Le conte de la chose Roby : Rencontre avec le monstre noir

En mai 1951, un gang de quatre enfants – Tony, 8 ans, Jill, 7 ans, et Alan et George, tous deux âgés de 10 ans – est allé jouer dans l’une des anciennes granges désertes de Roby’s Carr Lane, Liverpool.

Les parents de George l’avaient averti de jouer dans de vieilles maisons délabrées en lui disant que les endroits pouvaient tomber sur lui et que les clochards vivant dans les anciens bâtiments de la ferme pouvaient l’attaquer et même le tuer, mais George était un garçon très désobéissant et c’est lui qui a suggéré explorer la – ancienne grange hantée – sur Carr Lane.

Il avait entendu des histoires étranges sur l’endroit de la part d’autres enfants, et un garçon avait dit à George que la grange avait été utilisée comme abri anti-aérien pendant la guerre.

Les quatre enfants ont couru sur Roby Road et sur Carr Lane, tous dirigés par George, le chef de gang autoproclamé. Ils atteignirent la grange déserte et, étant un après-midi typiquement anglais de mai, il commença à pleuvoir.

Le bruit des précipitations sur les tuiles effraya le plus jeune membre du gang Jill. George avait une boîte d’allumettes et a dit à tout le monde de trouver tout ce qui pouvait brûler pour faire du feu.

« Cela peut être notre nouveau repaire », a-t-il déclaré, frappant un match de Swan Vesta.

« J’ai trouvé une bougie! » dit Alan excité, et il prit le bout de trois pouces de la bougie et le tendit à George, qui sortit doucement la mèche noircie légèrement, puis l’alluma.

Un petit feu fait d’un tiroir en bois éclaté, de journaux, de feuilles sèches et de brindilles était allumé, et maintenant à la lumière de la bougie et du feu, le gang a remarqué l’étrange graffiti sur l’un des murs.

Il y avait ce qui ressemblait à des croquis au fusain de personnes dans peut-être des vêtements et des coiffures des années 1930 et 1940, et un certain nombre de portraits de la tête et des épaules. Les croquis étaient assez bons et l’artiste était sans aucun doute talentueux.

Les enfants ne savaient pas que les dessins sur le mur avaient été réalisés pendant les années de guerre lorsque les gens se sont rassemblés dans la grange – qui servait comme une sorte d’abri anti-aérien spécial.

L’artiste est inconnu, mais il pourrait être le même artiste qui a peint des portraits très similaires de personnes des années 1940 dans une peinture bitumineuse sur les murs d’un abri anti-aérien sous Wavertree Park sur Edge Lane. Le style artistique a été décrit plus tard comme étant très similaire à l’œuvre de Roby.

Sur le même mur que le dessin au fusain, il y avait une esquisse très effrayante d’une créature surnaturelle avec d’énormes yeux ronds, des oreilles pointues comme un chat, une bouche massive entourée de dents pointues et de longues jambes et bras grêles.

La chose avait une queue pointue rappelant le dard d’une guêpe, et à côté de ce dessin grandeur nature alarmant, il y avait d’étranges symboles et glyphes comme un message codé, puis les grands mots en majuscule: «  GARDER HORS  ».

Jill n’aimait pas du tout ce dessin du monstre, et a dit qu’ils devraient tous quitter l’endroit.

« C’est le croque-mitaine qui mange des petites filles », a dit George à Jill, et il a fait un clin d’œil à Alan, qui s’est rendu compte que son ami disait juste un fil pour effrayer la fille.

Alan a déclaré: «Oui, j’ai entendu parler de lui – M. Bogey. Ils ont trouvé des squelettes de filles ici ».

Tout à coup, les enfants ont entendu un faible gémissement et quelque chose est entré dans la pièce à quatre pattes à partir d’un trou dans le mur.

Au début, le gang pensait que c’était un chien, mais comme il entrait dans le purlieu de l’illumination dégagée par le feu, les enfants ont vu que ce n’était pas un chien – c’était cette chose qui avait été représentée sur le dessin mural.

Il avait une peau brillante brun foncé et une coquille ressemblant à un insecte sur le dos, deux énormes yeux rouges que George a décrits plus tard comme ressemblant à des « nombrils » et une grande bouche à crocs béants. Il s’est levé et mesurait bien plus de six pieds.

Il se précipita vers les enfants avec de longs bras grêles et des mains griffues, et ils crièrent et s’enfuirent de la grange. Le gang a manqué de justesse d’être écrasé alors qu’il courait dans une panique aveugle à travers Roby Road.

Ils sont tous allés chez Jill sur Station Road, et la mère de la fille était furieuse quand elle a vu que sa fille s’était mouillée.

Jill était si hystérique qu’elle ne pouvait pas dire à ses parents ce qui s’était passé, et quand George a parlé du «monstre» à la mère et au père de la jeune fille, ils ne l’ont pas cru.

J’ai mentionné cet incident au Billy Butler Show il y a des années, et beaucoup de gens m’ont contacté en ondes. Ils ont rappelé la grange de Carr Lane avec des dessins étranges, et la plupart ont soutenu qu’elle avait été démolie vers 1960.

Des dizaines de locaux se sont souvenus des rumeurs sur la terrifiante «chose» qui quitterait la grange après la tombée de la nuit et parcourrait Roby et certaines parties de Huyton.

Ce que la créature était, je ne prétends pas le savoir. Cela aurait pu être un démon évoqué par des escrocs occultes sur les lieux des années auparavant; tout ce que nous pouvons faire, c’est spéculer sur sa nature – mais je me demande si nous en avons vu la dernière…

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Auteur: Tom Slemen , qui est un écrivain de Liverpool, connu principalement comme l’auteur de la série de livres Haunted Liverpool la plus vendue qui documente les incidents paranormaux et les crimes non résolus ou inhabituels. Consultez ses livres sur Amazon ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *