La légende de Stiffy Green : Le bulldog aux événements paranormaux

L’histoire de John Heinl et de son compagnon constant Stiffy Green est basée sur des événements réels.

L’histoire peut sembler familière, car de nombreux reportages ont été publiés dans des reportages du monde entier qui parlent d’événements similaires. Ce qui rend la légende de Stiffy Green différente, ce sont les événements paranormaux qui se seraient produits.

John Heinl et son petit bouledogue pouvaient souvent être vus dans les rues de Terre Haute, Indiana. Stiffy Green a obtenu son nom en raison de sa foulée raide et de ses yeux vert émeraude. Les deux semblaient inséparables et puis tout s’est terminé.

M. Heinl est décédé en 1920, laissant son meilleur ami seul. Le dernier lieu de repos de Heinl était un mausolée au cimetière de Highland Lawn. Stiffy Green a été accueilli par des amis de M. Heinl, mais Stiffy avait d’autres idées.

Peu de temps après, Stiffy Green était parti et ses nouveaux gardiens étaient partis à la recherche. Ils trouveraient Stiffy au mausolée de son maître et il refusa de partir. Les gens ont apporté de la nourriture au cimetière pour Stiffy mais il a refusé de manger alors qu’il montait la garde de son maître déchu.

Mausolée John Heinl
Mausolée John Heinl

Un jour, un employé de Highland Lawn a trouvé Stiffy Green mort à la porte du mausolée de John Heinl. L’histoire de Stiffy Green était bien connue et il a été décidé que le corps de Stiffy serait emmené chez un taxidermiste local et préservé.

Stiffy était positionné dans une posture assise et lorsque le taxidermiste eut fini, Stiffy Green fut placé à l’endroit où il avait été retrouvé mort afin qu’il puisse continuer à garder son maître.

Stiffy a dû être retiré du site après que des vandales aient frappé à plusieurs reprises le tombeau, le Stiffy conservé est maintenant en possession d’un musée local.

L’histoire du bouledogue dédié ne s’arrête cependant pas là. Les employés du cimetière qui connaissaient Stiffy Green ont affirmé qu’ils entendaient souvent l’écorce distinctive de Stiffy.

Il y a également des rapports d’observations non seulement de Stiffy Green, mais aussi de son maître John Heinl. Les vieux amis semblent s’être réunis et se promèneraient au cimetière de Highland Lawn.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *