10 légendes de vampires à vous glacer le sang

Les vampires existent depuis des siècles, mais ils ont l’air différents à différents moments et endroits. De telles créatures incluent des revenants errants, des esprits morts-vivants, des strigoi manipulateurs et des ombres envoûtantes parmi leurs nombres de morts-vivants.


Avampires ien sont communs dans la culture pop moderne, des histoires de créatures suceurs de sang remontent aux temps anciens, y compris des Indiens goule comme vetalas , gréco-romaine, des oiseaux comme strige qui se nourrit de chair humaine, et bien plus encore. Aujourd’hui, nous pensons aux suceurs de sang fictifs comme Dracula, mais les vampires appropriés sont originaires du folklore européen médiéval.

Les premiers contes d’Europe de l’Est décrivent des revenants ou des vaisseaux morts-vivants d’esprits démoniaques qui ressemblent à des vieux draugr nordiques . Au XVIIe siècle, les histoires de démons suceurs de sang se sont propagées aux côtés de maladies inexplicables. À travers les exemples suivants et l’hystérie connexe du XVIIIe siècle, les vampires se sont rapidement imposés comme l’un des plus grands cauchemars de l’humanité.

1. Le vampire du château d’Alnwick

10 légendes vampires à glacer le sang à travers l'histoire
Crédit d’image: Flickr / Airwolfhound .

Le château d’Alnwick a été construit sur la côte nord-est de l’Angleterre au XIe siècle pour servir de garde au passage de la rivière Aln et de résidence du duc de Northumberland. C’est également le site d’une ancienne légende des vampires enregistrée par Guillaume de Newburgh au 12ème siècle. En particulier, après être tombé à travers un toit alors qu’il espionnait sa femme tricheuse, le seigneur du domaine a été mortellement blessé. Il a oublié de confesser ses péchés avant de mourir et est revenu en tant que revenant impénitent ou cadavre ambulant. Les villageois ont blâmé la créature pour la peste, et le prêtre local a bientôt organisé un groupe pour déterrer le cadavre et le détruire. Après avoir brûlé le Seigneur des morts-vivants, les problèmes d’Alnwick ont ​​cessé, bien que ce ne soit que le début de la légende.

2. Le Hunderprest de Melrose Abbey

L’abbaye Sainte-Marie de Melrose a été fondée en 1136 en tant que maison principale du pays. Bien que maintenant partiellement en ruines, ses salles du Roxburghshire abritaient également un ordre de moines cisterciens – et un revenant du XIIe siècle. Dans ce cas, la goule était un prêtre qui a péri sans confession puis est revenu se nourrir du sang d’innocents. Dans la vie, il avait mérité le surnom de «chien prêtre» ou de foudre parce qu’il aimait chasser avec des chiens. Non mort, il parcourut l’abbaye et terrorisa les moines; quand la créature a harcelé son ancienne maîtresse, cependant, les moines ont organisé une embuscade à la tombée de la nuit – le frappant d’un coup à la tête. Après avoir brûlé le démon, ses cendres se sont répandues sur le terrain, bien que les légendes disent que son ombre persiste.

3. Vlad l’Empaleur

10 légendes vampires à glacer le sang à travers l'histoire
Crédit d’image: Wikimedia . Vlad l’Empaleur dépeint un tribunal.

Bien qu’il fût un féroce guerrier, Vlad III, prince de Valachie, n’était pas un vampire. Né en 1431 à Targoviste, sa maison a été assiégée par le conflit car elle était coincée entre l’Europe chrétienne et l’Empire ottoman musulman. Dans sa jeunesse, il a même été enlevé et élevé par les Turcs, ne revenant que lorsque les nobles ont évincé et tué son père. Vlad était vraiment un modèle clair pour Dracula, y compris ses tendances vicieuses à la guerre et son titre de fils d’un chevalier de l’Ordre du Dragon: Draculea ou «fils de Dracul« . Le prince a également empalé les ennemis sur des pointes, y compris les nobles controversés invités à leur dernier banquet, les marchands saxons duplicieux et tous les prisonniers de guerre lors de l’invasion de Mehmet II en 1462. Vlad est finalement revenu en 1476, seulement pour être tué lors de la bataille – laissant un héritage de saignement de sang.

4. Vampires de la peste

La peste noire a été l’une des pires pandémies de l’humanité, car la bactérie Yersinia pestis a tué environ 200 millions d’Européens. Alors que les décès ont culminé vers 1350 CE, des épidémies sont réapparues tout au long du 18 e siècle. Dans le même temps, la peste a provoqué de vastes bouleversements, les croyances changeant rapidement. Cela comprenait la montée de la figure du «vampire», qui était une légende peu connue de l’Europe de l’Est jusqu’au début des années 1700. Les superstitions se sont répandues en Europe occidentale, provoquant une hystérie de masse selon laquelle les vampires ont causé la maladie ou nourri ses victimes. Pire encore, les phénomènes associés à la décomposition, tels que l’estomac expulsant le liquide noir, étaient considérés comme des preuves de la mort-vivante. Les suspects étaient alternativement jalonnés de tiges de fer, enterrés avec des roches coincées dans leur bouche, ou décapités pour empêcher leur remontée.

5. Elizabeth Bathory

10 légendes vampires à glacer le sang à travers l'histoire
Crédit d’image: Wikimedia .

La «comtesse de sang» est connue pour se baigner et se nourrir du sang d’innocents pour maintenir sa jeunesse. Pourtant, elle a commencé comme une femme noble dans le Royaume de Hongrie qui a épousé le comte Nadasdy et géré ses domaines pendant la guerre et après sa mort. Cependant, les ennuis ont commencé en 1609, lorsqu’un prêtre luthérien local l’a impliquée dans la disparition de filles locales. Les autorités ont rapidement découvert des décennies de meurtre, bien que les historiens signalent maintenant des preuves de complot courtois. Avec plusieurs collaborateurs, Báthory aurait attiré des paysans et des petites femmes dans le château de Csetje avec une promesse de leçons de travail ou d’étiquette. Ils ont ensuite été battus, brûlés, gelés et affamés à mort. En fin de compte, la comtesse a été emmurée dans sa maison, même si elle n’a vécu que 5 ans dans un tel état

6. Jure Grando

Une autre variante de «  vampire  » est le terme d’Europe orientale strigoi , strigun ou strigon , qui décrit une créature suceuse de sang avec des pouvoirs mystiques. Un tel monstre est le premier cas documenté de vampire, car, en 1656, le paysan Jure Grando mourut dans le village de Kringa. Pendant les 16 années suivantes, il a terrorisé cette ville de la Croatie moderne en se promenant la nuit et en frappant aux portes des gens, ce qui a fait mourir quelqu’un quelques jours plus tard. Il a même agressé sexuellement sa veuve, faisant fuir leurs enfants en Italie. Finalement, en 1672, le prêtre local éloigna les strigoiavec une croix. Enhardi, un groupe s’est rendu sur sa tombe et a tenté de percer la poitrine de Grando avec une branche d’aubépine. Quand cela a échoué, ils ont décapité son cadavre souriant, libérant un hurlement et une ruée de sang – alors même qu’ils brisaient sa malédiction méchante.

7. Petar Blagojevich

10 légendes vampires à glacer le sang à travers l'histoire
Crédit d’image:

Une autre histoire ancienne fut celle du paysan serbe Peter Blagojevich. En 1725, il décède d’une étrange maladie dans le village de Kisilova. Cependant, des documents officiels autrichiens expliquent comment, dans les 8 jours suivant sa mort, 9 villageois sont décédés d’une étrange maladie de 24 heures. Avant de mourir, chacun a rapporté que Blagojevich les avait étranglés dans leurs rêves. Même sa famille n’était pas en sécurité, car le fils de Blagojevich est décédé après avoir rencontré Petar dans la cuisine, et sa femme s’est enfuie après qu’il soit apparu dans leur chambre. À la fin, les villageois ont exhumé son corps et ont trouvé des signes de vampirisme, notamment une pousse des cheveux et des ongles et un manque de décomposition. Avec l’approbation des prêtres locaux, ils ont jalonné Blagojevich, libérant une ruée de sang et brûlé le corps. Après avoir couru dans un journal viennois, l’histoire s’est propagée et a stimulé l’engouement du XVIIIe siècle.

8. Le vampire de Croglin Grange

Selon Story of My Lifepar Augustus Hare, Amelia Cranwell et ses frères Edward et Michael ont emménagé à Croglin Grange à Cumberland, en Angleterre en 1875. Cet été-là, Amelia a aperçu des lumières étranges sous sa fenêtre une nuit, s’éveillant plus tard à une créature aux yeux flamboyants juste à l’extérieur. Il a enlevé les panneaux de plomb par le loquet avec un long ongle avant d’entrer et d’attaquer. Ses frères sont venus aux cris d’Amelia, mais la silhouette s’est échappée, lui ayant mordu le cou pour du sang. Terrifié, le trio part pour la Suisse et revient en 1876 avec un plan. Alors que Lady Cramwell dormait, les frères attendaient le vampire, qu’ils ont attaqué et abattu. Le lendemain, ils ont organisé un groupe pour fouiller le cimetière et ont trouvé une voûte ouverte avec des os rongés et un cercueil ouvert contenant un cadavre pourri qui avait été abattu. Ils l’ont brûlé et le démon n’a causé aucun autre problème.

9. Vampires de Nouvelle-Angleterre

10 légendes vampires à glacer le sang à travers l'histoire
[Image via Jenkins / Flickr] La tombe de Mercy Brown, le vampire de la Nouvelle-Angleterre.

L’Amérique du Nord a connu sa propre panique des morts-vivants dans la Nouvelle-Angleterre du 19 e siècle. Alors qu’une épidémie de tuberculose ravageait la région, le dépérissement des corps des gens a été interprété comme une consommation par les esprits de parents décédés. Le traitement comprenait leur désinterférence et la brûlure rituelle ou même la consommation de leurs organes internes. Par exemple, après la mort de Lemuel Ray, de son père et de ses frères dans le Connecticut au milieu des années 1800, leurs cadavres ont été exhumés et réorganisés pour éviter tout dommage. Un autre cas à Jewett City a impliqué 19 corps brûlés, tandis que la riche famille Ransom de South Woodstock, au Vermont, a fait exhumer le corps de leur fils en 1817 pour empêcher les attaques. Le plus tristement célèbre, la famille Brown d’Exeter, Rhode Island, avait les cendres du cœur étrangement préservé de leur fille mélangé avec de l’eau et nourri à son frère, Edwin, dans une tentative ratée de sauver sa vie. Bien qu’ils ne soient intitulés «vampires» que par des étrangers, ces cas ont ajouté à un mythe partagé.

10. Highgate Vampire

10 légendes vampires à glacer le sang à travers l'histoire
Crédit d’image: Flickr / Caratello .

Ayant ouvert ses portes comme l’un des lieux de sépulture «Magnificent Seven» à Londres, le cimetière de Highgate compte plus de 150 000 habitants, dont un vampire. Dans ce cas, le cimetière tentaculaire et la réserve naturelle se sont retrouvés au centre d’un engouement médiatique en 1969. Les rapports étaient centrés sur une grande silhouette sombre en gris qui respirait le mal et pouvait transpercer les humains et les animaux. À mesure que le nombre d’animaux trouvés vidés de sang augmentait, il en était de même des rapports faisant état de personnes hypnotisées. Dans un cas, un homme quittant le cimetière s’est retrouvé face à face avec le vampire, seulement pour être transpercé sur place alors que le vampire disparaissait dans la nuit. Bien que le nombre de prétendus chasseurs de vampires ait augmenté si haut en 1970 que les terrains du cimetière étaient en danger, les observations ont diminué dans l’année et le vampire de Highgate a été oublié.

Dans la plupart de ces cas, les véritables racines du vampirisme semblent résider dans un manque de compréhension du processus de décomposition, par lequel les corps humains dégagent souvent des fluides sombres. Dans certains, il se peut que des individus aient été enterrés vivants, en particulier lorsque des marques d’ongles sont découvertes sur les couvercles de cercueil. Plus rarement, il se peut que les vampires supposés souffrent simplement de troubles sanguins mal compris comme la porphyrie ou de maladies plus mortelles comme la rage. Peu importe leurs origines, ces contes vampiriques sont devenus des normes importantes pour le plus grand mythe de ces créatures légendaires. En tant que tel, c’est loin de leur dernier récit – et loin de la dernière fois qu’une personne se demande ce qui pourrait se cacher dans l’obscurité de son cimetière local.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.