Ces 5 scientifiques célèbres étaient intéressés par l’occulte

Les célèbres scientifiques de l’histoire sont souvent considérés comme des idéologues stricts avec des personnalités aussi empiriques que leurs méthodes scientifiques, et il y en a beaucoup, en effet. Mais il y avait aussi un certain nombre d’esprits brillants avec des contributions majeures à l’humanité dont les croyances dans les sciences paranormales et métaphysiques resteront dans les annales de l’histoire occulte.

Est-ce leur intérêt pour la magie et le mysticisme qui a motivé leur éclat et leurs découvertes ultérieures? Pour certains, la réponse est un oui définitif, bien qu’ils soient rejetés pour leurs idées particulières. Et parfois, ce ridicule décourageait la poursuite de l’ésotérisme, mais souvent ils maintenaient leurs convictions, parfois de manière exhaustive.

Isaac Newton

La principale obsession de Newton, qui tomba dans les sciences occultes, fut l’alchimie. Il était convaincu qu’il existait une méthode pour trouver la fameuse et mystérieuse pierre philosophale , la substance alchimique qui pouvait transformer les métaux de base en or. Newton a poursuivi cette recherche à l’infini, en écrivant un manuscrit sur sa tentative de créer des éléments comme «sophick mercury», qui était la clé de ses ambitions alchimiques. Newton croyait à l’alchimie avec tant de véhémence qu’il ne la séparait pas de ses autres efforts scientifiques et l’étudiait aussi passionnément que ses autres entreprises. Mais certains croient que c’est cette ferveur qui l’a conduit à ses découvertes mathématiques les plus célèbres.

Newton était également un peu historien avec son écriture, The Chronology of Ancient Kingdoms. Cela était basé sur son intérêt pour les écrits de philosophes et penseurs grecs plus âgés comme Platon, Pline l’Ancien et Homère. Dans sa chronologie, Newton, a écrit sur sa croyance apparente en Atlantide.

Jack Parsons 

Parsons est l’un des cas les plus extrêmes de la liste, avec des liens avec Aleister Crowley et L. Ron Hubbard. N’ayant qu’un diplôme d’études secondaires, la passion de Parsons pour la fusée lui a valu l’acceptation parmi les professeurs d’université, malgré le fait que la technologie soit considérée comme un fantasme de science-fiction. Son penchant pour la création de carburant pour fusée, associé à un mépris pour les dangers qu’il comportait, a conduit à une carrière réussie de pionnier en science des fusées. Cela a également conduit à sa disparition dans une explosion 30 ans plus tard.

Tout au long de sa carrière, Parsons a été obsédé par l’occulte. Il était un acolyte de l’Ordo Templi Orientis de Crowley, prenant ses rituels et pratiques sataniques à un autre niveau en créant les siens. Il chantait les hymnes de Crowley avant le lancement de la fusée et était connu pour être aussi volatil que les produits chimiques qu’il mélangeait. Les universitaires avec lesquels il travaillait considéraient ses croyances occultes comme idiotes et étaient plus inquiets de son comportement décousu autour des explosifs.

À la maison, Parsons a organisé des soirées de sexe et de drogue, séduisant à la fois les physiciens et les amateurs occultes. Un tel personnage était L. Ron Hubbard, romancier de science-fiction à l’époque, devenant plus tard le fondateur de la Scientologie. Malheureusement, Hubbard a trahi Parsons, malgré les avertissements de Crowley, volant sa petite amie et une grosse somme d’argent. Il a continué à pratiquer la science des fusées, malgré son abandon d’Aerojet et le projet qui est devenu le précurseur du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. Il a été un jour retrouvé chez lui, gravement blessé et est décédé plus tard après avoir été blessé par une grosse explosion, entouré de ses effets occultes.

Pierre et Marie Curie

Les Curies, connus pour leurs vastes travaux en chimie et en physique, étaient des croyants connus du paranormal. Ils ont souvent participé à des séances avec leur amie et médium, Eusapia Palladino. Malgré leur ancrage dans une étude scientifique très matérialiste, les Curies étaient des croyants abjects dans le métier de Palladino. Il a été signalé que pendant ses séances, les tables léviteraient, les esprits seraient contactés et une série d’autres activités paranormales se produiraient.

Bien que les Curies vantent un résumé impressionnant des réalisations scientifiques et des prix Nobel, ils ne pouvaient pas expliquer l’activité phénoménale réalisée par Palladino au cours de ses séances. Le couple l’a essentiellement attribué à la magie et au paranormal. Ils l’ont même amenée dans des environnements contrôlés, dont l’Institut de psychologie de Paris, pour se produire. Le couple n’a pas pu réfuter les pouvoirs mystérieux de Palladino et jusqu’à leur mort, les séances ont fourni la preuve d’un royaume inexplicable et surnaturel.

Carl Jung

Bien que ce ne soit sans doute pas un scientifique, les théories de Jung sur la psychologie humaine sont largement répandues et étudiées, à peu près dans la même mesure que les réalisations des autres sur cette liste. Jung et Freud, en tant qu’examinateurs intenses de l’esprit subconscient, croyaient tous deux aux phénomènes télépathiques et psychiques. Alors que Freud n’était pas aussi disposé à parler de cette croyance, Jung était fasciné par les synchronicités et la télépathie. Il a raconté des anecdotes intéressantes de nature synchroniste et souvent théorisé avec son collègue de physicien quantique, Wolfgang Pauli. Pauli aurait cru que la télépathie pourrait être un produit de la physique quantique, une théorie qui est toujours valable aujourd’hui.

Une grande partie de la croyance de Jung dans le paranormal provenait d’une expérience hors de la mort proche du corps, au cours de laquelle il flotta au-dessus de la Terre, rencontra presque son créateur et fut témoin d’un archétype jungien de son médecin. À partir de ce moment, toute hésitation de Jung à embrasser le paranormal avait disparu.

Nikola Tesla

Nikola Tesla, le scientifique excentrique préféré de tous, a consacré sa vie à créer des inventions et des merveilles phénoménales. Beaucoup de ces concepts que nous utilisons aujourd’hui, tandis que d’autres n’ont jamais été réalisés, comme la machine à rayon de mort ou tremblement de terre. Tesla était obsédé par les inventions qui pourraient potentiellement fournir de l’énergie gratuite au monde, au grand dam des capital-risqueurs qui l’ont financé.

Tesla aurait également capté des signaux radio d’une source extraterrestre, affirmant avoir entendu ce qu’il a interprété comme des conversations. Il croyait que les transmissions provenaient d’une espèce sur Mars et étaient envoyées sous forme de nombres, le langage universel.

Il est également difficile de mentionner Tesla sans mentionner également son rival Edison, qui avait également des croyances paranormales, au moins pendant une courte période. Edison aurait construit un appareil pour communiquer avec les fantômes.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : GAIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *