5 passerelles légendaires vers l’enfer que vous pouvez réellement visiter

Entrez si vous osez dans l’endroit où les âmes des morts sont bannies, pour pénitence et punition.


LES Cultures du monde entier ont des histoires de portes, de grottes et de rivières menant aux enfers. Que ce soit ses temples gréco-romains dédiés à l’Hadès, la délicate ville maya de Xibalba ou les légendes américaines des portes vaudou à la Nouvelle-Orléans, le feu et le soufre ne sont jamais loin. En général, ces sites ont et continuent de servir de points d’accès pour les esprits des personnes décédées, nous permettant le confort de communiquer avec nos proches disparus.

Cependant, ils restent des sites de mystère et de danger qui continuent d’attirer notre imagination, même lorsqu’ils sont tombés en ruine.

1. La passerelle vers l’Hadès

Underworld: 5 passerelles légendaires vers l'enfer que vous pouvez réellement visiter
[Image via Wikipedia ]

Le Ploutonion ou Pluton’s Gate a été fondé vers 190 avant JC dans l’ancienne ville de Hiérapolis, qui se trouve aujourd’hui dans le sud de la Turquie. Les archéologues ont découvert ce site religieux de longue date en 1965 et ont rapidement reconnu la présence de dioxyde de carbone suffocant. Le complexe du temple avait été construit au sommet d’une caverne que l’on croyait être une porte vers le pays des morts en raison des gaz toxiques qu’il émettait. Les récits historiques décrivent l’étrangeté des oiseaux volant dans les fumées et tombant morts. Beaucoup détaillent également leurs expériences avec les sacrifices d’animaux dans une petite caverne à l’intérieur du complexe du temple dont les escaliers mènent dans les grottes ci-dessous. Le temple Ploutonion était soutenu par des frais que les visiteurs payaient pour tester les gaz du site sur les animaux ou pour poser des questions à l’Oracle de Pluton qui avait reçu des visions mystiques.

2. Les grottes de Xibalba

Underworld: 5 passerelles légendaires vers l'enfer que vous pouvez réellement visiter
[Image via Wikipedia ]

Dans la mythologie maya, la terre des morts était une grande ville animée appelée Xibalba qui était pleine de tests et de pièges, de sorte que même les routes parlent aux voyageurs de les confondre. Les anciens Mayas croyaient que les grottes et les dolines étaient des entrées de ce «lieu de la peur», de sorte que beaucoup considéraient le vaste système de cavernes sous le Belize comme une telle entrée. Au fil des âges, les rivières souterraines ont creusé des kilomètres de cavernes dans le substratum rocheux sous cette ville, et ses habitants ont depuis longtemps jeté des offrandes dans leurs ouvertures pour apaiser les dieux, de l’or à la nourriture et même aux sacrifices humains. Tout comme Xibalba, il est assez facile de se perdre dans les cavernes, d’autant plus que beaucoup restent non cartographiées. Cependant, il existe d’autres passerelles vers cette ville des morts,

3. La montagne de la peur

Underworld: 5 passerelles légendaires vers l'enfer que vous pouvez réellement visiter
[Image via]

Dans la péninsule isolée de Shimokita, au centre du Japon, un volcan de caldeira appelé Yake-Yama ou «Burning Mountain» est entouré d’histoires d’entrées vers le monde souterrain. Avec un paysage volcanique carbonisé de roches foudroyées, de fosses bouillonnantes et de fumées sulfuriques, il n’est pas étonnant que les gens appellent aussi cette montagne le mont Fear. Pourtant, la région a également longtemps été considérée comme un espace sacré, avec un ruisseau voisin qui se jette dans le lac Usori, considéré comme l’un des quatre fleuves Sanzu au Japon. Ceux-ci sont liés à la rivière des Trois Traversées qui permettent aux esprits des morts d’entrer dans l’au-delà dans la croyance bouddhiste. En conséquence, vous verrez probablement des statues du bodhisattva de l’enfer et gardien des enfants, Jizo, sur les rives du fleuve avec des offres de jouets, de vêtements et de pierres pour aider les morts à passer à leur nouvelle vie.

4. Les portes de la Guinée

Underworld: 5 passerelles légendaires vers l'enfer que vous pouvez réellement visiter
[Image via Sauver nos cimetières ]

Au Vaudou, les âmes des morts résident à Guinee, une partie du monde souterrain où ils attendent avant de retrouver leurs proches dans l’au-delà. Il est dirigé par le Baron Samedi, une divinité liée à la mort et à la renaissance qui garde le carrefour pour se déplacer entre les mondes. Une légende commune raconte sept portes par lesquelles il faut passer pour entrer en Guinée, y compris la rime suivante: « Sept nuits, sept lunes, sept portes, sept tombes. » Beaucoup voient cela comme une métaphore de la semaine après la mort, lorsque l’âme passe par les portes d’entrée au pays des morts. D’autres le voient comme un guide vers une passerelle physique à la Nouvelle-Orléans qui peut être trouvée en cartographiant le sceau du crucifix de Samedi sur les rues et les cimetières du quartier français. Une fois ouvert dans le bon ordre et avec un bon apaisement de chaque loa qui les garde, vous pouvez entrer Guinee,

5. Les portes du New Jersey

Underworld: 5 passerelles légendaires vers l'enfer que vous pouvez réellement visiter
[Image via Atlas Obscura ]

Dans le comté de Passaic, un égout pluvial semi-abandonné pour Weasel Brook est censé être la porte de l’enfer. Cet ancien système de tunnel avec de hauts plafonds en pierre voûtée est rempli de graffitis, de détritus et de myriades d’histoires étranges. Les habitants et les amateurs de paranormal signalent des frissons inattendus, des objets étranges, des bruits de frappe dérangeants, des carcasses en décomposition, des croix à l’envers et une figure humaine fonctionnant à des vitesses inhumaines appelée Red Eye Mike. Selon la légende, sept tunnels sombres et remplis d’eau mènent à une série labyrinthique de passages qui se rapproche de plus en plus du diable. Il y a aussi des histoires d’une salle diabolique à laquelle on ne peut accéder qu’en soulevant des haches incroyablement lourdes qui bloquent la porte et d’une réunion du chapitre KKK dans ces étranges cavernes. Plus concrètement, le drain du ruisseau Weasel inonde rapidement lors de fortes pluies,

Des fumées nocives aux paysages volcaniques d’un autre monde, ces portes vers l’inconnu partagent toutes l’inexplicable. En conséquence, chacune de ces entrées vers les enfers suscite l’imagination; c’est peut-être pour cela qu’ils vivent longtemps après que les systèmes de croyances qui les sous-tendent sont tombés en disgrâce. Lorsque vous les recherchez, préparez-vous à plus de questions que de réponses depuis, et profitez de votre voyage de l’autre côté.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *