/script>

Les célèbres Thélémites d’Aleister Crowley et une magie méconnue

Fais ce que tu veux sera la totalité de la loi. Ce sont les mots avec lesquels Aleister Crowley a ouvert chaque lettre, que ce soit en écrivant à l’un de ses célèbres Thélémites ou simplement à sa femme. Les mots sont le fondement de la loi de Thelema, sa philosophie ésotérique et spirituelle qui était pour certains une religion et pour d’autres l’antithèse.

À ce jour, il y a peu ou pas de personnalités occultes qui ont eu le même impact sur la culture moderne que Crowley. Et moins de gens qui sont devenus si vilipendés ou déformés, même si ces dénonciations sombres peuvent avoir été intentionnellement incitées et embrassées.

Mais que cultivaient Thelema et le système de croyance occulte Crowley? Pourquoi était-ce si controversé et qui étaient les Thélémites qui sont devenus des adeptes des enseignements de « l’homme le plus méchant du monde? » Et encore plus intrigant, le fait que Crowley ait adopté ce personnage «diabolique» était-il une façade pour cacher une carrière d’agent du renseignement britannique?

Que ou qui adorent les Thélémites?

L’un des principes fondamentaux de Thelema est qu’il est syncrétique et plus philosophique que religieux. Crowley était célèbre pour avoir dit aux Thélémites de retirer la vérité fondamentale de tous les systèmes de croyances, tout en supprimant l’inutile, quelle que soit l’attrait ou l’apparence d’une idéologie parfaite.

Ses doctrines découlent de ses études sous l’ Ordre Hermétique de l’Aube Dorée et incorporent des éléments de la Kabbale juive, du gnosticisme , du bouddhisme et de la philosophie védique. Ces fondements ont conduit à ses célèbres associations avec l’Ordo Templi Orientis (OTO) et l’Ecclesia Gnostica Catholica (EGC), ce qui explique également pourquoi Thelema a été pertinent pour des visions du monde disparates, y compris les occultistes, les alchimistes et les yogis.

Toute la philosophie de Crowley était centrée sur l’idée qu’il fallait vivre, aimer et exister exactement comme ils le voulaient sans suivre les préceptes oppressifs d’une autorité centrale, mais tout en supportant les conséquences de ses actes.

Avec ce sentiment, on pourrait voir Thelema comme n’ayant aucun lien direct avec une religion ou un groupe, bien qu’une grande partie de ses images et de son inspiration proviennent des anciennes divinités égyptiennes et de la cosmologie.

Stèle endémique révélatrice

Le panthéon divin de Crowley de Thelema est passé par une entité canalisée appelée Aiwass; un ambassadeur de la divinité égyptienne Horus. Aiwass est venu à Crowley et à sa femme Rose lorsqu’il a tenté d’accomplir un rituel dans la chambre du roi de la grande pyramide, avant que Rose ne tombe en transe et ne commence à répéter «ils vous attendent».

Crowley a été chargé de prendre la dictée à une heure ultérieure où il a canalisé le Livre de la Loi, alias Liber AL vel Legis .

Nuit était la grande déesse de Thelema et la narratrice de ses édits, représentée sous la forme d’une femme nue étoilée. Nuit représente la potentialité dans son essence dans ce plan physique et au-delà.

Le pendant masculin de Nuit est Hadit, qui symbolise le noyau central de tout. Hadit est décrit comme le point unique de tout; « La flamme qui brûle au cœur de chaque homme et au cœur de chaque étoile. » Hadit est représenté comme un disque ailé du soleil.

Au-delà de ces deux divinités principales se trouvaient Ra-Hoor-Khuit, Hoor-paar-kraat et plusieurs autres, ainsi qu’un certain nombre de symboles et de chiffres désormais reconnus représentant la magie thélémique. Beaucoup d’entre eux ont été mal interprétés avec le satanisme, souvent en raison de l’étreinte ironique de Crowley d’une telle attention négative.Lire la vidéoAleister Crowley: la bête 666

Crowley en tant qu’espion britannique?

Alors que certains historiens considèrent les pitreries de Crowley comme une tentative artificielle de se démarquer et de laisser un héritage à Thelema, certains pensent qu’il l’a peut-être utilisé pour couvrir ses traces en travaillant comme un fantôme pour les agences de renseignement anglais.

Cette idée a été explorée dans la biographie d’investigation de Richard B. Spence, Secret Agent 666: Aleister Crowley, British Intelligence and the Occult . Dans le livre, Spence examine des documents provenant d’archives anglaises, françaises, américaines et italiennes, constatant que Crowley a probablement joué un rôle dans de nombreuses opérations Intel, y compris le naufrage du Lusitania et des complots pour renverser des gouvernements étrangers.

Ces comptes ont été débattus, bien qu’il soit largement reconnu que l’influence de Crowley pendant la Seconde Guerre mondiale a atteint les plus hauts rangs du gouvernement anglais sous la forme du geste «V pour la victoire». Repris par la BBC et Churchill lui-même, le geste a maintenu sa domination politique depuis, et a été considéré par Crowley comme un contre-magicien de la croix gammée nazie.

Et même dans les années précédentes, il existe des preuves de l’implication de Crowley dans la politique internationale, notamment en 1914, lorsqu’il a déménagé à New York et a commencé à écrire pour The Fatherland, une publication de propagande allemande qui a tenté de garder les États-Unis neutres pendant la Première Guerre mondiale. Crowley a écrit des articles pour le journal qui étaient absurdement exagérés et destinés à faire paraître les Allemands fanatiques et stupides.

On pense que ce faux charisme et le personnage infiltré de Crowley ont joué un grand rôle dans la  montée de l’attaque du faux drapeau de Lusitania  qui a par la suite encouragé les États-Unis à s’impliquer dans la guerre en tant qu’allié de l’Angleterre.

Une liste de Thélémites célèbres

Bien que Crowley soit décédé en 1947, son influence se poursuit aujourd’hui et a été très influente pour un certain nombre de musiciens, philosophes, occultistes et sommités célèbres. Bien que certains ne se soient penchés que sur Thelema, y ​​renonçant plus tard ou se désintéressant, d’autres ont indéfiniment intégré ses lois dans leur vie. Voici une courte liste des célèbres Thélémites que l’on pourrait reconnaître aujourd’hui:

  • David Bowie

« Je suis plus proche de la Golden Dawn
Immergé dans l’uniforme de Crowley,
je ne suis pas un prophète ou un homme de l’âge de pierre
Juste un mortel avec le potentiel d’un surhomme »
– Quicksand

  • Les Beatles

«L’idée du Beatle était de faire ce que tu veux, non? Pour prendre vos propres responsabilités.  » – John Lennon

  • Robert Anton Wilson

Il n’est pas surprenant que Robert Anton Wilson, le pape du Discordianisme , aurait attribué à des croyances similaires à Crowley. Après tout, les principes du Discordianisme soutiennent qu’il y a de l’ordre, du désordre et l’idée qu’ils sont tous deux illusoires. Dans ce cas, «Faites ce que vous voulez» semble avoir beaucoup de sens.

  • Timothy Leary

«Turn on, Tune in, Drop out» de Leary s’est certainement inspiré des mouvements contre-culturels et du dépassement des limites mis au point par Crowley. Leary s’est même cru être une «continuation» de Crowley après avoir retiré l’As of Disks du «Thoth Tarot Deck» de Crowley.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de dailygrail.com

  • Jack Parsons

Fondateur du Jet Propulsion Laboratory de la NASA et de la science moderne des fusées, Jack Parsons était également un fervent adepte d’Aleister Crowley et de la loi de Thelema. Parsons aurait invoqué l’hymne de Crowley à Pan – le dieu de la fertilité – avant de mener des expériences avec des fusées.

  • Page Jimmy de Led Zeppelin

Page aurait été fasciné par Crowley et l’Ordo Templi Orientis et, en 1970, il a acheté l’ancienne maison de Crowley, la Boleskine House, sur le Loch Ness en Écosse.

Bien que la plupart continuent à décrire Crowley et ses disciples comme membres d’un culte satanique, ces descriptions ignorent la vraie nature de Thelema et l’intention de Crowley avec l’ésotérisme. Mais si l’on creuse un peu plus profondément, ils trouveront un homme en avance sur son temps, qui a tenté de repousser les limites de la liberté sociale individuelle.

Et ce faisant, un homme qui a embrassé le rejet puritain et conservateur de sa vision du monde unique, en acceptant des surnoms comme «la Bête» et «666» pour attirer l’attention pour ce qui pourrait avoir été un certain nombre de raisons, sauf celle qui semblait la plus évident.

Article traduit par DAmien pour preuves du paranormal

Source : GAIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *