Jardins d’Alnwick : Tout ce qui se trouve dans ce jardin peut vous tuer (vidéo)

Ce n’est pas un énorme secret que les riches font des choses étranges et absorbent de temps à autre ce qui serait autrement des fascinations étranges, mais quand la duchesse de Northumberland a construit ses jardins, elle s’est vraiment surpassée.

Ce n’est pas un article sur les fantômes ou les hantises, parfois les endroits les plus effrayants attendent de vous tuer ici même dans notre royaume. Bienvenue aux jardins d’Alnwick…

Ce qui rendait les jardins de la duchesse d’Alnwick spéciaux, ce n’était pas seulement qu’elle les construisait entièrement en pensant aux enfants, mais qu’elle les remplissait de chaque plante horriblement toxique qu’elle pouvait trouver. Selon les propres mots de la duchesse; «Je me demandais pourquoi tant de jardins à travers le monde se concentraient sur le pouvoir de guérison des plantes plutôt que sur leur capacité à tuer.» C’est encore mieux; «Je pensais que la plupart des enfants que je connaissais seraient plus intéressés à savoir comment une plante a tué, combien de temps il vous faudrait pour mourir si vous en mangiez et à quel point la mort pouvait être horrible et douloureuse.

Bien que les jardins d’Alnwick se soient agrandis depuis sa création originale en 1750, la section originale surnommée les jardins de poison est toujours la principale attraction. En approchant de cette partie des jardins d’Alnwick, vous apercevrez d’abord les nombreux panneaux d’avertissement «Ces plantes tuent».

Un avertissement bien placé car les jardins d’Alnwick abritent plus de 100 espèces d’une partie de la flore et de la faune les plus mortelles du monde. À l’intérieur de ses portes, vous pouvez trouver de nombreuses plantes toxiques connues comme les digitales, la belladone, les coquelicots et les laburnums, qui peuvent tous tuer s’ils sont ingérés ou, dans certains cas, ont souvent été transformés en stupéfiants au fil des âges.

Le jardin d'Alnwick
Le jardin d’Alnwick

Pourtant; il abrite également des locataires plus célèbres et exotiques tels que Nux Vomica, que vous connaissez peut-être mieux sous le nom de Strychnine. L’ingestion de la plante en n’importe quelle quantité stimulera simultanément tous les ganglions moteurs ou sensoriels de votre moelle épinière provoquant des convulsions violentes et angoissantes.

Pire encore est l’augmentation immédiate et extrême de la pression artérielle, qui dans de nombreux cas entraînerait de graves ruptures dans le réseau de vaisseaux sanguins du corps. La description directe est que vous vous tordez sur le sol à l’agonie que vous n’avez jamais imaginé possible tout en saignant de vos pores sur tout votre corps. Nux vomica était sans aucun doute un favori parmi les enfants visitant les jardins d’Alnwick.

Encore plus notable est la présence de Ricinus Communis, une plante si meurtrière que le Home Office anglais a dû directement autoriser sa présence lors de la rénovation des jardins d’Alnwick en 1997. Les haricots produits par Ricinus Communis sont les plus toxiques au monde et peuvent être mieux connus sous le nom de Castor Beans, qui, à l’état brut, produisent de la ricine.

Ceux qui connaissent les deux guerres mondiales reconnaissent sans aucun doute ce nom comme Ricin Gas; produit par les Américains et les Canadiens comme une arme biologique qui décimerait des armées entières.

Les effets de la Ricine, qu’elle soit digérée ou sous sa forme gazeuse, constituent un paragraphe en soi, ils comprennent; une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge, des douleurs abdominales invalidantes, des nausées extrêmes, des purges et une diarrhée sanglante, une augmentation extrême de la fréquence cardiaque, mais une baisse de la tension artérielle, et même si vous survivez d’une manière ou d’une autre aux premières heures, vous pouvez vous attendre à ont des crises incontrôlables jusqu’à une semaine.

Maintenant que vous avez imaginé vous tenir à côté de l’une de ces deux plantes, imaginez être entouré de centaines de personnes tout aussi mortelles; il s’agit des jardins d’Alnwick de la duchesse de Northumberland construits pour les enfants.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *