Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde

De la peur d’être enterré vivant aux relations avec le diable, et un caveau où les morts font tout sauf se reposer en paix.

POUR LAplupart d’entre nous, notre dernier lieu de repos n’est pas quelque chose que nous considérons jusqu’à ce que nous ayons à peu près un pied dans la tombe. Ce n’est pas une conversation agréable à avoir avec un conjoint. « Alors, où voulez-vous être enterré? » Il existe de nombreuses options pour un lieu de repos éternel, alors choisissez soigneusement. La plupart des gens préfèrent avoir un joli cadre tranquille pour être enterrés. Cependant, les endroits énumérés ci-dessous peuvent être mieux évités.

De la peur d’être enterré vivant aux relations avec le diable, et un caveau familial où les morts font tout sauf se reposer en paix. Voici sept des tombes et des sépultures les plus étranges du monde.

1. La tombe de Kitty Jay

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image: Wikipedia ]

La tombe de Kitty Jay fait depuis longtemps partie du folklore de Devon. Datant de la fin du XVIIIe siècle, la légende commence avec une jeune femme de chambre tombée amoureuse d’un fermier local. Après avoir découvert qu’elle était avec son enfant, son amant l’a abandonnée. Tombant dans la folie et le désespoir, elle s’est suicidée en se pendant dans la grange du fermier à Forder, en Angleterre. Comme c’était la coutume de l’époque, parce qu’elle s’était suicidée, elle ne pouvait pas être enterrée dans un lieu consacré. Au lieu de cela, Kitty Jay a été enterrée au carrefour de trois paroisses afin qu’aucune n’ait à revendiquer sa responsabilité.

Sa tombe peut encore être trouvée au milieu de l’intersection, rivaliser avec une petite pierre tombale et un monticule d’herbe surélevé. Et c’est ici que la légende de Kitty Jay continue à ce jour. Au fil des ans, des fleurs fraîches sont apparues sur la tombe, mais personne ne sait qui les a déposées. Plus étrange encore, les conducteurs sur la route de campagne rapportent régulièrement avoir vu son fantôme dans leur rétroviseur, tandis que d’autres voient parfois une silhouette sombre et masquée agenouillée sur la tombe.

2. La tombe de Lilly E. Gray

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Dans le cimetière de Salt Lake City, il y a une petite pierre tombale avec une inscription étrange qui lit « Lilly E. Gray, victime de la bête 666. » L’épitaphe bizarre a inspiré d’innombrables théories mais le mystère persiste. On sait que Lilly Gray a vécu du 6 juin 1881 au 14 novembre 1958 et, selon une notice nécrologique, elle est morte de causes naturelles. Elle est décédée quelques années avant que son mari Elmer Gray, qui, fait intéressant, soit enterré plus tard de l’autre côté du cimetière, loin du complot de sa femme.

Elmer était bien connu pour être un homme étrange avec un sens de l’humour inhabituel et qu’il avait eu de nombreuses rencontres avec la loi. En fait, on dit qu’il a accusé la police d’avoir causé du stress qui a conduit à la mort de sa femme. Était-il peut-être en train de comparer la police au diable? Ou pensait-il qu’il était lui-même la Bête qui l’avait conduite dans une tombe précoce? Nous ne le saurons peut-être jamais. Aujourd’hui, la tombe bénéficie de visites de touristes curieux qui laissent souvent des fleurs et de petits bibelots à la victime de la Bête, quelle qu’elle soit ou quoi que ce soit.

3. La tombe de Timothy Clark Smith

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, la peur d’être enterré vivant (connu sous le nom de Taphephobia) était endémique, et pour cause. Il était bien connu que certaines personnes très malades étaient déclarées à tort mortes par leur médecin. Le phénomène a été appelé syndrome de Lazare, décrit comme «le retour spontané de la circulation après des tentatives infructueuses de réanimation». Les cercueils exhumés montraient des traces de rayures sur l’intérieur du couvercle du cercueil, où les gens s’étaient réveillés avec horreur pour découvrir qu’ils avaient été enterrés vivants. Leurs corps seraient retrouvés avec des ongles cassés et sanglants et leurs visages tordus de peur. Timothy Clark Smith, un médecin décédé en 1893, avait entendu parler de telles histoires et avait pris de grandes précautions pour que cela ne lui arrive jamais.

Au cimetière Evergreen à New Haven, au Vermont, Smith a pris des dispositions pour que plusieurs éléments spéciaux soient intégrés à sa chambre funéraire. Il avait une cloche et un long tube à air qui a émergé près de sa tombe. Il y avait une fenêtre carrée de quatre pieds qui servait de couvercle à son profond cercueil. La fenêtre était placée au niveau du sol, de sorte que les gens qui passaient pouvaient voir son corps. Il y avait même un escalier caché qui était construit sous terre à côté de sa tombe afin qu’il puisse simplement monter et sortir de sa tombe si besoin était. En l’occurrence, Smith était en effet mort quand il a finalement été placé dans sa tombe construite sur mesure, mais comme dit le proverbe, il vaut mieux être en sécurité que désolé.

4. Le cercueil en verre de Rosalia Lombardo

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image:]

À l’ intérieur des catacombes capucines de Palerme , en Sicile, se trouve le corps de Rosalia Lombardo, enterré pour l’éternité à l’intérieur d’un cercueil en verre. Dévasté par la perte de sa fille de deux ans à la suite d’une pneumonie en 1920, le père de Rosalia s’est tourné vers Alfredo Salafia, un professeur de chimie sicilien renommé et un embaumeur talentueux pour préserver sa fille. Son cadavre a été soigneusement momifié et enfermé dans un cercueil en verre afin qu’ils puissent toujours voir leur petite fille. Considérée comme l’une des momies les mieux conservées au monde, pendant des années après sa mort, sa peau a gardé un teint chaud et rose lui donnant l’apparence étrange de dormir paisiblement. Elle lui a valu le surnom de «Belle au bois dormant».

En 1982, elle a été transférée dans une chambre spéciale remplie d’azote pour préserver encore plus son corps. Et là, elle réside à ce jour, l’attraction star, mais en aucun cas elle n’est la seule maman à appeler la maison des Catacombes Capucins.

5. Les catacombes capucines

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image: Lieux insolites ]

Sous les rues animées de Palerme, en Sicile, des visiteurs curieux descendent dans les catacombes capucines pour marcher parmi les morts. Depuis le XVIe siècle, les moines préservent les corps en utilisant le climat frais de l’espace souterrain. Leur technique était si habile que même certains des plus anciens squelettes des catacombes avaient encore la peau et les cheveux. Tout au long des catacombes, ces cadavres momifiés pendent aux murs dans des arrangements macabres, ils sont empilés sur des étagères, assis sur des bancs et scellés dans des vitrines. Les couloirs et les salles sont divisés en personnages religieux, vierges, enfants et riches personnes qui ont acheté leur place sur les murs. Tous sont entièrement vêtus, certains portant toujours leur robe traditionnelle.

La catacombe a été officiellement fermée en 1880, bien que les inhumations se soient poursuivies au début des années 1900. L’un des derniers était celui de Rosalia Lombardo. À ce jour, selon le dernier recensement tenu, les catacombes capucines contiennent 8000 cadavres et 1252 momies à l’intérieur de ses murs souterrains. Si vous souhaitez en savoir plus sur les catacombes capucines, elles sont ouvertes tous les jours au public.

6. La cité des morts

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image: Travel Style ]

Maintenant, vous vous demandez peut-être ce qui est si étrange dans cette ancienne nécropole? Rien de plus, à part le fait que dans la Cité des morts, les vivants y vivent aussi. Situé dans la partie sud-est du Caire, en Égypte, le cimetière tentaculaire remonte au VIIe siècle et est en grande partie composé de petits bâtiments en pierre qui servent de mausolées. Certains bâtiments sont souterrains, certains sont hors sol, tandis que d’autres sont une combinaison des deux, et tous sont ornés de détails et de sculptures complexes. Et là où les morts reposaient paisiblement, alors que la zone métropolitaine du Caire devenait surpeuplée, les gens ont commencé à emménager.

Aujourd’hui, plus de 500 000 personnes occupent la Cité des morts, faisant leurs maisons dans les anciens mausolées et les écarts entre les deux. Et tout comme dans de nombreux bidonvilles à travers le monde, les gens d’ici vivent dans une pauvreté abjecte, avec un surpeuplement, une police médiocre et des taux de criminalité en hausse. Les nouveaux habitants de la Cité des morts vous le diront, ils ont plus peur des vivants que des morts ou de leur environnement morbide.

7. Le coffre de la famille Chase

Les 7 tombes et sites funéraires les plus étranges du monde
[Crédit d’image: Wikipedia ]

Construite à l’origine en 1724, cette voûte hantée est située dans le cimetière de l’église Christ Parish à la Barbade. Lorsque la famille Chase l’a achetée des années plus tard, elle détenait déjà le corps d’une Mme Thomasina Goddard. La famille Chase a décidé de l’acheter lorsque leur petite fille Mary Ann est décédée à l’âge de deux ans. Peu de temps après, la sœur de Mary Ann, Dorcas, est décédée et a été enterrée aux côtés de son frère. Le cœur brisé, un mois après avoir interné sa deuxième fille dans le caveau familial, le patriarche de la famille Thomas Chase s’est suicidé. Mais lorsque la lourde dalle de marbre a été retirée de l’entrée de la voûte pour y placer le pauvre Thomas, on a découvert que les cercueils de plomb à l’intérieur avaient été jetés de manière violente.

Les cercueils étaient tous en désordre et dans des positions différentes de l’endroit où ils avaient été scellés. Il n’y avait aucune preuve d’inondation qui aurait pu éventuellement déplacer les choses. Il n’y a pas eu de tremblement de terre ni de tassement de la voûte qui aurait pu déplacer les cercueils. L’entrée de la chambre forte avait été scellée sans aucun signe d’altération, il n’y avait donc aucune chance que quelqu’un se soit introduit par effraction et ait contourné les lourds cercueils. Mystifié les participants au cimetière ont remis tous les cercueils dans leur ordre et ont ajouté le cercueil de Thomas dans le mélange.

Un an plus tard, un autre membre de la famille allait être ajouté à la crypte. Lorsque le coffre-fort a été ouvert, tous les cercueils avaient de nouveau été lancés. Personne ne pouvait comprendre comment cela se passait. Était-ce le résultat d’un esprit non en repos? Ou est-ce qu’une personne dérangée s’est introduite d’une manière ou d’une autre et s’est réjouie de déplacer de lourds cercueils? En tout cas, il a été scellé une fois de plus. Mais à ce moment-là, l’histoire de la voûte Chase et de ses cercueils mystérieusement mobiles s’était propagée comme une traînée de poudre.

Le temps a passé et il a été décidé de rouvrir le coffre-fort juste pour vérifier l’état de tout ce qu’il y avait à l’intérieur. Une foule de badauds intéressés étaient présents lors de son ouverture, et ils ont tous hoqueté quand on a découvert que, une fois de plus, les cercueils étaient en plein désarroi. Après cela, il a été décidé d’aller de l’avant et d’enterrer tous les cercueils du cimetière. Le coffre Chase ne serait plus utilisé et reste vide à ce jour. Et tandis que la famille Chase repose maintenant paisiblement dans le sol, les nombreuses histoires de fantômes qu’elles ont inspirées persistent.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *