Ce qui se trouve à l’intérieur: la hantise mystérieuse de Summerwind Mansion

Construit en 1916, le manoir Summerwind a accueilli des esprits agités, une activité démoniaque, des découvertes macabres et même un cas mystérieux de crâne en voie de disparition, qui lui ont valu la réputation de la maison la plus hantée du Wisconsin.

Nestled dans les forêts qui bordent les rives du lac West Bay, dans le comté de Vilas, la Mansion Summerwind se dressait autrefois. Longtemps connue pour être la maison la plus hantée du Wisconsin, les légendes qui l’entourent sont aussi nombreuses que le nombre de propriétaires qui ont tenté de vivre dans ses murs. Et tandis que les histoires qui entourent la maison ont pris racine, on ne peut pas en dire autant des personnes qui ont tenté de ramener Summerwind chez elles. Aujourd’hui, elle est en ruine, brûlée au sol après avoir été frappée par la foudre, mais bien avant l’incendie, la maison a accueilli des esprits agités, une activité démoniaque, des découvertes macabres et même un mystérieux cas de crâne en voie de disparition.

Bien que la maison soit partie, les nombreux mystères de Summerwind Mansion demeurent, attendant d’être révélés.

Il semblait que la maison était hantée depuis le début. Achetée en 1916 par le secrétaire américain au Commerce, Robert Lamont, la maison a été utilisée comme maison de vacances pour Lamont et sa famille. Au cours des quinze années suivantes, la famille a connu des événements étranges à l’intérieur des murs de la retraite apparemment paisible. C’est longtemps après avoir emménagé que les Lamont ont commencé à partager avec des amis et des voisins leurs histoires de fantômes d’objets qui se déplaçaient d’eux-mêmes, des bruits étranges résonnant dans des pièces apparemment vides et des ombres qui voltigeaient de pièce en pièce. Bien que la famille ait trouvé ces événements étranges, ils n’ont jamais suffi à empêcher les Lamont de visiter la maison, c’est-à-dire jusqu’au soir où les fantômes de Summerwind se sont vraiment fait connaître.

Ce qui se trouve à l'intérieur: la hantise mystérieuse de Summerwind Mansion
[Image via Lamont Summerwind Mansion ] Raymond Bober, a écrit un livre sur la maison, affirmant qu’elle était hantée par un fantôme du XVIIIe siècle nommé Jonathan Carver.

Selon Lamont, alors que lui et son épouse dînaient un soir dans la cuisine, la porte du sous-sol s’est ouverte d’elle-même. Surpris, le couple regarda avec horreur une apparition d’un homme se matérialiser depuis le sous-sol. Croyant que le spectre était un intrus, Lamont attrapa son arme et tira deux coups de feu, mais chaque balle traversa la mystérieuse silhouette sans aucun effet. Le couple s’est enfui et n’est jamais revenu à la maison, laissant les trous de balles des coups de feu tirés dans la porte du sous-sol, une marque durable de leur séjour dans la maison.

Après avoir été vide pendant des années, Summerwind a été vendu dans les années 1940 à la famille Keefer qui a également utilisé la maison comme maison de vacances, louant la grande propriété aux visiteurs. De nombreux locataires de passage ont affirmé que Mme Keefer mettait rarement les pieds dans la maison, remettant souvent les clés aux invités et les laissant à eux-mêmes. Puis, au début des années 1970, la maison a de nouveau été mise en vente et achetée par une nouvelle famille, et avec elle, la hantise de Summerwind Mansion a recommencé.

Arnold et Ginger Hinshaw ont emménagé dans la maison avec leurs six enfants dans l’intention de redonner à la maison délabrée son ancienne gloire, mais n’ont pu trouver aucun entrepreneur local prêt à les aider par peur de la maison et de sa réputation hantée. Sans se laisser décourager, la famille a décidé de reprendre le travail sur elle-même. En peignant le placard dans l’une des chambres, Arnold a découvert un vide sanitaire caché. Incapable de rentrer à l’intérieur, il a envoyé sa plus jeune fille, Mary, pour enquêter. À l’intérieur de la pièce fermée, elle découvrit un tas d’os et un crâne humain aux cheveux noirs noués encore attachés. Pourquoi les Hinshaw n’ont jamais signalé la découverte macabre aux autorités reste un mystère, mais selon la famille, ils ont remis le crâne et scellé le vide sanitaire. Des années plus tard, ils rouvriraient le vide sanitaire et ne trouveraient qu’un espace vide.

La découverte macabre semblait agir comme un catalyseur pour l’activité paranormale qui a suivi. Au cours des prochains mois, les esprits de Summerwind Mansion se sont réveillés et se sont rapidement fait connaître de leurs nouveaux invités.

Ce qui se trouve à l'intérieur: la hantise mystérieuse de Summerwind Mansion
[Image via Lamont Summerwind Mansion ]

Ginger et ses enfants ont commencé à ressentir la sensation d’être surveillés dans la maison. Puis des bruits inexplicables ont été entendus dans la pièce apparemment vide. Meubles et objets se déplaçant par des mains invisibles, puis un après-midi une apparition d’une femme est apparue devant Ginger dans la salle à manger. Arnold s’est également trouvé tourmenté par les esprits. Il a commencé à souffrir d’insomnie et aurait commencé à jouer de l’orgue Hammond à des heures étranges de la nuit. Il a affirmé que la musique tenait les démons à distance. Quand Arnold a perdu son emploi, le couple a commencé à avoir des problèmes conjugaux et finalement, après tout le stress des mois précédents, Ginger a commencé à envisager le suicide. La famille n’en pouvait plus. Après seulement six mois, l’espoir de transformer la maison en maison de rêve était devenu un cauchemar vivant.

Quelques années plus tard, apparemment inconscient des expériences déchirantes de sa fille dans la maison, Raymond Bober, le père de Ginger, a décidé qu’il achèterait la propriété, terminerait la rénovation et la transformerait en restaurant et auberge. Cependant, lors de la construction du restaurant, le frère de Ginger aurait vu une apparition au deuxième étage et, en descendant au premier étage, aurait assisté à une hantise résiduelle sous la forme d’une «rediffusion» de la confrontation de Lamont avec le fantôme dans le cuisine, jusqu’à entendre les coups de feu et sentir la poudre à canon. Comme d’autres avant lui, il est parti et a refusé de revenir.

En relation: L’histoire vraie et déchirante du démon de Brownsville Road

Les travailleurs de la construction et les entrepreneurs se sont plaints à Bober que les outils et les plans avaient disparu. Plus étrange encore, ils ont affirmé que les dimensions dans diverses pièces semblaient changer au fur et à mesure qu’elles fonctionnaient, sans jamais correspondre aux plans ou aux dimensions qu’ils venaient d’enregistrer. Incapables de travailler avec les événements étranges, de nombreux travailleurs ont quitté le projet en refusant de rentrer dans la maison.

Ce qui se trouve à l'intérieur: la hantise mystérieuse de Summerwind Mansion
[Image via Lamont Summerwind Mansion ] Les ruines de Summerwind après l’incendie.

Fasciné par l’activité paranormale en cours, Bober a commencé à communiquer avec les esprits à l’aide de planches Ouija. Convaincu que quelque chose de mal résidait à Summerwind, il subit une séance d’hypnose et commença à parler d’une voix profonde et méconnaissable. Plus tard, il a décrit ce qui s’était passé pendant qu’il était sous, détaillant son voyage mental vers le sous-sol de la propriété où il avait découvert l’acte de propriété signé par Jonathon Carver. Il a fini par croire que Carver était un homme de la frontière qui, selon l’acte, non seulement a construit la maison, mais a également possédé, à un moment donné, un tiers des terres du Wisconsin. Cependant, après avoir fouillé le sous-sol, le document n’a jamais été retrouvé. C’est lors de cette perquisition que le vide sanitaire de la chambre à l’étage a été rouvert et que les ossements et le crâne ont été découverts disparus.

Finalement, le projet a été complètement abandonné. Raymond Bober a écrit un livre en 1979 intitulé The Carver Effect , sur les événements surnaturels qu’il avait vécus pendant son séjour à Summerwind.

Et donc la maison resta vide jusqu’à ce que, quels seraient ses derniers propriétaires, achète la maison en 1986. Trois investisseurs espéraient renverser la fortune des demeures mais ce ne devait pas être le cas. Lors d’une tempête en 1988, la maison a été frappée par la foudre et brûlée jusqu’au sol, ne laissant subsister que les cheminées en pierre, qui subsistent à ce jour. Depuis lors, la légende de Summerwind Mansion a grandi, attirant les habitants et les amateurs de sensations fortes paranormales pour explorer les terres hantées et les restes de la maison. Et selon ceux qui ont marché parmi les ruines, alors que la maison est peut-être partie, les fantômes sont toujours aussi agités.

Article traduit par DAmien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *