Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter

Du haut de la tour au sous-sol profond, rejoignez-nous pour visiter les maisons et les endroits les plus hantés de Londres.

London est l’une des plus anciennes villes du monde. Il est donc logique que la capitale britannique ait plus de hantises par pied carré que partout ailleurs. Des pubs aux théâtres et châteaux, les légendes regorgent de spectres fantomatiques et de sons inexplicables. Les endroits effrayants suivants sont également parmi les plus populaires et les plus importants de la métropole internationale britannique.

Découvrez le côté sombre de Londres et explorez les 10 endroits les plus hantés à visiter… si vous osez.

1. Station de métro bancaire

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via ice.org ]

La gare de Bank a été construite dans le cadre des plates-formes de Waterloo et City Railway en 1898, et les premiers rapports de son fantôme résident, «The Black Nun», ont commencé peu après. L’esprit serait une religieuse du nom de Sarah Whitehead dont le frère a été pendu pour fraude. Elle est devenue folle et se rendait régulièrement à la Banque d’Angleterre pour s’enquérir de lui jusqu’à sa mort – et même après. À ce jour, son spectre est souvent repéré dans la gare, bien que les voyageurs signalent également une tristesse générale et une odeur nauséabonde. Cela peut être lié à la mort de 56 personnes après qu’une bombe allemande a frappé le hall de réservation en 1941 – ou à des rumeurs d’un charnier de l’ère de la peste sous la gare.

2. Ten Bells Pub

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Crédit d’image: Secret Pilgrim / Flickr ]

La maison publique Ten Bells à Spitalfields est depuis longtemps associée à Jack l’Éventreur, car plusieurs victimes y ont bu. La dernière victime de l’Éventreur, Mary Kelly, a été repérée pour la dernière fois au Ten Bells, et son corps mutilé a été retrouvé juste en haut de la rue. Dans les années 1970, les propriétaires l’ont même rebaptisé temporairement Jack l’Éventreur, pour revenir des années plus tard. Le pub a son propre démon, cependant, sous la forme d’un gentleman victorien au dernier étage. Le personnel résidant là-bas s’est plaint du fait que le fantôme se couchait avec eux, bien qu’un homme ait été soumis à des rires devant sa porte et aux tentatives répétées du fantôme de le pousser dans les escaliers.

3. Le grenadier

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via londonunveiled ]

Ce pub du quartier riche de Belgravia a été construit en 1720 comme mess des officiers pour la caserne voisine. En 1818, il a rouvert ses portes sous le nom de The Guardsman public house, avant d’être renommé Grenadier Guards à Waterloo. Une guérite reste à l’extérieur pour rappeler son histoire. Avec le temps, le duc de Wellington, le roi George IV, le prince William et Madonna ont compté parmi sa clientèle. Pourtant, en septembre de chaque année, une silhouette silencieuse se déplace dans le pub, vole des objets et laisse un frisson glacial. La légende raconte qu’un officier subalterne a été battu à mort pour avoir triché aux cartes, et des gémissements et des bruits de pas peuvent être entendus depuis la cave où il est mort.

4. Théâtre Royal Drury Lane

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via wikipedia ]

Le théâtre le plus hanté de la ville est le quatrième à être adjacent à Drury Lane à Covent Garden depuis 1663, ce qui en fait le site le plus ancien encore utilisé à Londres. De nombreux acteurs morts-vivants parcourent ses couloirs, y compris le comédien populaire Dan Leno et l’acteur Charles Mackin qui se tient là où il a poignardé un autre acteur. Joseph Grimaldi fournit même des conseils – lorsqu’il ne donne pas de coups de pied fantomatiques au personnel. «L’homme en gris» est le plus connu et serait l’esprit d’un homme poignardé au couteau dont le corps a été retrouvé dans un passage latéral muré en 1848. Son fantôme en tenue du XVIIIe siècle prédit une bonne course – avant de fondre dans le mur de son lieu de repos.

5. Royal Albert Hall

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via sarova-rembrand ]

Le Royal Albert est une salle de concert à South Kensington qui a été nommée d’après le consort de la reine Victoria, le Prince Albert. Ce bâtiment précieux a été inspiré par la Grande Exposition de 1851 et ouvert en 1871; depuis lors, il a vu le meilleur du monde dans la musique, la danse, le cinéma et autres. L’orgue de 9 000 tuyaux de la salle était à l’origine le plus grand du monde et est toujours hanté par le sombre fantôme de son créateur Henry Willis. Ses autres habitants fantomatiques comprennent deux jeunes femmes en parure victorienne qui se promènent gaiement bras dessus bras dessous dans la galerie supérieure chaque novembre. Ce sont probablement des esprits du bâtiment précédent sur le site – la maison Gore de la comtesse de Blessingdon, dont la vie extravagante s’est terminée par la faillite.

6. Hôpital St Bartholomew

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via wikipedia ]

Cet hôpital de West Smithfield a été fondé en 1123 dans le cadre du monastère voisin de Saint-Barthélemy et est aujourd’hui le plus ancien hôpital encore debout sur son site d’origine. Comme de nombreux hôpitaux, St. Bart’s a sa juste part d’histoires de fantômes, avec une infirmière fantomatique offrant du thé aux patients sur leur lit de mort à Bedford Fenwick Ward et une autre empêchant les infirmières d’administrer des surdoses mortelles à Grace Ward. Son esprit le plus important, cependant, est une infirmière assassinée qui hante l’ascenseur à l’ancienne dans une cage d’escalier surnommée «l’ascenseur du cercueil». Chaque nuit, il emmène les passagers au sous-sol, quel que soit le bouton sur lequel ils poussent et gèle – pour les suivre sur la piste en remontant les escaliers.

7. Cimetière de Highgate

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via wegoplaces ]

Ce cimetière tentaculaire a ouvert ses portes en 1839 comme l’un des cimetières modernes «Magnificent Seven» à Londres. Depuis lors, il a grandi pour inclure 53 000 tombes avec plus de 150 000 «résidents» et un large éventail d’architecture funéraire. En plus des tombes gothiques, de l’avenue égyptienne et du cercle du Liban, surmonté d’un géant cèdre du Liban, Highgate est également une réserve naturelle de facto. Pourtant, quelque chose de sinistre se cache parmi ses sentiers sinueux, avec des observations d’un homme femme ou d’une figure grise surnommé le «Highgate Vampire», ce dernier ayant déclenché l’hystérie en 1970. Venez pour les légendes, et restez pour visiter les tombes de gens célèbres comme Karl Marx, George Eliot et Douglas Adams.

8. Hampton Court

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via londontopia ]

Ce palais situé juste au sud-ouest de Londres a été construit il y a environ 500 ans, le roi Henry VIII en prenant possession. Parmi les fantômes qui s’y attardent, l’épouse préférée d’Henry, Jane Seymour, parcourt souvent Cock Court. Sa cinquième épouse, Catherine Howard, hante la soi-disant galerie hantée qu’elle a traversée dans la vie – criant toujours pour le pardon de son mari. Le fantôme de la «Dame grise» de Sybil Penn, infirmière de quatre monarques Tudor, est même retourné dans ses chambres à la Cour après que sa tombe voisine a été dérangée. Plus récemment, une figure squelettique est apparue sur CCTV en 2003 – ouvrant et fermant des portes avec une force surnaturelle.

9. La tour de Londres

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via wikipedia ]

Le complexe historique de la tour se trouve sur la rive nord de la Tamise et cache un héritage sanglant de torture remontant à sa fondation en 1066. Vous verrez probablement les fantômes d’Henri VI, de Margaret Pole, de Lady Jane Gray et des princes illégitimes Edward V et Richard, qui ont été assassinés et cachés sous un escalier. Ann Boleyn parcourt le domaine où elle a été décapitée en 1536, la tête sous le bras. En outre, plusieurs gardes ont été témoins d’apparitions d’un autre monde, dont un batteur qui est mort de peur en 1816 après avoir été attaqué par un ours spectral. Même les spectateurs de l’exécution de la comtesse de Salisbury s’attardent ici, toujours choqués par les nombreuses coupures de son bourreau inexpérimenté.

10. 50 Berkeley Square

Les 10 endroits les plus hantés de Londres à visiter
[Image via James Stringer ]

La maison de ville en brique de quatre étages située au numéro 50 de Berkeley Square à Mayfair a été construite à la fin du XVIIIe siècle pour le Premier ministre britannique. Après sa mort, une femme âgée y a vécu et il a ensuite été loué en 1859 par un excentrique M. Myers. Après avoir été jeté sur l’autel, il est devenu fou et le numéro 50 est tombé en ruine. La rumeur se répand d’une pièce mansardée hantée par un jeune torturé, un enfant assassiné ou un homme monstrueux. Bientôt, les légendes foisonnaient de femmes de chambre et de soldats devenus fous après être restés dans la maison. Dans une histoire, deux marins qui sont entrés dans la maison sans connaître sa réputation se sont réveillés en une présence monstrueuse et ont fui, mais l’un d’eux a trébuché et est mort d’un traumatisme crânien. En 1998, le 50 Berkeley Square était à la fois le bâtiment le plus ancien et le plus hanté de Londres.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *