Célébrations de la nuit des sorcières freinées pour les Tchèques

Une nuit traditionnelle de célébrations connue sous le nom de Čarodějnice, qui se traduit par «Nuit des sorcières» en anglais a été sévèrement réduite cette année en République tchèque.

Le gouvernement tchèque a interdit les rassemblements à grande échelle et les feux de joie. Cela est dû à la pandémie actuelle de coronavirus et à la sécheresse sans précédent en Europe centrale, ce qui signifie que les incendies et les grands rassemblements sont considérés comme un danger public.

La soirée des sorcières est une célébration traditionnelle et très populaire, qui a lieu tous les 30 avril et présente des similitudes avec la nuit de Walpurgis dans les pays scandinaves et d’Europe du Nord. L’occasion est généralement marquée par des feux de joie à travers le pays. Cette nuit selon Atlas Obscura ‘ des gens partout dans la République Tchèque se réunissent pour jouer à des jeux, boire de la bière , rôti Burty saucisses et brûler des effigies de sorcières sur le bûcher. Les enfants se déguisent souvent en sorcières et certaines des célébrations les plus populaires ont lieu au parc Ladronka, à Prague.

Festival païen

Čarodějnice est originaire de l’Antiquité car on croyait que le 30 avril, des clans de sorcières se rencontraient sur les sommets des montagnes. Des feux de joie ont été allumés pour conjurer les sorts des sorcières et la fumée était censée éloigner les sorcières des communautés. Lors de grands rassemblements, «une effigie comme un balai en vieux vêtements ou une grande poupée de chiffon est placée au centre d’une pile de bûches, et les gens se rassemblent pour la regarder brûler», selon Expat. cz . On croyait que cela protégerait les gens des mauvais esprits pour l’année suivante. Lorsqu’une effigie monte dans une explosion de flammes et de suie, les gens applaudissent car cela signale qu’une sorcière vient de «partir en fumée», a déclaré Atlas Obscura .

Brûler des effigies de sorcières la nuit des sorcières en République tchèque.  (Domaine public)

Brûler des effigies de sorcières la nuit des sorcières en République tchèque. ( Domaine public )

La Nuit des sorcières consiste désormais plus à s’amuser, à boire de la bière et à manger de la bonne nourriture, qu’à craindre les mauvais esprits et la magie noire . Une idée fausse commune à propos des célébrations est qu’elles sont des reconstitutions de procès de sorcières, qui ont entraîné la mort de milliers de personnes innocentes dans l’Europe moderne. Selon Atlas Obscura , «Čarodějnice est la version tchèque de la nuit de Walpurgis célébrée dans le nord et le centre de l’Europe». Il s’agit d’un festival qui est un mélange de pratiques païennes et chrétiennes, qui cherchaient à protéger les gens des sorts de sorcières.

Aucune effigie de sorcière en feu

La pandémie de coronavirus a conduit à imposer des restrictions aux personnes en République tchèque, comme c’est le cas ailleurs dans le monde. Ces restrictions ont été assouplies à mesure que les infections ont diminué, mais les gens doivent toujours porter des masques faciaux en public et ne pas se rassembler dans de grandes foules. Cela signifie que les feux de joie traditionnels à grande échelle avec des effigies de sorcières ne vont tout simplement pas se produire.

Les rassemblements pour les feux de joie sont interdits.  (Domaine public)

Les rassemblements pour les feux de joie sont interdits. ( Domaine public )

Ils ont été interdits en vertu de mesures de santé publique . Expats.cz cite le ministre tchèque de l’Intérieur disant que «  les Tchèques ne doivent pas oublier qu’il est permis de s’associer en groupes de dix personnes maximum, des distances de sécurité de deux mètres s’appliquent et les masques sont obligatoires en public  ». Tout grand rassemblement de personnes pourrait être brisé par la police.

Les organisateurs de l’un des plus grands événements de la nuit des sorcières dans le parc Ladronka, Prague, ont publié une déclaration «En raison du développement des événements ces derniers jours… nous devons annuler la Čarodějnice de Ladronka cette année», selon Expat.cz . Ils ont présenté leurs excuses à ceux qui avaient prévu d’y assister. Les organisateurs ont également promis une célébration plus grande et meilleure en 2021.

Sécheresse et incendies de forêt

La peur de la propagation du coronavirus n’a pas été le seul facteur de l’annulation des grands événements. Il y a une sécheresse très sévère en Europe centrale, qui est la pire à avoir frappé la région en 500 ans. Il y a eu six fois le nombre moyen d’ incendies dans les forêts et les réserves naturelles cette année.

Il est à craindre que toute étincelle d’un feu de joie ne conduise à plus d’incendies. Expat.cz cite une déclaration d’un porte-parole du service d’incendie de Prague: «Ne brûlons pas la sorcière cette année, s’il vous plaît. … Les pompiers vous remercieront ». Les entreprises et organisations publiques qui planifient un grand feu de joie doivent d’abord en informer le service d’incendie local et remplir certaines conditions. Cela a convaincu de nombreux organisateurs de ne pas organiser la célébration traditionnelle de cette année.

Les feux à petite échelle ne sont pas purement et simplement interdits, mais ceux qui les organisent doivent se conformer aux réglementations strictes de l’ ère des Habsbourg, y compris ne pas déclencher un incendie dans les hautes herbes ou près d’une forêt. Il semble que certains particuliers célèbrent la nuit des sorcières et, selon les ventes au supermarché, ils vont faire des barbecues et boire beaucoup de bière. Cela signifie que si la plupart des célébrations à grande échelle n’auront pas lieu, il est probable que de petits événements se produisent, bien que les particuliers renoncent surtout à brûler l’effigie de la sorcière. De cette façon, la tradition séculaire sera maintenue malgré la pandémie actuelle et la sécheresse désastreuse.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *