Ces 6 tueurs en série odieux ont laisser leur marque après leurs crimes

La plupart des tueurs en série notoires aurait pu se trouver avec leurs crimes loin odieux du monde … ils avaient résisté à l’envie de se vanter de leurs actions avec une carte d’appel distinctif.

Certains s’en sont toujours sortis, malgré leur vantardise.

Qu’il s’agisse d’un symbole satanique laissé sur les lieux du crime ou d’une lettre railleuse et anonyme envoyée aux autorités, ces cartes d’appel de tueur en série vous feront ressentir des frissons.

1. Signature de BTK

The Mark of Murder: 6 cartes d'appel effrayantes laissées par des tueurs en série
Crédit d’image Wikipedia .

La police du Kansas avait espéré que le tristement célèbre tueur en série «BTK» (Bind Torture Kill) avait finalement été appréhendé ou tué lorsqu’il avait pris une pause pendant près de 10 ans. En fait, il était bel et bien vivant; il ne pouvait tout simplement pas résister à se délecter du fait qu’il n’avait pas été capturé. Les lettres qu’il a envoyées à la police en 2004 ont finalement conduit à sa capture et à sa condamnation en 2005. Les lettres ont été signées avec la signature spéciale de BTK: un symbole composé des trois lettres B, T, K et arrangé pour ressembler à un corps féminin. Les forces de l’ordre n’ont jamais informé les médias de la signature. Ainsi, après cette interruption de 10 ans, lorsque les lettres sont arrivées avec la signature unique, il était clair que seule une personne ayant une connaissance intime du crime aurait pu les envoyer.

2. Les lettres du zodiaque

The Mark of Murder: 6 cartes d'appel effrayantes laissées par des tueurs en série
Crédit d’image Hermitosis / Flickr .

Comme BTK, le Zodiac Killer a terminé toutes ses lettres à la police avec une «signature» spéciale – un cercle avec une croix à travers, presque comme une cible. Mais contrairement à BTK, le tueur du Zodiac n’a jamais été traduit en justice. À la suite du meurtre de deux couples dans le nord de la Californie, trois grands journaux de la région de la baie ont reçu des lettres identiques, qui comprenaient quatre cryptogrammes et des détails sur les meurtres qui n’avaient pas encore été rendus publics. Après des meurtres ultérieurs, le Zodiac a envoyé un morceau de chemise de victime à la presse, ainsi que d’autres chiffres. Aujourd’hui, l’identité du Zodiac Killer reste un mystère, et un seul de ses cryptogrammes n’a jamais été décodé.

3. Les cartes de tarot des tireurs d’élite de Beltway

The Mark of Murder: 6 cartes d'appel effrayantes laissées par des tueurs en série
Crédit d’image Newseum .

Les résidents du Maryland et de Washington DC ont été gelés de peur par la fusillade de trois semaines des tireurs d’élite des Beltway en octobre 2002. Sur plusieurs scènes de crime, la police a découvert la «carte de la mort» du jeu de tarot. D’un côté, « Appelez-moi Dieu », a été écrit, et de l’autre côté: « Pour vous M. Police. Code: Appelez-moi Dieu. Ne communiquez pas à la presse.  » Malgré la demande de carte d’appel, l’information a été communiquée à la presse et souvent citée à tort comme «Je suis Dieu». Les policiers ont également découvert de longues notes manuscrites, menaçant la violence contre les enfants de la région. Après une chasse à l’homme et une enquête terrifiante, John Allen Muhammad et Lee Boyd Malvo ont été traduits en justice. Malvo, qui n’avait que 17 ans à l’époque, a été condamné à six condamnations à perpétuité consécutives. Muhammad a été exécuté par injection létale en 2009.

4. Le Pentagramme du Night Stalker

Richard Ramirez, ou « The Night Stalker » comme il était communément connu, a utilisé un pentagramme comme carte de visite. La police a trouvé un pentagramme gribouillé de rouge à lèvres sur la cuisse de sa victime Barbara Pan, et sur les murs ou les miroirs des maisons de ses autres victimes. Ramirez a affirmé que le pentagramme symbolisait son amour de Satan. Après avoir été finalement appréhendé en 1985, Ramirez est entré dans la salle d’audience le premier jour de son procès en 1988 avec un pentagramme à l’intérieur de sa main (voir photo de fond). Il a flashé la cour, souriant, et a dit « Je vous salue Satan. » Les jurés étaient terrifiés par Ramirez, et son procès a été l’un des plus coûteux et des plus sensationnels que la Californie ait jamais vu … jusqu’à celui d’OJ Simpson en 1994, c’est-à-dire. Ramirez a passé 23 ans dans le couloir de la mort avant de mourir d’un cancer en 2013.

5. Le tueur de visage heureux

The Mark of Murder: 6 cartes d'appel effrayantes laissées par des tueurs en série
Crédit d’image Wikipedia .

Frustré par le peu d’attention que ses meurtres recevaient dans les médias, Keith Hunter Jesperson a écrit une confession complète, signée avec un visage souriant, sur le mur de la salle de bain d’un arrêt de camion. Il a également beaucoup écrit à la police et à la presse, signant toutes ses lettres avec un visage souriant. Bien qu’il ait affirmé avoir tué jusqu’à 160 personnes, les procureurs l’ont attaché au meurtre de huit personnes et il a été condamné à trois peines de prison à perpétuité consécutives.

6. Lettres de Jack l’Éventreur à la police

The Mark of Murder: 6 cartes d'appel effrayantes laissées par des tueurs en série
Crédit d’image Wikipedia .

L’homme responsable des meurtres en série non résolus dans le quartier de Whitechapel à Londres en 1888 a proposé son surnom en signant «Jack l’éventreur» dans sa première lettre à la police. Parce que Scotland Yard a reçu des centaines de lettres de ceux qui prétendaient être le tueur, cette première lettre était à l’origine considérée comme un canular. Mais maintenant, les enquêteurs réalisent que son timing, ainsi que des détails sur les meurtres, révèlent qu’il est authentique. Il y a deux autres lettres – dont une connue sous le nom de «From Hell», qui est arrivée avec une boîte contenant un petit morceau de rein humain préservé – que les autorités croient également provenir du vrai tueur.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Cet article a été publié pour la première fois sur The Lineup .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *