Annabelle la poupée démoniaque: la véritable histoire derrière la légende hollywoodienne

L’histoire réelle derrière la célèbre poupée hantée est encore plus terrifiante que les films.

Ed et Lorraine Warren ont demandé leur expertise une fois de plus. Deux jeunes femmes étaient hantées par une poupée démoniaque. Cela vous semble étrange? Pas pour les Warren.

Plus de quarante ans plus tard, l’histoire d’Annabelle – la poupée démoniaque maudite a été présentée au grand écran. Nous regardons la vraie histoire derrière le blockbuster hollywoodien.

En 1970, Donna, une étudiante infirmière, a reçu une poupée Raggedy Ann antique de sa mère comme cadeau d’anniversaire. Ramenant la poupée dans son petit appartement qu’elle partageait avec sa colocataire, elle déposa la poupée sur son lit et n’y pensa plus. Au début, les deux femmes ont remarqué que la poupée avait commencé à les faire sortir, puis elles ont commencé à remarquer que la poupée avait commencé à changer de position, puis à se déplacer dans différentes pièces d’où elle avait été laissée.

Donna et sa colocataire Angie trouveraient la poupée assise les jambes croisées sur le canapé avec les bras croisés, d’autres fois elle a été trouvée debout, debout sur ses pieds et appuyée contre une chaise dans la salle à manger. Plusieurs fois, Donna, plaçant la poupée sur le canapé avant de partir travailler, rentrait chez elle pour retrouver la poupée dans sa chambre sur le lit, la porte fermée.

La poupée non seulement bougeait mais pouvait aussi écrire. Environ un mois après le début de leur expérience, Donna et Angie ont commencé à trouver des messages au crayon sur du papier sulfurisé qui lisaient «Aidez-nous». L’écriture manuscrite semblait appartenir à un petit enfant.

L'histoire vraie d'Annabelle La poupée démon
Lorraine Warren (photo de gauche) transportant Annabelle dans sa nouvelle maison du Warren’s Occult Museum

Sachant qu’ils devaient faire quelque chose à propos de la sinistre poupée, les colocataires ont contacté un médium qui a mené une séance. À travers le médium, Donna et Angie ont été contactées par un esprit nommé Annabelle Higgins qui leur a raconté son histoire. Annabelle a expliqué qu’elle était une jeune fille qui avait vécu près de l’endroit où se trouvait le complexe d’appartements.

Annabelle a dit aux femmes qu’elle se sentait à l’aise et en sécurité avec elles et qu’elle voulait rester avec elles et être aimée. Ressentant de la compassion pour Annabelle et son histoire, Donna lui a donné la permission d’habiter la poupée et de rester avec eux. Ils devaient bientôt découvrir, cependant, qu’Annabelle n’était pas tout ce qu’elle semblait être.

Ami commun des colocataires, Lou n’avait jamais aimé la poupée et avait averti Donna de s’en débarrasser. Une nuit, ses avertissements sont devenus réalité. Se réveillant d’un sommeil profond, Lou a constaté avec horreur qu’il était complètement paralysé. Regardant ses pieds, il vit la poupée, Annabelle. Il a commencé à glisser lentement sur sa jambe, a bougé sur sa poitrine puis s’est arrêté. En quelques secondes, la poupée l’étranglait. Paralysé et à bout de souffle et au point d’asphyxie, il s’est évanoui. Il se réveilla le lendemain matin, certain que ce n’était pas un rêve.

La prochaine rencontre terrifiante qu’il a vécue s’est produite quand lui et Angie étaient seuls dans l’appartement se préparant pour un road trip le lendemain. Entendant des bruits de bruissement dans la chambre de Donna, Lou se dirigea doucement vers la porte de la chambre, attendant que les bruits étranges cessent avant d’entrer et d’allumer la lumière. Il découvrit que la pièce était vide à l’exception de la poupée qui semblait avoir été précipitamment jetée dans le coin. Il a commencé à fouiller la pièce pour trouver quoi que ce soit hors de propos, mais en s’approchant de la poupée, il a eu la nette impression que quelqu’un était derrière lui. Tournoyant, il fut surpris de constater que personne d’autre n’était là. Puis, en un éclair, il se retrouva à saisir sa poitrine, se plia en deux et saigna. Sur sa poitrine, il y avait sept marques de griffes distinctes, trois verticalement et quatre horizontalement, toutes brûlantes comme des brûlures.

L'histoire vraie d'Annabelle La poupée démon
Aujourd’hui, Lorraine Warren et «Annabelle» enfermées dans sa vitrine.

Enfin disposée à croire que l’esprit n’était pas celui d’une jeune fille, Donna a contacté un prêtre nommé Père Cooke qui a immédiatement contacté les Warrens. Ed et Lorraine Warren étaient déjà bien connus pour leur enquête paranormale sur le cas notoire d’Amityville. Après avoir parlé aux colocataires, Ed et Lorraine sont arrivés à la conclusion que la poupée n’était pas possédée mais était plutôt manipulée par une présence inhumaine utilisant la poupée pour créer l’illusion qu’elle était vivante. La présence inhumaine ne cherchait pas à rester attachée à la poupée, a expliqué le Warren aux femmes, mais plutôt à posséder un hôte humain.

Il a d’abord commencé à déplacer la poupée dans l’appartement au moyen de la téléportation pour éveiller la curiosité de l’occupant dans l’espoir qu’il lui soit reconnu. En amenant un médium dans l’appartement pour communiquer avec lui, l’esprit démoniaque a ensuite pu communiquer et s’attaquer aux vulnérabilités émotionnelles des filles en se faisant passer pour une jeune fille perdue et inoffensive. Pendant la séance, Donna a été autorisée à habiter la poupée et à son tour, l’appartement et finalement les femmes.

Les Warrens pensaient que la prochaine étape du phénomène d’infestation démoniaque aurait été la possession humaine complète. Si ces expériences avaient duré encore 2 ou 3 semaines de plus, l’esprit aurait possédé complètement, et aussi blessé ou tué un ou tous les occupants de la maison.

À la fin de l’enquête, les Warrens ont jugé approprié d’avoir une récitation d’une bénédiction d’exorcisme pour nettoyer l’appartement. À la demande de Donna, et par mesure de précaution contre les phénomènes qui ne se reproduisent plus jamais dans la maison, les Warrens ont emporté la poupée de chiffon avec eux lorsqu’ils sont partis. Ils ont fait construire un boîtier spécial pour Annabelle, où elle réside encore aujourd’hui. L’étui verrouillé a empêché la poupée de se déplacer, mais quelle que soit la terrible entité qui y est attachée, elle est toujours là, attendant et attendant sans doute son heure.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *