Université Mount St. Mary : Activité d’un autre monde

L’Université Mount St. Mary a été fondée en 1808. Selon le père Daniel Nusbaum, historien du campus, en 1805, un prêtre de circuit, John DuBois, s’est fatigué sur une route entre Frederick et Emmitsburg.

Il a vu une lumière sur une montagne et a pensé que c’était une ferme, alors il a roulé vers elle. Il n’a pas pu trouver la maison et a décidé de dormir. Lorsqu’il s’est réveillé, il a découvert une scène majestueuse de collines et de champs. DuBois a décidé de rester pour construire une église et une école. Aujourd’hui, ses motifs sont hantés.

Salle Brute, salle 252 Poltergeist

Le dortoir porte le nom du révérend Simon Brute, président d’université. La légende raconte qu’il glisse sur le campus vêtu d’une longue robe noire. Il sourit normalement, hoche la tête et avance.

Un prêtre vivait dans la salle 252, en fait, une suite avec chambre, salon / bureau et salle de bain, lorsque de nombreux professeurs vivaient sur le campus.

Une nuit, il a redressé sa chambre, est sorti quelques minutes et est revenu pour tout trouver dans un désordre total. Les lumières et la télévision clignotaient de façon aléatoire. Il a déménagé. Un autre prêtre a emménagé. Lorsque son chat a commencé à siffler à des moments étranges et à courir sous le lit de peur, il a déménagé.

Main fantôme

Le père Daniel vivait dans la pièce. Quand il dormait, des objets ont été déplacés. Une pendule se déplacerait d’un bout à l’autre et, parfois, au milieu. Le lit bougeait, les portes intérieures s’ouvraient et se fermaient mystérieusement. La nuit, il entendit la porte de la salle de bain s’ouvrir de façon grinçante, la lumière allumée et la porte fermée. Il n’avait pas peur des phénomènes.

Après avoir déménagé, la pièce a été transformée en une pièce réservée aux étudiants. En 1997, trois étudiants ont emménagé. Ils ont vu un miroir tomber et des toilettes à chasse d’eau.

Brendan McMahon a vécu en 252 et a vécu des événements étranges. Lui et quelques amis regardaient la télévision et parfois, sans raison, la télévision a commencé à sauter d’une chaîne à l’autre.

Il a dit que l’école avait installé une étagère à l’endroit où Brute était morte. Des verres sont tombés d’eux-mêmes au milieu de la nuit.

McCaffrey Hall

Leander, un esclave, a travaillé pour le collège au milieu des années 1800 et a vécu au premier étage. Il a été accusé de vol. Pour cette raison, sa main gauche a été coupée et enterrée dans le quadrilatère.

Alors que Leander a finalement été libéré, il est resté au collège. À sa mort, il a été enterré dans le cimetière du collège.

À ce jour, les habitants de McCaffrey rapportent avoir vu une main coupée ici et là, ou entendu des doigts se gratter sur les fenêtres des dortoirs. Nusbaum croit que la main fantomatique pourrait chercher la réconciliation avec le reste du corps de l’homme.

Soldat de la guerre civile

L’un des fantômes les plus célèbres du collège est un soldat de la guerre civile qui a promis à sa bien-aimée qu’il penserait à elle pendant la bataille.

Ils ont accepté de regarder le ciel et de regarder la même étoile chaque nuit. Lorsque le soldat a été tué à Gettysburg, il a été enterré, face cachée, dans un ancien puits.

Maintenant, son esprit, disent les gens, parcourt le mont Saint Mary’s, tapotant les gens sur leurs épaules et les suppliant de «me retourner». Il veut voir l’étoile.

Sainte Elizabeth Ann Seton

Elle a été la première personne d’origine américaine à être canonisée. Le fantôme de Mère Seton, comme on l’appelle, fréquente les couloirs du collège.

Sainte Elizabeth Ann Seton

Elle a déménagé à Emmitsburg en 1809 pour établir la première école paroissiale du pays et est décédée en 1821. Son esprit est souvent aperçu marchant à côté d’un homme qui ressemble à un médecin.

Certains disent que sa vision est apparue aux soldats blessés pendant la guerre civile, lorsque l’école a été utilisée comme hôpital et qu’elle a uni ses forces avec un médecin pour soigner les malades. D’autres croient que l’homme est son père, un médecin.

Elle a été vue par des soldats blessés de la guerre civile lorsque l’école a été utilisée comme hôpital et elle a aidé des médecins à guérir les patients.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *