Vidéos : Le monde de la musique de Bobby Mackey: le Honky-Tonk le plus hanté d’Amérique

Ce honky-tonk d’horreurs est célèbre pour ses mécènes d’un autre monde et le portail de l’enfer dans le sous-sol.

Bobby Mackey est un chanteur country traditionnel, il n’a jamais été une grande star, mais il a sorti quelques albums country au fil des ans. Il a acheté une place dans la petite ville de Wilder, Kentucky, donc il aurait toujours un endroit pour jouer sa musique pour un public. Il a nommé l’établissement Bobby Mackey’s Music World et a eu une grande ouverture en septembre 1978. Mais la boîte de nuit est rapidement devenue connue pour plus que la musique. Des choses étranges ont commencé à se produire peu de temps après son ouverture. À tel point que le slogan du lieu est devenu «Venez pour les fantômes, restez pour la musique».

Peut-être que Mackey aurait choisi un endroit différent s’il avait en savoir plus sur la propriété et sa sombre histoire de meurtre, de suicide et de rumeurs de sacrifice humain.

Mackey’s Music World est généralement décrit comme un bar de plongée enfumé avec un taureau mécanique, une piste de danse en ligne, et surtout comme ayant son propre portail vers l’enfer dans le sous-sol. Alors que de nombreux bars ombragés semblent être un enfer, cet endroit est un peu différent. Située le long de la rive est de la rivière Licking, la terre était utilisée depuis des siècles par les Amérindiens, qui livraient des combats sanglants sur la terre riche et fertile. Lorsque les colons blancs sont arrivés dans les années 1700, la zone est devenue la station de Leitch, mais dans les années 1800, elle a été renommée Wilder, après la gare ferroviaire qui a été construite à proximité. Une fois connectée au vaste réseau ferroviaire, la petite ville agricole et manufacturière a grandi et prospéré.

Le monde de la musique de Bobby Mackey: le Honky-Tonk le plus hanté d'Amérique
[Crédit d’image: Tabitha Kaylee Hawk / Flickr ]

En 1850, sur le site de Mackey’s, un immense abattoir fut construit. Fournissant de grandes quantités de boeuf au Kentucky supérieur et à Cincinnati, tout le sang, les tripes et les os des animaux ont été déversés dans le puits situé au sous-sol. Le puits, alimenté dans la rivière voisine, vira au rouge des eaux claires à chaque nouvelle décharge de sang.

Lorsque l’abattoir a fermé ses portes en 1890, le bâtiment a été laissé inutilisé et abandonné. Certains disent qu’un culte satanique a emménagé peu de temps après, selon les rumeurs, ils auraient utilisé le puits du sous-sol pour des rituels et des sacrifices de sang. Alors que de telles histoires de cultes et de culte satanique sont souvent la pierre angulaire des légendes des petites villes, l’abattoir abandonné a rapidement été le théâtre d’une histoire d’horreur bien réelle.

En 1896, le corps sans tête de Pearl Bryan, 22 ans, a été découvert dans un champ de la propriété. Enceinte au moment de sa mort, elle avait été brutalement assassinée par son petit ami Scott Jackson, un étudiant en dentisterie qui avait tenté de pratiquer un avortement bâclé sur elle avec l’aide d’un camarade de classe d’école de dentisterie, Alonzo Walling. Les choses ont horriblement mal tourné et Pearl est décédée pendant la procédure.

Le monde de la musique de Bobby Mackey: le Honky-Tonk le plus hanté d'Amérique
[Crédit d’image: Tabitha Kaylee Hawk / Flickr ]

Les deux hommes ont paniqué et lui ont enlevé la tête, croyant que ce faisant, la police ne pourrait jamais l’identifier. Ils ont rapidement été arrêtés et condamnés à la pendaison. Juste avant l’exécution de Walling, on dit qu’il a proclamé qu’il hanterait cette terre pour toujours pour se venger de sa mort injuste. La tradition locale veut également que les deux hommes aient jeté la tête de Pearl dans le sous-sol dans le cadre d’un rituel occulte, et ce faisant, ont créé le portail de l’enfer pour lequel Mackey deviendrait plus tard célèbre.

Dans les années 1920, l’abattoir a été démoli et un relais routier construit à sa place. Pendant la prohibition, il est devenu un bar et un casino secret appelé The Primrose. Le speakeasy a rapidement attiré des gangsters et des bootleggers qui ont essayé de se lancer dans l’entreprise en plein essor. Des combats ont suivi, conduisant à la tentative de meurtre du propriétaire de Primrose, qui a rapidement vendu et déménagé en Floride. Dans les années 1950, le bâtiment a été transformé à nouveau lorsqu’il est devenu une boîte de nuit appelée le quartier latin. C’est au cours de cette période de l’histoire du bâtiment que le fantôme le plus célèbre de Mackey a rejoint la liste des esprits qui hanteraient l’établissement.

Donc, l’histoire continue, une jeune danseuse nommée Johanna est tombée amoureuse d’un beau chanteur nommé Robert Randall. Elle est rapidement tombée enceinte et une fois que son père gangster a découvert qu’il avait tué le chanteur. Le cœur brisé et conduit à la folie, Johanna a tenté d’empoisonner son père avant de descendre dans sa loge au sous-sol et de se suicider. Son corps sans vie a été retrouvé allongé à côté du puits, mais son esprit serait resté, maudit pour toujours d’errer dans le music-hall hanté à la recherche de son amour perdu.

Le monde de la musique de Bobby Mackey: le Honky-Tonk le plus hanté d'Amérique
[Crédit d’image: Tabitha Kaylee Hawk / Flickr ]

Tout ce malheur semble être une prémisse parfaite pour une ballade country. À cet égard, il pourrait être jugé approprié que Bobby Mackey achète le bâtiment et en fasse un lieu de musique country. Mais Mackey’s est hanté par bien plus que des chansons déchirantes et tristes.

Peu de temps après l’achat du bar en 1978, des événements étranges ont commencé à se produire. L’épouse de Bobby a été attaquée par une entité invisible, les entrepreneurs engagés pour rénover le site ont été giflés, griffés et griffés. Des hommes adultes ont été jetés à travers la pièce comme s’ils étaient des ragdolls. Une femme vêtue de blanc serait apparue dans le parking avant de disparaître soudainement dans l’air. Il y a eu de nombreuses observations de l’esprit sans tête de Pearl Bryan et Johanna est bien connue pour chanter au son de la musique. Le mobilier se déplace tout seul et le son des claquements et des cris cauchemardesques fait écho aux murs. Cependant, malgré tout le phénomène paranormal qui fait la renommée mondiale de Mackey, c’est l’activité qui se déroule dans le sous-sol qui fait le plus peur. Un mystérieux cow-boy se cache dans le sous-sol, et des grognements profonds émanent du puits,

Cependant, malgré tout le phénomène paranormal qui fait la renommée mondiale de Mackey, c’est l’activité qui se déroule dans le sous-sol qui fait le plus peur. Un mystérieux cow-boy se cache dans le sous-sol, et des grognements profonds émanent du puits, ce qui amène certains à affirmer qu’il s’agit d’un portail direct vers l’enfer lui-même, évoqué par le sang qui a été versé dans ses profondeurs sombres au fil des ans.

Si cela ressemble à un bar que vous souhaitez visiter ou à l’endroit idéal pour une chasse aux fantômes, alors montez dans votre voiture et visitez Mackey’s. Ils proposent des visites nocturnes dans tout le bâtiment, y compris le sous-sol pour ceux qui sont assez courageux pour tester les légendes infernales par eux-mêmes. N’allez pas près du puits, les mains invisibles sont connues pour pousser les touristes curieux vers le bord du puits et vous pouvez vous retrouver ajouté à la longue liste de clients d’un autre monde au honky-tonk le plus hanté d’Amérique.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *