ont rapidement été submergés par les fumées et se sont effondrés là où ils se trouvaient.

Comme le veut la tradition, ils ont eu des funérailles à bord du navire le 4 décembre et les deux marins ont été mis au repos en mer. Mais ce n’était pas la dernière fois qu’ils étaient vus.

Observations fantomatiques

Avant le crépuscule, le lendemain, le premier lieutenant a rapporté avoir vu les visages de Courtney et Meehan dans les vagues au large du côté bâbord du navire. Ils sont restés dans l’eau pendant environ dix secondes avant de s’estomper. D’autres membres d’équipage ont vu le phénomène fantomatique dans l’écume de l’océan après le navire pendant plusieurs jours.

Lorsque le navire est arrivé à la Nouvelle-Orléans, le capitaine Keith Tracy a signalé les observations étranges à ses employeurs. JS Patton lui a suggéré d’essayer de photographier les visages fantômes étranges.

Étonnamment, les visages ont été vus si souvent qu’en voyant les apparitions dans l’eau, un marin a couru chercher son appareil photo et en a pris une photo. Il espérait pouvoir capturer les fantômes et prouver que cette histoire était vraie.

La caméra a été immédiatement remise au capitaine Keith Tracy où elle a été placée dans un coffre-fort. Le film a été développé lorsqu’ils sont arrivés au port, et ce qui est apparu sur le film était les images indubitables des deux hommes, leurs visages levant les yeux des eaux mousseuses à côté du navire. Ils étaient facilement reconnaissables par le capitaine et l’équipage du SS Watertown.

Cette image prise du SS Watertown montre les visages de deux hommes d’équipage, James Courtney et Michael Meehan dans l’eau.

La Burns Detective Agency a examiné l’image des visages fantômes à la recherche de ruse et n’en a trouvé aucune. Il n’y a plus eu de rapports sur les visages spectraux des marins après le changement d’équipage du SS Watertown.

Hereward Carrington enquête sur les incidents de SS Watertown

Le chercheur psychique très respecté Hereward Carrington a découvert qu’il n’y avait pas de rapport officiel sur les phénomènes fantomatiques, mais a trouvé un compte rendu inexact en 1934 des visages fantômes dans Services, le magazine City Services Company.

Il a essayé d’interviewer des personnes impliquées dans l’incident, mais Patton et le premier compagnon étaient morts et Tracy, ainsi que la plupart de l’équipage de l’époque, n’a pas pu être retrouvée.

Hereward a pu contacter M. Storey, le directeur du bureau de New York de l’entreprise. Storey lui a dit qu’une explosion de l’image avait été exposée au public là-bas.

Carrington a découvert que les visages apparaissaient occasionnellement pendant quelques instants et semblaient stationnaires. Ils sont toujours restés à la même distance du navire et les uns des autres. Les têtes plus grandes que nature ont conservé les mêmes dimensions.

Récit de Michael Mann sur les visages fantômes

Il a lu sur les incidents du SS Watertown dans une édition de 1957 du magazine Fate. Il n’y avait pas de photo accompagnant l’article. Mann était intrigué. Après cinq ans de recherches, il a trouvé une copie de l’image.

Il a découvert que le capitaine Tracy et l’ingénieur adjoint Monroe Atkins attestaient les photographies.

Après que la Burns Detective Agency eut testé le négatif, il fut retourné et devint la propriété des propriétaires de Watertown. La photo montre les visages dans la même position que les témoins les ont décrits.

Les visages fantômes ne sont pas une illusion

Les témoins ont clairement vu les visages, mais ils ne sont apparus que dans l’un des six instantanés pris, ils étaient donc suffisamment solides pour être vus, mais pas assez opaques pour être photographiés de manière cohérente.

Quelle que soit la force qui a créé les images fantômes n’était pas assez forte pour soutenir leur vue pendant plus de quelques instants. Il est évident que les visages n’étaient pas une illusion de hasard créée par la mousse car ils ne variaient jamais en taille ou en placement.

S’agit-il de leur dernier adieu à l’équipage ou ignoraient-ils qu’ils ne vivaient plus? Qui peut dire avec certitude, mais il semble que les fantômes de Courtney et Meehan étaient très vivants, au moins sous forme spirituelle quelque part dans le vaste monde aquatique du bleu.

Article traduit par DAmien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *