la légende de la dame en vert du fort Laramie

Fort Laramie, dans le Wyoming, a ses racines en 1834, lorsque Fort William, un poste de traite surplombant la rivière Laramie a été construit. Des wagons se dirigeant vers l’ouest sur le sentier Oregon-California se sont reposés et y ont acheté des fournitures.

En 1841, Fort John remplace Fort William. En 1849, le poste militaire de Fort Laramie a été créé parce que les attaques amérindiennes sont devenues plus fréquentes à mesure que de plus en plus de personnes se rendaient pour trouver de nouvelles maisons dans l’ouest ou pour rejoindre la ruée vers l’or. Laramie, comme beaucoup d’autres forts américains, serait hantée.

Dame fantomatique de Fort Laramie en vert

Il existe deux versions différentes de sa légende. La première est qu’elle était la fille de l’agent responsable de l’American Fur Company au poste de traite de Fort John. Sa fille, une cavalière accomplie, lui a rendu visite.

L’agent a demandé à plusieurs hommes de la garder lorsqu’elle est montée à cheval sur les terres du fort. Un jour, alors qu’il était loin du poste, elle s’est faufilée sur un gros cheval noir. Deux hommes l’ont poursuivie, l’appelant à s’arrêter. Elle les a ignorés et est montée plus profondément dans la prairie et n’est jamais revenue.

L’autre version est qu’elle était la fille du propriétaire du magasin Sutler de Fort Laramie. Un sutler est un civil autorisé par le gouvernement à vendre des fournitures au personnel militaire.

Cavalière habile, elle montait quotidiennement à cheval, d’abord sur ou près du poteau, puis à des distances croissantes. Malgré les avertissements de son père, elle montait souvent seule. Un après-midi, elle a quitté le poste pour une balade solitaire et n’est pas revenue.

Les deux versions s’accordent à dire qu’elle portait une belle habit de conduite verte avec un chapeau voilé assorti et que la cause de sa disparition n’a jamais été découverte.

A-t-elle été kidnappée, assassinée, dans un accident mortel, perdue, peut-être, sauvée par des Amérindiens amis ou perdue et morte de faim? Il est convenu que sept ans après sa disparition, son fantôme – portant l’habit vert d’équitation, à califourchon sur un cheval noir – est apparu pour la première fois.

Depuis lors, son spectre et son cheval spectral apparaîtront sur l’Oregon Trail, à l’est de Fort Laramie, tous les sept ans.

Trois bâtiments hantés de Fort Laramie

L’ancien quartier des capitaines a été construit en 1870. Les portes s’ouvrent d’elles-mêmes et des bruits de pas fantômes se font entendre. Des témoins ont vu des lumières vives dans le bâtiment tard dans la nuit, des lumières venant de l’intérieur de la structure, bien qu’il n’y ait pas d’électricité. Le chasseur a été surnommé George.

Old Bedlam a été construit en 1849 comme quartier des officiers célibataires. Ce spectre, considéré comme un officier de cavalerie, parcourt le bâtiment et, parfois, dit aux gens de se taire.

Le bâtiment de la caserne de cavalerie, construit en 1874, abritait autrefois des centaines de soldats. Tôt le matin, les gens ont entendu les bruits fantômes de lourdes bottes foulant la promenade, approximativement au moment où les soldats auraient répondu au réveil.

Phénomènes fantomatiques dans et autour de Fort Laramie

Les gens ont vu un jeune homme spectral portant un imperméable qui a l’air de parler à quelqu’un, bien que personne ou rien d’autre ne soit présent.

Il y a un spectre d’un chirurgien, dans un uniforme éclaboussé de sang qui semble irrité. Un spectre d’un homme sans tête a été aperçu en train de jeter des pierres dans Deer Creek, un petit ruisseau qui traverse les terrains du fort, pendant les premières heures du matin.

Bovee Draw est au sud-est du fort. Vers minuit, des témoins auraient vu le fantôme d’un étrange soldat de la guerre civile. Le spectre d’un homme tenant une épée sanglante a été vu regardant l’eau dans le barrage de détention, au nord du fort à minuit.

Fort Laramie, WY Caserne de cavalerie

Ghostly Prank à Fort Laramie

En 1976, les Western Cheyenne ont parrainé un événement de minuit au fort. La dame spectrale en vert devait apparaître cette année-là.

Les hôtes ont décidé de ne rien laisser au hasard car les fantômes peuvent être imprévisibles. Ils avaient un jeune homme drapé une couverture sur lui et traversé le parc à minuit.

Son apparence a reçu les réactions attendues. Par la suite, il a dit à ses amis qu’il ne ferait plus jamais ça parce qu’il avait entendu des battements de sabots fantômes le suivre pendant son trajet.

Lieu historique national du Fort-Laramie

Le fort, administré par le National Park Service, est un site éducatif pour les personnes de tous âges. Il y a des visites annuelles gratuites au clair de lune au cours desquelles les visiteurs verront des acteurs représentant des personnes impliquées dans l’histoire de Fort Laramie.

Les guides du parc les rencontrent sur le parking, donnent une brève conférence, puis dirigent les groupes à travers une série de courtes reconstitutions historiques. Peut-être que certains des visiteurs pourraient voir la véritable Dame en vert…

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *