Le phénomène des armées fantômes : Pourquoi les esprits se battent ils après la mort?

Dans de nombreux pays, il y a eu des histoires d’armées fantômes qui hantaient les champs de bataille à travers l’histoire.

Par exemple, en 490 avant JC, une bataille a eu lieu près d’Athènes, en Grèce, entre les Athéniens et les Perses, et pendant des années par la suite, les visiteurs du site entendaient les sons de la bataille et / ou voyaient les fantômes des guerriers qui avaient combattu. Là.

Dans la plupart des cas, des signalements d’armées fantômes se produisent au cours des premiers mois ou des premières années suivant la bataille. Parfois, cependant, ils surviennent de nombreuses années plus tard.

En 685 après JC, l’une des pires batailles du Moyen Âge en Grande-Bretagne a eu lieu près de Nechanesmere, en Écosse. La terre était sous l’invasion des Northumbriens. La bataille ne s’est pas bien déroulée pour les Pictes en défense. La plupart d’entre eux ont été abattus, ainsi que leur roi, Brude mac Beli, et tout son garde du corps royal. Les quelques survivants ont fui.

Derrière eux, ils ont laissé un paysage jonché de morts, de gémissants mourants et de hurlants blessés. Il n’y avait pas d’armes à feu à cette époque. Des soldats ont été tués à coups d’épée et de couteaux, abattus de flèches et écrasés avec des massues à pointes.

La mort prenait souvent un temps long et angoissant. Enterrer les morts a pris encore plus de temps. En 1950, un cas a été enquêté par la Society for Psychical Research (SPR) après qu’une femme en Ecosse a rapporté avoir vu des figures fantomatiques en collants et tuniques, portant des torches, fouillant le sol dans un champ. Finalement, le SPR a découvert que le site avait été le lieu d’une bataille en l’an 685 entre les Pictes écossais et les Northumbriens.

En Angleterre, une terrible guerre civile a été menée de 1642 à 1651. La guerre était en fait une série de trois conflits, qui tournaient autour de l’autorité de la monarchie contre l’autorité du Parlement. Les parlementaires ont finalement gagné et la monarchie a été remplacée par un gouvernement républicain du Commonwealth.

La guerre a marqué un tournant pour le destin d’une nation. L’impact de celui-ci reste dans la mémoire collective de son peuple et est inscrit dans le paysage psychique. Des batailles ont été menées en Angleterre, en Écosse et en Irlande.

Les fantômes de ces batailles sont toujours présents. L’une de ces batailles fut Edgehill, le premier combat majeur de la guerre. Non seulement ses fantômes sont sur la terre, mais ils sont aussi dans le ciel.

L’une des batailles les plus sanglantes a eu lieu à Antietam Creek, près de Sharpsburg, Maryland, le 17 septembre 1862. C’était une impasse, mais cela ne s’est pas bien passé pour le Nord. Plus de personnes sont mortes au cours de cette journée de combats que n’importe quel autre jour pendant toute la guerre.

On estime à 3 754 le nombre de morts, 17 292 blessés et 1 763 disparus. Beaucoup de morts se sont retrouvés au même endroit: Bloody Lane. La voie était en fait une route enfoncée dans la terre où les soldats de l’Union étaient facilement enlevés.

Aujourd’hui, Bloody Lane émet un sentiment de terreur pour les nombreux visiteurs qui viennent sur le site. Des cris de bataille fantômes se font entendre. À Burnside Bridge, où de nombreux morts ont été enterrés, il y a encore des sons de tambours fantômes. D’étranges lumières bleues sont visibles la nuit. Ils seraient les feux de camp fantômes des soldats fantômes.

Des hantises similaires se produisent sur d’autres champs de bataille de la guerre civile, mais aucune ne surpasse Gettysburg, en Pennsylvanie, en activité. Gettysburg est probablement l’un des sites de bataille les plus hantés du monde. Les 1er et 3 juillet 1863, marque le tournant de la guerre civile.

À Gettysburg, le Nord a remporté une victoire décisive, prenant le dessus jusqu’à la capitulation du Sud près de deux ans plus tard. Environ 165 000 hommes ont combattu et il y a eu 50 000 victimes – plus que les habitants de toute la ville de Gettysburg.

La bataille est particulièrement connue pour Pickett’s Charge, du nom du général George Pickett, l’un des commandants qui a mené un assaut de 12 000 soldats confédérés sur une immense étendue de terrain dégagée. Pendant trois jours, les armées se sont déplacées dans des combats brutaux à travers des terres remplies de rochers et de petites collines.

Dans les endroits où des combats intenses ont eu lieu, il y avait tellement de corps que les soldats pouvaient à peine marcher et toucher le sol. Au lieu de cela, ils ont traversé des cadavres. Le sang a trempé les rochers et le sol. Pas étonnant que des batailles entières deviennent des fantômes! Étonnamment, un seul civil a été tué, même si la ville était remplie de coups de feu.

Jenny Wade, une jeune femme, préparait du pain dans la cuisine de la maison de sa sœur lorsqu’une balle a déchiré le mur et l’a percée au cœur. Elle est morte instantanément. La maison, maintenant un musée, est hantée, bien que les opinions soient partagées quant à savoir si Jenny elle-même est toujours là.

Plus d’une décennie après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les habitants d’une île du Pacifique Sud où les forces alliées et japonaises se sont battues en 1944 verraient le fantôme d’un soldat japonais équipant les restes d’un canon antiaérien japonais tous les soirs à minuit.

De tous les événements de l’histoire, les batailles menées dans les guerres comptent parmi les plus traumatisantes. Les batailles sont des périodes concentrées de massacres. Ils sont remplis d’émotions, de douleur et de mort. Les souffrances qu’ils causent s’étendent bien au-delà des champs de bataille eux-mêmes. Des vies, des familles, des communautés et même des nations sont déchirées. Il n’y a aucune explication certaine pourquoi les batailles continuent sous forme fantôme.

Les chercheurs de Paranormal croient que l’intensité de la douleur émotionnelle, de la douleur physique et de la mort violente – en particulier à grande échelle – laisse une empreinte puissante dans l’espace psychique, un royaume invisible autour de nous. Les combats se terminent en temps réel, mais continuent et se répètent dans le domaine invisible.

Une hantise se produit lorsque les gens peuvent expérimenter ce royaume invisible, même brièvement. Certains chercheurs pensent également que certaines des âmes des soldats morts sont bloquées ou liées à la terre. Ils s’attardent à l’endroit où ils sont morts, sans savoir où aller ni même combien de temps passe.

Les gens qui croient que de telles observations sont réelles ont émis l’hypothèse que les témoins connaissent une rétrocognition, une capacité à voir des images du passé.

D’autres ont suggéré que la nature traumatisante de la guerre amène les personnes décédées au cours d’une bataille à laisser des «résidus psychiques» sur le site de leur mort, et ce résidu est responsable des images. Les sceptiques, cependant, disent que de telles images sont des hallucinations ou des fantasmes.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *