L’histoire du fantôme de l’église Saint Botolph

St Botolph’s Church, Aldgate est une église paroissiale de l’Église d’Angleterre dans la ville de Londres, à la jonction de Houndsditch et d’Aldgate High Street.

L’église actuelle du XVIIIe siècle est en brique avec des chevrons en pierre et des fenêtres. La tour est carrée avec une flèche en forme d’obélisque.

Le premier document écrit de cette église apparaît en 1115 lorsqu’elle a été reçue par le prieuré de la Sainte-Trinité Aldgate, mais les fondations paroissiales pourraient très bien être antérieures à 1066. L’église a été reconstruite au XVIe siècle puis à nouveau entre 1741-1744.

L’église St Botolph a été gravement bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale puis, après sa restauration par Rodney Tatchell, a été gravement endommagée par un incendie inexplicable en 1965. C’est également le site du meurtre de Catherine Eddowes par Jack l’Éventreur.

En 1982, le photographe Chris Brackley a pris l’une des photos de fantômes les plus célèbres jamais vues à l’intérieur de l’église historique de St Botolph. Lorsque la photographie a été développée, il a été étonné de voir une silhouette debout dans des vêtements à l’ancienne.

En haut du grenier de l’église, vu dans le coin supérieur droit de sa photographie, se trouve la forme transparente de ce qui ressemble à une femme. Selon Brackley, à sa connaissance, il n’y avait que trois personnes dans l’église au moment où la photo a été prise, et aucune n’était dans ce grenier.

Le négatif a été soumis à une analyse approfondie de l’expert, qui a révélé qu’il n’y avait pas de double exposition au film et il a également été prouvé qu’aucun des équipements de Chris n’était défectueux.

La seule explication de la mystérieuse silhouette était que quelqu’un devait être debout sur le balcon lorsque la photo a été prise.

Quelques années plus tard, Chris a été contacté par un constructeur qui avait été employé pour des travaux de restauration dans la crypte de St Botolph.

Il a expliqué qu’en renversant un mur, il avait par inadvertance dérangé un tas de vieux cercueils. L’un d’eux s’était ouvert pour révéler un corps raisonnablement bien conservé dont le visage ressemblait étrangement à la figure qui avait fait une apparition non souhaitée sur la photographie de Chris.

Au fil des ans, des rumeurs d’activité paranormale et des observations de fantômes dans l’église ont attiré des chasseurs de fantômes et des satanistes dans les locaux.

Périodiquement, des preuves ont été trouvées de cérémonies occultes; des restes de sacrifices d’animaux ont été laissés dans l’église, des bougies et des feux ont été allumés et des pentagrammes et autres symboles peints sur la pierre. Le Churches Conservation Trust a exprimé sa consternation face aux dommages causés au tissu de l’église et aux actes de «profanation».

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *