Chair et os: 8 cas les plus horribles de cannibalisme de l’histoire

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les humains participent au cannibalisme; à des fins culturelles, pour la survie et parfois même pour le plaisir.

Le cannibalisme est peut-être le tabou culturel ultime. La plupart des gens sensés n’ont jamais envisagé de manger un autre être humain, mais bien qu’il existe certainement des situations dans lesquelles manger une autre personne est le seul moyen de survivre, il existe d’autres récits plus inquiétants où une personne devient cannibale sans autre raison que de profiter la délicatesse de la chair humaine.

Les cas de cannibalisme suivants ne sont pas pour les faibles de cœur, lus à vos risques et périls.

1. Alfred Packer (ci-dessus)

La ruée vers l’or a envoyé de nombreux prospecteurs d’espoir américains vers l’ouest à la recherche de richesses à la fin des années 1800. Un de ces hommes s’appelait Alfred Packer. Packer et cinq autres prospecteurs étaient dans le Colorado à la recherche d’or, mais la situation est devenue particulière lorsque Packer est entré dans un camp voisin pour signaler une tempête qui s’était passée. Il a affirmé que ses compagnons de recherche étaient partis à la recherche de nourriture et n’avaient pas encore regagné le pays. Vous pouvez probablement dire par le titre de cet article ce qui leur est vraiment arrivé. Bien sûr, Packer était celui à la recherche de nourriture, et il en a trouvé dans la chair de ses compagnons. Après avoir vécu en fuite pendant neuf ans, la police l’a rattrapé et Packer a été condamné à 40 ans de prison. Il a été libéré en 1901 et, en prison, il aurait changé de mode de vie. Il est devenu végétarien.

2. Chef Udre Udre

Chair et os: 8 cas horribles de cannibalisme
[Image via wikimedia.org ] Une fête cannibale aux Fidji, 1869.

Le chef fidjien Ratu Udre Udre est largement considéré comme le cannibale le plus accompli de l’histoire de l’humanité. Selon les rapports de son fils, le chef ne mangeait que de la chair humaine. Quand il avait des restes, il les a conservés pour plus tard et n’a jamais partagé avec personne. Ces corps étaient pour la plupart des soldats et des prisonniers de guerre, et Udre Udre aurait tenu un décompte exact du nombre de corps qu’il avait consommés. À sa mort, 872 pierres ont été découvertes, certaines lacunes indiquant que davantage de corps ont été consommés. Ses convictions exactes sur les bienfaits du cannibalisme ne sont pas tout à fait claires, mais Udre Udre détient néanmoins le record du monde Guinness des «cannibales les plus prolifiques».

3. Révérend Thomas Baker

Chair et os: 8 cas horribles de cannibalisme
(À gauche) le révérend Thomas Baker, (à droite) une illustration du sacrifice cannibale au spirithouse de Bau.

Le révérend Baker était l’un des missionnaires travaillant dans les îles cannibales des Fidji dans les années 1800. La situation a été un choc pour de nombreux missionnaires, des hommes et des femmes tueraient et mangeraient d’autres humains, les principales victimes étant celles vaincues au combat. Certains ont même été forcés de regarder leurs membres coupés consommés par leurs ravisseurs. Malgré l’environnement horrible, les missionnaires sont restés indemnes. Ce fut le cas jusqu’à ce que le révérend Thomas Baker s’aventure plus profondément dans la plus grande île des Fidji avec un groupe de compagnons missionnaires. La tribu qui occupait la zone a tué et mangé toute son équipe. La tribu a ensuite connu une période de mauvaises récoltes et de morts mystérieuses qu’elle a attribuées à une malédiction infligée par le Dieu chrétien pour avoir mangé l’un de ses élus. Ils ont tout essayé pour lever la malédiction,

4. Richard Parker

Chair et os: 8 cas horribles de cannibalisme
[Image via dailyecho.co.uk ] Cette représentation de la tragédie est parue dans l’Illustrated Police Newson du 20 septembre 1884.

La Mignonette se rendait d’Angleterre en Australie en 1884 lorsqu’elle a commencé à prendre l’eau et à couler. Quatre des membres d’équipage sont sortis vivants et flottaient à bord d’un canot de sauvetage de 13 pieds. Dix-neuf jours après le voyage, les hommes ont commencé à remuer. Ils étaient privés de nourriture et d’eau potable et ont commencé à suggérer du cannibalisme. Richard Parker était jeune (seulement 17 ans) et n’avait donc ni épouse ni enfants à qui retourner. Il était également en mauvais état, alors les trois autres hommes ont décidé de tuer et de manger Parker pour survivre. Cinq jours plus tard, les hommes ont échoué et ont finalement été reconnus coupables de meurtre et de cannibalisme. Ils ont ensuite été libérés après que le public eut sympathisé avec leur situation.

5. Stella Maris Rugby Team

Chair et os: 8 cas horribles de cannibalisme
Des survivants parmi l’épave du vol 571 de la Force aérienne uruguayenne

Par une froide journée d’octobre 1972, alors qu’il se rendait en Uruguay, l’avion transportant une équipe universitaire de rugby s’est écrasé sur une montagne non identifiée entre le Chili et l’Argentine. Plusieurs équipes de recherche ont été dépêchées et l’équipe a été présumée morte après onze jours de recherches. Miraculeusement, certains membres de l’équipe ont pu survivre pendant plus de deux mois sans chaleur, nourriture ni eau. Eh bien, ils avaient de la nourriture. L’équipe a été forcée de manger les corps de leurs coéquipiers alors qu’ils périssaient à côté d’eux. Après avoir repris des forces, deux hommes se sont lancés dans une randonnée de 12 jours à travers les montagnes et ont finalement trouvé de l’aide. Sur les 45 personnes à bord, 16 seulement ont survécu à leur épreuve.

6. Albert Fish

13 des pages Wikipedia les plus effrayantes qui sont plus effrayantes que n'importe quel film d'horreur
Hamilton Howard «Albert» Fish (19 mai 1870 – 16 janvier 1936) était un tueur en série américain prolifique.

Albert Fish n’était pas seulement un cannibale, mais un tueur en série et un violeur d’enfants. Il était tellement craint qu’on se souvienne de lui comme «Le vampire de Brooklyn», «Le loup-garou de Wysteria», «L’homme gris» et «Le maniaque de la lune». Il est rapporté que Fish a commis 100 meurtres, bien que seulement trois aient des preuves directes le liant aux crimes. Il a spécifiquement ciblé et mutilé et assassiné des handicapés mentaux, des enfants et des minorités parce qu’il pensait qu’ils ne seraient pas manqués. Après avoir écrit une lettre aux parents de Gracie Budd, 10 ans, qu’il a kidnappé, assassiné puis mangé en partie, Fish a finalement été attrapé après avoir envoyé des lettres aux parents de Gracie pour leur dire ce qu’il avait fait à leur enfant et a été condamné à mort.

7. Andrei Chikatilo

Chair et os: 8 cas horribles de cannibalisme
[Image via wikipedia.org ] Chikatilo, photographié lors de son procès en avril 1992.

Le «boucher de Rostov», autrement connu sous le nom d’Andrei Chikatilo, était un tueur en série, un violeur et un cannibale qui tuait des zones couvertes de folie en Russie soviétique et en Ukraine. Il a reconnu avoir tué plus de 50 femmes et enfants entre 1978 et 1990. Après l’arrestation de Chikatilo, les policiers ont remarqué une odeur inquiétante émanant des pores de sa peau, causée par la chair humaine pourrie dans sa digestion. Il a été exécuté le 14 février 1994. À la suite de l’enquête et du procès qui a suivi, plus de 1 000 délits indépendants, notamment des meurtres et des agressions sexuelles, ont été résolus.

8. Alexander Pearce

Chair et os: 8 cas horribles de cannibalisme
Un croquis du cannibale condamné Alexander Pearce après son exécution en 1824.

Alexander Pearce est un mélange entre un survivant et un vrai cannibale bleu. Après s’être échappé d’une prison australienne au début du 19 e siècle, il et 8 autres évadés ont été trekking à travers la Tasmanie quand ils ont réalisé qu’ils ne disposaient pas assez de nourriture. Des pailles ont été tirées et Pearce a eu la chance de figurer parmi les deux premiers. Il a tué et mangé l’autre finaliste, mais a finalement été arrêté et renvoyé en prison. Il s’est encore échappé avec un autre détenu et vous l’avez deviné, tué et mangé aussi. Cette fois, il a été pris avec des parties du corps dans ses poches. Alexander Pearce a été condamné à mort et a été pendu à la prison de Hobart Town à 9 heures du matin le 19 juillet 1824. Ses derniers mots auraient été: «La chair d’un homme est délicieuse. Il a bien meilleur goût que le poisson ou le porc. »

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *