Témoignage : Le jour où j’ai parlé avec la force sinistre

Vanessa M. partage son histoire sur une rencontre avec l’inexplicable.

J’ai eu de nombreuses expériences au fil des ans, mais il y en a une que je n’ai pas oubliée, et qui a toujours peur de la retrouver. L’histoire que je vais raconter est à cent pour cent vraie. Que vous choisissiez de me croire ou non, cela dépend de vous.

Il y a dix ans, quand j’avais seulement six ans, ma famille et moi vivions à Midland, au Texas. Notre maison n’était pas hantée et il n’y avait aucun problème ni activité paranormale en cours. C’était juste une maison ordinaire et j’aimais ça.

Une nuit, il pleuvait très fort et il y avait beaucoup de tonnerre et d’éclairs. J’étais dans le salon en train de jouer avec mon frère aîné, quand je me suis souvenu que j’avais laissé mon sac à dos dans la voiture. Ma maman était dans la cuisine et je lui ai fait savoir que j’allais au garage.

J’ai ouvert la porte de la cuisine et suis entré dans le garage en fermant la porte derrière moi. J’ai gardé les yeux sur la voiture, effrayé de regarder la porte du garage. En entrant dans la voiture, j’ai commencé à me sentir paranoïaque et effrayé. J’ai attrapé mon sac à dos, j’ai sauté de la voiture et je me suis précipité vers la porte.

Alors que j’allais saisir la poignée de la porte, j’ai entendu trois coups à la fenêtre du garage. Cela m’a tellement effrayé que j’ai sauté en l’air. J’ai regardé par la fenêtre et j’ai vu que c’était juste mon père.

Mon père était chauffeur de camion à l’époque; il portait des lunettes de soleil sombres et tenait son paquet de vêtements qu’il ramène d’une longue semaine de travail. Je laissai échapper un sourire de soulagement, mais quelque chose n’allait pas. «Papa», ai-je demandé. Il n’a pas répondu, il avait juste un regard apathique sur son visage.

Il a alors commencé à montrer quelque chose, mais je ne pouvais pas comprendre quoi. « Que pointez-vous? » J’ai demandé. Pas de réponse. Il pointa de nouveau; J’ai alors réalisé qu’il pointait le bouton pour ouvrir le garage. «Le bouton» ai-je demandé. Il hocha la tête mais ne parla toujours pas.

Il m’a alors fait signe d’appuyer sur le bouton. Pourtant, quelque chose m’a dit de ne pas faire ce qu’il voulait. Des questions se sont posées dans mon esprit. « Pourquoi porte-t-il de telles lunettes de soleil noires la nuit? » et « Pourquoi ne me parle-t-il pas? »

J’ai secoué la tête en réponse «non». Il m’a de nouveau fait signe d’appuyer sur le bouton, puis a baissé la main hors de vue. J’ai toujours secoué la tête en disant «non». Son visage se mit en colère et quand il leva de nouveau sa main, il y avait des griffes de six pouces sur eux. Il a gratté la fenêtre avec trois d’entre eux et j’ai poussé un cri. Je courus à l’intérieur et m’assis sur le canapé pâle et sans voix.

Mon frère aîné a alors remarqué que quelque chose n’allait pas. Il m’a secoué l’épaule en demandant: « Qu’est-ce qui ne va pas Vanessa? » J’ai crié à nouveau et ma mère a laissé tomber ce qui était en main et a couru vers moi et m’a demandé ce qui n’allait pas. Elle a dit que ma réponse était « Le diable m’a fait peur! », Mais je me souviens avoir dit « Papa m’a fait peur! » Elle est ensuite allée dans le garage pour ne rien trouver ni regarder.

Maman a ensuite appelé mon père qui était à Houston, au Texas, à exactement 424 milles à l’est de Midland. Elle lui a dit qu’un démon m’est apparu.

Il m’a parlé et m’a rassuré que tout irait bien et de prier si jamais j’avais peur parce que Jésus me protégerait. Le lendemain, la tempête était passée et ma mère est sortie pour voir s’il y avait des signes de présence de quelqu’un. Il y avait sur la fenêtre trois marques de griffes.

Même si j’ai déménagé, je ne vais toujours pas dans le garage seul, et je ne vais pas du tout pendant la nuit. Je crois que ce qui m’est apparu cette nuit-là était un démon. Comment ça a pris la forme de mon père, je ne sais pas, mais pourquoi portait-il des lunettes de soleil. Qu’est-ce qu’il essayait de cacher? J’ai besoin de réponses. Si vous avez une idée de ce que c’était, faites-le moi savoir.

Vanessa M.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *