Fantômes : Découvrez 7 sombres histoires de Salem

Explorez les fantômes de la sombre histoire de Salem et découvrez les endroits les plus hantés et les plus hantés de la ville aux sorcières.

Avec l’arrivée de l’automne, nos pensées se tournent des journées passionnées de l’été vers les fantômes et les sorcières d’Halloween. Aucune ville des États-Unis n’a peut-être une histoire de sorcellerie et de terreur aussi riche que Salem, dans le Massachusetts. Dès le début, cette ville de la Nouvelle-Angleterre abritait des marins, des passeurs, des pirates et d’autres criminels. Pourtant, les jours de ses fameux procès de sorcières en 1692 sont peut-être les plus tristement célèbres. La panique morale qui a saisi cette ville était enracinée dans un sens intime du surnaturel, des tensions entre une population divisée et des querelles familiales locales. Dans le même temps, la région de la Nouvelle-Angleterre était envahie par la croyance en la sorcellerie comme une maladie d’horribles crises, de violence et de douleur physique. En tant que tel, il n’est guère surprenant qu’une panique morale se propage comme un virus dans la population de la ville – faisant 20 morts au moment où elle s’est calmée.

Salem est un endroit très différent aujourd’hui, avec une communauté florissante et un commerce touristique, il abrite en outre la plus forte concentration de sorcières pratiquantes du pays. Pourtant, le paysage est parsemé de bâtiments qui rappellent aux visiteurs et aux citoyens de Salem ces jours sombres de l’histoire américaine. Les femmes et les hommes qui ont péri perdurent – cherchant la vengeance ou peut-être la paix après une mort qu’ils ne méritaient pas. Les endroits suivants sont les endroits les plus hantés et les plus hantés de Witch City.

1. La maison des sorcières

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Helen Harvey ]

La maison Jonathan Corwin, également connue sous le nom de maison des sorcières, se trouve au 310, rue Essex. La dernière structure permanente avec des liens directs avec les procès des sorcières de Salem était le domicile du juge Jonathan Corwin. Il était un magistrat local qui est devenu central dans les procès. Il a pris la relève lorsque le juge Nathaniel Saltonstall a démissionné pour protester contre le jugement et la condamnation à mort de Bridget Bishop. Loin de réduire l’hystérie entourant les procès, Corwin a contribué à raviver la panique – en envoyant dix-neuf personnes supplémentaires à la potence.

Corwin a acquis la structure pour la première fois auprès d’un Richard Davenport en 1675, bien qu’elle soit peut-être quelques décennies plus ancienne. La maison est restée dans la famille de Corwin jusqu’au milieu des années 1800, après quoi elle a reçu peu d’attention au-delà d’être déplacée dans les années 1940 pour faire de la place pour une rue élargie. En tant que musée dans le quartier historique de McIntire, la maison Corwin a été restaurée dans son aspect du XVIIe siècle et propose aujourd’hui des visites guidées et autoguidées. En particulier, les chasseurs de fantômes s’y rendent, la maison la plus hantée de Salem, et les visiteurs rencontrent régulièrement des points froids, des voix désincarnées et font l’expérience du toucher des mains spectrales.

2. La maison Joshua Ward

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Cette maison de brique de 3 étages de style fédéral au 148, rue Washington a été construite en 1784 par le capitaine de marine à la retraite Joshua Ward. En tant que premier construit en brique, il comprend certaines des plus anciennes boiseries du constructeur local Samuel McIntire. George Washington a même demandé à rester dans cette austère maison transformée en taverne puis en hôtel; cependant, sa fondation a été posée sur l’ancienne propriété du shérif George Corwin.

Au cours des procès des sorcières, Corwin était chargé d’interroger les sorcières accusées et utilisait les méthodes les plus horribles de l’époque, des pokers chauds aux pierres à presser. Le plus tristement célèbre, il a poussé Giles Gorey à mort pour avoir refusé de plaider coupable ou non coupable. Après une mort subite, le corps de Corwin a été temporairement enterré sous sa maison en raison du sol gelé de l’hiver et des craintes de profanation. Corwin et Corey hantent la Joshua Ward House – avec une femme en colère aux cheveux corbeau. Les visiteurs se plaignent souvent d’une forte sensation dans l’air, et les chasseurs de fantômes enregistrent régulièrement des lectures de CEM élevées à l’intérieur – montrant que quelque chose persiste encore ici.

3. Le fantôme de Giles Corey

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Tim Everson / Flickr ] Pierre commémorative Giles Corey au Salem Witch Trials Memorial à Salem, Massachusetts.

En plus de hanter la maison Joshua Ward, le spectre de Giles Corey s’attarde également sur sa tombe banalisée au cimetière Howard. Selon la légende, il apparaît devant des événements terribles, comme un présage des horreurs à venir. En 1914, plusieurs témoins ont vu Corey errer dans le cimetière juste avant le grand incendie de Salem. Ces observations correspondent à ses derniers mots, alors qu’il maudissait le shérif Corwin et la ville de Salem.

La mort de Corey n’était pas un accident, car il possédait une grande partie des terres qui seraient transmises à ses gendres. Cependant, une fois accusé de sorcellerie, le plaidoyer aurait confisqué ses terres au gouvernement local et, à son tour, aux ennemis du fermier. Corey a donc tenu bon; comme le seul exemple d’un pressage dans l’histoire américaine, le 80-year-old enduré rocher après rocher étant placé sur son corps nu, avec une seule planche de bois entre les deux. Bien que Corwin ait exigé un plaidoyer, Corey n’a répondu que «plus de poids» avant de décéder après 3 jours. Sa torture a conduit à une remise en cause plus large des procès, et sa malédiction a longtemps tourmenté le bureau du shérif du comté d’Essex avec des affections sanguines – jusqu’à ce que le rôle soit transféré à Middleton.

4. The Hawthorne Hotel

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Cet hôtel tire son nom du résident et auteur de Salem, Nathaniel Hawthorne, qui est le plus célèbre pour The Scarlet Letter . Dans la vie, le célèbre écrivain était hanté par les procès des sorcières, car son oncle Jonathon Hathorne était le seul juge impliqué à ne jamais se rétracter. Hawthorne a même changé son nom de famille pour éviter d’être associé à l’homme mais a été hanté par les actions de son parent pour le reste de sa vie. L’hôtel est également hanté par le passé, car il se dresse sur l’ancien verger de la première victime des procès pour sorcières – Bridget Bishop.

À ce jour, les visiteurs du Hawthorne rapportent l’odeur des pommes de ce verger fantôme. Des brumes, des sons spectraux et des poltergeists sont également rencontrés, bien que la plupart des activités se déroulent dans les salles 325 et 612. Les visiteurs de la première rapportent une main invisible et des cris de bébé fantomatique, tandis que ceux qui restent dans 612 se réveillent face au regard d’une femme mort-vivante. Pendant ce temps, le Turner’s Seafood connecté abrite l’esprit d’une femme en blanc qui apparaît dans les miroirs et salit l’équipement électrique.

5. La maison aux sept pignons

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Ce manoir colonial a commencé en tant que maison de 2 pièces et 2,5 étages en 1667 pour le capitaine John Turner, mais il est devenu célèbre avec The House of the Seven Gables de Nathaniel Hawthorne . Après la mort du capitaine John Turner en mer, la maison a été transmise à ses enfants. Plus de trois générations de la famille Turner ont continué à vivre dans la maison, à remodeler et à ajouter à la structure jusqu’à ce que John Turner III finisse par perdre la fortune familiale et a vendu le manoir au début des années 1900 aux Ingersoll’s. Qui a bientôt entrepris de supprimer une grande partie des travaux précédents de Turner – y compris les pignons et les porches.

Au moment où Hawthorne est venu rendre visite à sa cousine Susanna Ingersoll, qui a hérité du manoir de son père, il ne restait plus grand-chose de la structure d’origine. Grâce à la popularité de son homologue fictif, la maison des sept pignons est devenue un point de repère local, puis un musée et une maison de peuplement. Même avec plusieurs programmes pour enfants, les habitants du manoir s’attardent, avec de nombreux visiteurs repérant Susanna marchant dans les couloirs et regardant par les fenêtres. Un autre phénomène comprend des bruits étranges et l’esprit d’un enfant joyeux hanterait le grenier.

6. Ancienne prison de Salem

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Smugmug ]

L’établissement correctionnel, réputé hanté, a accueilli environ 50 pendaisons et jouit d’une longue et sombre histoire. L’ancienne prison de Salem a été construite en 1813, à côté du cimetière de Howard Street, où la sorcière accusée Giles Corey a été écrasée à mort. Parmi les nombreux détenus incarcérés dans la prison, Albert DeSalvo, plus connu sous le nom de Boston Strangler, était célèbre ici. En 1984, les conditions de détention se sont détériorées à un niveau tel qu’un juge fédéral a ordonné la fermeture de la prison, qui a finalement eu lieu en 1991, jusque-là, c’était la plus ancienne prison en activité en Amérique. Et là, il était abandonné, s’effondrant en ruine et recueillant des histoires de fantômes au fil des ans.

Les visiteurs de la prison d’Old Salem ont rapporté des apparitions d’apparitions sombres errant dans les couloirs et les chambres vides de la prison. Des lumières mystérieuses ont parfois été aperçues luisant de l’intérieur, et des cris surnaturels ont été entendus faisant écho des murs de granit épais. Aujourd’hui, après une rénovation complète, la structure a été transformée en appartements de luxe et les esprits de la prison d’Old Salem semblent au repos, pour le moment.

7. Hôpital d’État de Danvers

A Witch's Tale: 7 histoires fantômes fantasmagoriques de Salem, Massachusetts
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Cet hôpital psychiatrique de style gothique a été construit en 1874 et a ouvert ses portes 4 ans plus tard. Il a eu de nombreux noms – State Lunatic Hospital, Danvers State Insane Asylum et enfin Danvers State Hospital. Le campus était situé à seulement 16 km de Salem à Danvers, dans le Massachusetts et s’étend sur 77 acres, avec les installations centrales au sommet de Hathorne Hill, qui tire son nom de l’ancien propriétaire du terrain, le célèbre juge Jonathon Hathorne. Le recours de l’hôpital à des traitements barbares et souvent mortels a conduit à une réputation terrifiante, et il a inspiré Arkham Asylum de HP Lovecraft et DC Comics Arkham Asylum dans le mythe de Batman .

Aujourd’hui, il reste peu de l’hôpital, car une entreprise résidentielle a acheté et démoli presque tout le campus, y compris le bâtiment historique Kirkbride. Après avoir supprimé plusieurs bâtiments, ses remorques de construction ont étrangement pris feu – détruisant les nouveaux développements et le Kirkbride dans un incendie qui pourrait être vu aussi loin que Boston. Seule la coquille de brique du bâtiment administratif est restée, ainsi que les cimetières de l’hôpital et le réseau de tunnels bloqué. Après avoir terminé une grande partie de leur développement, la société a étrangement mis la propriété en vente – donnant foi à une malédiction potentielle sur la propriété.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *