9 Mystères surnaturels non résolus qui ne peuvent pas être expliqués

Ces cas étranges et surnaturels étaient si horribles et perplexes qu’ils mystifiaient les experts, et même le monde depuis.

il n’y a qu’une poignée de mystères dans ce monde qui ne peuvent tout simplement pas être expliqués. La plupart des gens aiment croire que même le plus impossible des puzzles peut être résolu avec le temps, mais ce n’est pas toujours le cas. Prenez ces neuf mystères, par exemple. Ils sont restés sans solution pendant des décennies (sinon plus), mystifiant les experts et déroutant tous ceux qui les rencontrent. C’est certainement le cas pour notre premier mystère surnaturel non résolu. L’incident du col de Dyatlov est connu pour être le plus bizarre, sans parler des mystères terrifiants de l’ère moderne.

La mort insondable de neuf alpinistes russes dont le voyage de ski de fond s’est terminé par une tragédie si horrible et perplexe qu’elle a mystifié les experts, et même le monde depuis.

1. Incident du col de Dyatlov

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
L’une des dernières photos des alpinistes, développée à partir du rouleau de film jeté trouvé dans le camping abandonné

Le 25 janvier 1959, neuf étudiants russes ont entrepris un voyage à travers la chaîne de montagnes Otorten, nichée dans le nord de l’Oural, pour un voyage de ski de fond intense. Huit jours après leur arrivée à destination, une équipe de recherche s’est mise à la recherche des alpinistes disparus. Le 26 février, l’équipe de recherche est tombée sur les restes d’une tente dressée sur des bâtons de ski sur une pente la plus haute de Kholat Syakhl, ou «  Montagne des morts  » dans la langue maternelle du nord de la Sibérie.

La tente avait été déchirée, déchirée en lambeaux de l’intérieur, suggérant qu’ils avaient fui en panique. Les traces de pas trouvées autour de l’extérieur de la tente ont indiqué que ceux qui ont fui à des températures inférieures à zéro l’ont fait avec leurs chaussettes ou pieds nus, et dans un cas, une seule chaussure. Deux séries de gravures ont conduit sur une pente vers une zone densément boisée qui conduirait les chercheurs aux premiers corps.

Outre les restes d’un long feu brûlé, sous un pin imminent, un vieux pin était le corps gelé de deux randonneurs. Les chercheurs ont remarqué avec stupéfaction que les deux hommes étaient nus et sans chaussures, à l’exception de leurs sous-vêtements. Ils ont également noté que les branches du pin avaient été cassées jusqu’à une hauteur de près de 15 pieds, ce qui indique que la paire avait frénétiquement tenté de grimper à l’arbre pour plus de sécurité.

À environ 350 mètres se trouvait le corps d’un étudiant en génie de 23 ans, Igor Dyatlov. Son nom sera plus tard donné à l’endroit où la tragédie a eu lieu. À proximité, les restes de trois autres corps ont été découverts sous quatre pouces de neige. Les corps ont été retrouvés en ligne, à 200 mètres l’un de l’autre, suggérant qu’ils avaient essayé de ramper les uns derrière les autres jusqu’à l’abri de la tente.

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
Le corps de Rustem Slobodin découvert découvert enterré dans la neige, face cachée.

Deux mois après la recherche initiale, les corps restants du groupe ont été retrouvés. Enterrés sous 15 pieds de neige dans une tanière, ils s’étaient désespérément évidés avant de succomber au froid. Certains avaient des os cassés et de terribles blessures internes mais, étrangement, aucune blessure externe. Pas même une égratignure sur leur peau. Plus étrange encore, des morceaux étranges de leurs vêtements contenaient des niveaux de rayonnement plus élevés que la normale.

Les examens post mortem des neuf corps ont également révélé une série d’anomalies déroutantes. Qu’est-ce qui pourrait faire fuir de terreur neuf alpinistes expérimentés vers des températures inférieures à zéro? Pourquoi certains étaient-ils entièrement habillés, mais d’autres presque nus? Le plus déconcertant de tous était le corps de Lyudmilla Dubinina, à qui il manquait la langue et les yeux.

Il existe différentes théories concernant ce qui s’est passé pendant ces heures sombres et épouvantables sur la Montagne des Morts. Des explications possibles telles qu’une avalanche ou les tests militaires secrets russes et des armes expérimentales secrètes ont été mises en cause, même l’enlèvement de Yeti et d’extraterrestres (ce dernier étant la croyance des enquêteurs soviétiques à l’époque) sont également des théories populaires. Cependant, le simple fait qu’aucune théorie ne résiste à l’examen, et endure ainsi la légende de Dyatlov Pass l’un des plus grands mystères inexpliqués de notre temps.

2. Bella dans le wych orme

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
(Source de l’image) Après cette horrible découverte, des graffitis sont apparus à travers la région, demandant « Qui a abaissé Bella l’orme blanc? »

Le 18 avril 1943, quatre garçons sont allés braconner à Hagley Wood, en Angleterre, et sont tombés sur un arbre d’orme blanc. Pensant que ce serait un bon endroit pour chasser les nids d’oiseaux, Bob Farmer, 15 ans, a grimpé pour vérifier, mais a découvert un mystère grizzly. À l’intérieur de l’ouverture creuse du tronc d’arbre, étroitement coincée à l’intérieur se trouvait le squelette d’une femme, entièrement complet, à l’exception d’une main manquante.

Terrifiés, les garçons ont juré un pacte de silence et se sont enfuis – mais le plus jeune était tellement traumatisé qu’il en a parlé à son père. La police a été envoyée pour enquêter et le corps a été retrouvé exactement comme il avait été décrit. Des cheveux pendaient de la chair restante sur le crâne et deux dents tordues s’échappaient de la bouche. La main coupée et les vêtements de la femme ont ensuite été retrouvés enterrés près de l’arbre. Cela a donné lieu à des spéculations folles selon lesquelles elle avait subi une exécution de magie noire et qu’un clan de sorcières et des satanistes opéraient dans la région. Après analyse policière, il a été déterminé que les ossements appartenaient à une femme âgée de 35 à 40 ans, qui avait été placée «encore au chaud» dans les arbres creux où elle était restée cachée pendant au moins 18 mois.

Ajoutant au mystère déjà déconcertant, le local a nommé la femme non identifiée Bella après que des graffitis ont commencé à apparaître dans la région en demandant « Qui a abattu Bella l’orme blanc? » Personne n’a fourni d’informations et la véritable identité de Bella et sa mort restent irrésolues.

3. Les jumeaux Pollock

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants qui ne peuvent être expliqués
[Crédit d’image: Podcast inexpliqué ] The Pollock Twins ~ Article original du Daily Mirror du 6 mai 1957.

En 1957, deux sœurs Joanna (11), Jacqueline Pollock (6) et leur ami Anthony ont été tragiquement tués dans un accident de voiture alors qu’ils se rendaient à leur église locale à Northumberland, en Angleterre. Leurs parents ont été accablés de chagrin, John et Florence espéraient et priaient que leurs filles reviennent, et il semble que leurs prières aient été exaucées. Un an plus tard, les jumelles Jennifer et Gillian sont nées.

Les Pollock ont ​​été surpris de constater que Jennifer, la plus jeune jumelle, avait des taches de naissance sur le corps et le visage exactement au même endroit que Jacqueline. Avec cela, a commencé une série de similitudes étranges entre les jumeaux et leurs sœurs mortes. À l’âge de deux ans, les jumeaux ont commencé à demander des jouets qui appartenaient autrefois à Jacqueline et Joanna. Les filles, selon leurs parents, n’avaient jamais vu ou entendu parler des jouets auparavant. À quatre ans, ils ont commencé à reconnaître des endroits qu’ils n’avaient jamais vus ou visités auparavant. Une fois, ils ont montré du doigt une école qu’ils prétendaient être leur école et qu’ils se souvenaient avoir joué dans la cour de récréation derrière. L’école était celle que Jacqueline et Joanna avaient fréquentée.

Psychologue très respecté à l’époque, le Dr Ian Stevenson a étudié le cas et a conclu que les jumelles étaient bien les sœurs réincarnées. Puis, tout aussi soudainement que cela a commencé, lorsque les filles ont eu cinq ans, leurs souvenirs ont disparu et elles ont toutes deux continué à vivre une vie heureuse et ordinaire.

4. Dutch SS Ourang Medan

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
(Source de l’image)

Selon des rapports largement diffusés, en juin 1947, plusieurs navires naviguant sur les routes commerciales du détroit de Malacca, situé entre Sumatra et la Malaisie, ont déclaré avoir capté une série de signaux de détresse SOS. Le message du navire non identifié était aussi simple que terrifiant; «Tous les officiers, y compris le capitaine, sont morts, gisant dans la chambre des cartes et le pont. L’équipage est peut-être mort.  » Cela a été suivi d’une rafale de code Morse indéchiffrable, puis d’un message final «Je meurs». Cette proclamation énigmatique était traînée par un silence mystérieux.

L’appel de détresse a été repris par deux navires américains ainsi que par des postes d’écoute britanniques et néerlandais qui ont réussi à trianguler la source des émissions et en ont déduit qu’elles émanaient d’un cargo néerlandais connu sous le nom de SS Ourang Medan. Le navire marchand américain Silver Star est arrivé le premier sur les lieux. À bord du navire, le récuseur a découvert une vue horrible qui les attendait.

Les ponts du navire étaient jonchés des cadavres de l’équipage néerlandais. Tous les corps gisaient les yeux grands ouverts, avec des expressions terrifiées sur leurs visages et leurs bras s’étendant devant eux comme pour se protéger de quelque chose de monstrueux. Alors que le Silver Star tentait de remorquer le navire fantôme vers le port, l’équipage a remarqué de sinistres vagues de fumée s’échappant des ponts inférieurs. L’embarquement a à peine eu la chance de couper le câble de remorquage et de revenir au Silver Star avant l’explosion de l’Ourang Medan. Le navire condamné a coulé lentement sous les vagues de l’océan, laissant dans son sillage le plus effrayant des mystères maritimes.

5. Le Wow! Signal

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
(Source de l’image) Jerry Ehman a écrit les mots «Wow!» sur l’impression originale du signal

Deux physiciens de Cornell, Philip Morrison et Giuseppe Cocconi, ont tenté d’imaginer comment une civilisation extraterrestre intelligente pourrait essayer de signaler la Terre. Nous devrions chercher, ont-ils dit, une transmission radio. 18 ans plus tard, leur prédiction s’est réalisée.

Jerry Ehman était chercheur bénévole pour l’observatoire radio «Big Ear» de l’Ohio State University, aujourd’hui disparu, pour SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence). Il a été chargé de balayer les ondes radio de l’espace lointain, dans l’espoir de trouver un signal qui portait la marque d’être envoyé par une forme de vie intelligente. Le 15 août 1977, Ehman a vu ses mesures augmenter.

Le signal a duré 72 secondes. Il était bruyant et semblait avoir été transmis de la constellation du Sagittaire près d’une étoile appelée Tau Sagittarii, à 120 années-lumière. Ehman a écrit les mots « Wow! » sur l’impression originale du signal, d’où son titre de «Wow! Signal ». Toutes les tentatives pour retrouver le signal ont échoué, ce qui a suscité beaucoup de spéculations et de mystère sur ses origines.

6. Frederick Valentich

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
(Source de l’image)

Le 21 octobre 1978, Frederick Valentich a quitté Melbourne, en Australie, pour commencer un vol d’entraînement de 125 milles vers King’s Island. Il pilotait un Cessna monomoteur. Juste après 19 h 06, Valentich a établi un contact radio avec les contrôleurs aériens pour savoir s’il y avait d’autres appareils qui volaient dans la région. La réponse de Melbourne était non, une réponse qui a été confirmée à nouveau lors de l’étrange communication qui a suivi. Sept minutes plus tard, tous les contacts radio ont été perdus et on n’a plus jamais entendu parler de Valentich.

Lors de l’échange déroutant avec le contrôle de la circulation aérienne, Valentich a affirmé avoir vu quelque chose voler près de lui. Lorsqu’on lui a demandé s’il pouvait confirmer qu’il s’agissait d’un avion, il a répondu qu’il ne le pouvait pas, une déclaration qu’il a répétée plusieurs fois. Il a décrit l’objet comme ayant au moins quatre lumières et une lumière verte; il a également dit qu’il s’agissait d’un engin allongé en forme de cigare qui était «tout brillant à l’extérieur».

Fait intéressant, il y a eu de nombreuses observations d’OVNIS et / ou de lumières étranges dans l’île King’s et la région du détroit de Bass la nuit où Frederick Valentich a disparu. Les derniers mots que les contrôleurs aériens ont officiellement entendus parler de Frederick Valentich étaient: «Ce n’est pas un avion». Des recherches approfondies du pilote ont été effectuées, mais aucun signe de Frederick ou du Cessna n’a jamais été trouvé.

7. L’homme qui a disparu dans l’air

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
(Source de l’image) Ambrose Bierce

L’auteur et héros de guerre Ambrose Bierce est probablement plus célèbre pour sa disparition que pour ses écrits. En 1913, Bierce a écrit à des amis qu’il se rendait au Mexique «dans un but assez précis qui n’est actuellement pas révélable», puis a disparu de la surface de la terre. L’explication logique est qu’il a couru contre les soldats de la révolution mexicaine. Cependant, avant ce voyage, Bierce avait recherché des disparitions étranges et bizarres. Un tel cas était celui de Charles Ashmore.

L’histoire raconte qu’en 1878, Ashmore quitta la ferme familiale près de Quincy, Illinois, pour aller chercher de l’eau douce à la source à une courte distance. Lorsqu’il n’est pas revenu, sa famille est partie à la recherche du garçon. Une nouvelle neige venait de tomber et les empreintes de Charles étaient clairement visibles alors qu’ils sortaient par la porte arrière et traversaient la cour. Son père a suivi sa piste sur une courte distance, mais après avoir parcouru environ 75 mètres, il a vu que la piste s’était brusquement terminée. Au-delà de la dernière empreinte, il n’y avait rien d’autre que de la neige lisse et ininterrompue – les traces du garçon ont simplement pris fin, disparaissant sans laisser de trace.

Bierce a théorisé que les gens pourraient tomber dans des trous dimensionnels et être piégés pour toujours, suspendus entre la vie et la mort. Est-ce ce qui est arrivé à Bierce? A-t-il prophétisé son propre destin? Personne ne le sait et à ce jour sa disparition reste un mystère déroutant.

8. Décapitation satanique de San Francisco

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants que personne ne peut expliquer
(Source de l’image) Vue du Golden Gate Bridge

Le 8 février 1981, le transitoire Leroy Carter Jr. dormait dur dans le Golden Gate Park, à San Francisco, lorsqu’il a été brutalement attaqué. Après que la police soit arrivée sur la scène macabre le lendemain, ils ont noté que la tête de Carter avait été coupée. Et qu’il manquait. L’un des seuls indices laissés sur place était un poulet sans tête, dont une partie avait été fourrée dans le corps de Carter au niveau du cou.

Réalisant rapidement que cette horrible affaire avait besoin d’un spécialiste, le département de police de San Francisco a fait appel à un officier Sandi Gallant spécialisé dans les meurtres occultes et sataniques. Selon Gallant, le meurtre ferait probablement partie d’un rituel sombre impliquant « Palo Mayombe », une émanation de magie noire de la religion Santeria. Gallant croyait que celui qui avait commis le crime l’avait fait pour faire un breuvage rituel à partir du cerveau de Carter et peut-être des oreilles et du nez. Elle a également prédit que la tête serait renvoyée sur les lieux du crime après 42 jours pour terminer le rituel.

Certes, dans les délais prévus, la tête a été rendue 42 jours plus tard. Cependant, bien qu’il ait été appelé, le détective occulte n’a pas été pris au sérieux et personne ne regardait la scène du crime pour procéder à l’arrestation. Le meurtrier a échappé à la justice et l’affaire n’est toujours pas résolue.

9. Le cas déroutant de la petite Pauline Picard

9 Mystères non résolus surnaturels les plus effrayants qui ne peuvent être expliqués
[Crédit d’image:] Quand Pauline Picard a été rendue à sa famille, elle était ravie, mais était-ce vraiment elle?

La petite Pauline Picard , âgée de deux ans, a disparu de la ferme de sa famille en Bretagne, en France, en avril 1922. Après une recherche exhaustive qui n’a pas réussi à la retrouver, plusieurs jours plus tard, la police a appris qu’une petite fille correspondant à la description de Pauline avait été trouvée errant dans la ville. de Cherbourg, à environ 300 kilomètres de la ferme picarde. Sa mère l’a identifiée via une photo et le policier qui l’a trouvée était convaincu qu’il s’agissait de la même fille. Le mystère de la façon dont un enfant en bas âge pouvait se retrouver à plusieurs centaines de kilomètres de chez lui a été écarté à la suite du soulagement de son retour en toute sécurité.

Environ un mois plus tard, un fermier voisin marchant près de la ferme Picard est tombé sur quelque chose d’horrible: le corps mutilé et en décomposition d’une jeune fille à côté de ses vêtements soigneusement pliés. Il a alerté les autorités, qui sont arrivées sur la scène horrible avec les habitants de la ville, dont les parents de Pauline. Bien que le visage de la jeune fille n’ait pas pu être identifié, le Picard a réalisé une constatation troublante: les vêtements pliés étaient exactement ce que portait Pauline le jour de sa disparition.

La zone où les restes ont été trouvés avait été minutieusement fouillée lors de la première disparition de Pauline, ce qui suggère que quelqu’un y avait placé le corps assez récemment. L’affaire est devenue encore plus perplexe lorsque le crâne d’un homme adulte a été découvert à côté du corps de Pauline, ajoutant une deuxième victime potentielle à l’affaire.

La police était déconcertée. Si le corps dans les bois était Pauline, comme le suggéraient les preuves, alors que lui était-il arrivé? Comment le crâne non identifié était-il lié au meurtre de Pauline? Et qui était la petite fille de Cherbourg qui vivait avec les Picards? Les réponses à ces questions n’ont jamais été trouvées, le mystérieux doppelgänger a été rendu à Cherbourg (ce qui lui est arrivé ensuite est perdu dans l’histoire) et l’étrange cas de la petite Pauline Picard reste l’un des plus grands mystères non résolus de la France.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *