L’histoire Des Sorcières De Castle Street

En 1786, Castle Street, Liverpool, Royaume-Uni, a été élargie pour permettre plus de trafic et aux piétons un meilleur accès aux artères en plein essor des rues Dale et Lord. Avant l’élargissement de Castle Street, seules deux voitures pouvaient se croiser dans sa ruelle étroite.

De nombreuses vieilles maisons en ruine ont été détruites pendant le réaménagement et de nouvelles propriétés privées ont été érigées à leur place. Un ancien locataire du nom de Mary Gore a été forcé de quitter son ancienne maison en bois sur Castle Street, et le peu d’argent de compensation qui lui a été donné lui a été volé par le contremaître d’un groupe de constructeurs qui érigeait Heywoods Bank.

Mary Gore a maudit le contremaître et est allée rester avec sa sœur Isabel, qui travaillait au Golden Lion Inn sur Dale Street. Le contremaître, qui s’appelait Collins, a été informé par l’un des ouvriers irlandais que Mary Gore était une sorcière et que son alliance devait être évitée à tout prix.

L’Irlandais a conseillé à son patron de rendre l’argent qu’il avait volé à Mary ou d’affronter la magie mortelle de son clan.

Collins a dit à l’Irlandais de poursuivre son travail et a ridiculisé la vieille femme et l’idée qu’elle était une sorcière, mais, à l’insu du contremaître, Mary Gore était une sorcière et appartenait à un clan qui était redouté à travers l’Angleterre. La plupart des sorcières du clan vivaient dans une vieille maison située dans une ruelle sombre au large de la rue Dale.

Lorsque M. Collins est allé au Golden Lion Inn sur Dale Street pendant la pause de l’après-midi, il a entendu parler de ces sorcières d’un vieux capitaine de navire avec lequel il a eu une conversation. Le capitaine, un M. Harrison, a déclaré que les sorcières avaient un grand chaudron en métal noir qu’elles utilisaient pour faire bouillir des concoctions impies faites à partir des parties de cadavres volées dans le cimetière.

Les sorcières avaient également été vues voler par la fenêtre du grenier de la maison sur des balais, et des marins et des capitaines avaient même vu les sorcières voler au-dessus de leurs navires en mer. Les sorcières se sont envolées pour le Pays de Galles, l’île de Man, et certaines sont même allées jusqu’en Irlande lors de voyages mystérieux.

« C’est absurde », a déclaré Collins, mais il semblait si nerveux.

La vieille femme Mary Gore s’est approchée du contremaître de la taverne et l’a montré à sa sœur Isabel, en disant: «  C’est l’homme qui m’a volé mon argent, je l’ai maudit de mourir d’une mort lente et douloureuse.  »

M. Collins a jeté son flacon de bière sur le vieux crone, et elle a essayé de lui griffer le visage, mais sa sœur Isabel a tiré la vieille femme et l’a emmenée à l’étage dans sa chambre dans la taverne.
Plus tard dans la journée, les constructeurs ont quitté le site sur Castle Street et ont commencé à retourner chez eux, lorsqu’un brouillard dense s’est levé sur James Street en provenance du Mersey.

Il a tout effacé, et en quelques minutes, le contremaître M. Collins trébuchait sur les monticules de décombres sur le site de démolition de Castle Street alors qu’il tentait de rentrer chez lui. Ensuite, les gens de la région ont entendu un homme crier et hurler – et ces sons semblaient venir d’en haut.

Lorsque le brouillard s’est dissipé le lendemain matin, personne n’a pu trouver M. Collins nulle part. Ensuite, l’un des travailleurs a remarqué quelque chose de très étrange. Il y avait quelque chose sur la girouette du bâtiment de la Bourse au loin. Ceux qui avaient une bonne vue ont dit qu’il ressemblait à un homme, et lorsqu’ils se sont approchés du bâtiment, ils ont vu que c’était un homme, empalé à travers sa section médiane sur la girouette.

Un capitaine déplia son télescope et regarda la vue macabre, et vit qu’il s’agissait d’un homme aux cheveux roux. Son sang avait coulé sur la girouette et avait coulé sur le toit bombé de la Bourse. Une foule a commencé à se rassembler et les gens se sont demandé qui était cet homme.

Un aérostier nommé Lunardi avait récemment survolé la région, et certains se demandaient si l’homme empalé au sommet de la Bourse était peut-être tombé d’un ballon, mais l’une des personnes qui a regardé à travers le télescope du capitaine l’homme qui avait été craché sur le girouette l’a reconnu comme M. Collins, le contremaître des constructeurs de Castle Street.

Comment diable Collins s’était-il retrouvé embroché sur la girouette à des centaines de mètres dans les airs? Se demanda-t-il. Pendant que la foule regardait, un certain nombre de grands oiseaux noirs ont volé du nord et ont encerclé le toit de la Bourse. C’était un rassemblement de corbeaux, et ils ont volé vers le cadavre empalé et l’ont picoré. Pour les corbeaux charognards, le corps de Collins n’était qu’une carcasse.

Alors que les autorités prévoyaient de récupérer le corps, les corbeaux ont déchiré sa chair jusqu’à ce que ce soit un bordel sanglant. À une heure de l’après-midi, un violent orage a frappé la ville et, tandis que des grêlons piquants se sont abattus sur les touristes morbides qui s’étaient rassemblés pour voir l’homme empalé, un puissant éclair a frappé la girouette.

Le corps a été en partie brûlé par la foudre et il s’est effondré et est tombé de la girouette. Les jambes, le torse, les bras, les intestins et la tête ont rebondi sur le toit en forme de dôme et sont tombés sur la foule.

La vaste tache de sang sur le dôme est restée pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce que les pluies l’aient emporté et que les parties du corps de M. Collins aient été enterrées dans la tombe d’un pauvre dans un cimetière local. Les travailleurs ont continué à construire la banque sur Castle Street, mais chaque jour pendant leur pause déjeuner, ils spéculaient sur la façon dont leur défunt contremaître avait fini par être traversé par une girouette.

Un garçon à l’esprit lent nommé Samuel, qui a aidé sur le chantier, a déclaré qu’il avait vu ce qui était arrivé à M. Collins ce jour-là. Le garçon a eu du mal à trouver des mots pour décrire ce dont il se souvenait dans son esprit, mais finalement il a dit à ses auditeurs passionnés: «Les femmes sont descendues et l’ont emmené dans les airs.

«Quelles femmes Sam? demanda l’un des constructeurs, désireux d’en savoir plus.

« Les femmes en noir assis sur des balais, ils l’ont pris », a répondu Samuel, et a commencé à sourire en se rappelant comment les sorcières se sont abattues sur M. Collins et l’ont attrapé. Ensuite, ils l’avaient empalé sur la girouette en fonte, leur punition pour avoir volé un membre de leur clan nommé Mary Gore.

Les constructeurs ont eu du mal à croire l’incroyable histoire de Samuel, mais ils savaient que le garçon n’avait jamais menti, à cause de son crétinisme.

Quoi qu’il en soit, les sorcières de ce clan ont des descendants partout dans le Merseyside. Ils sont descendus dans des familles avec des noms de famille Bridges, Molloy, Loftus, ainsi que dans d’autres familles avec des noms de famille plus courants tels que Jones et McGloughlin. Peut-être avez-vous du sang de sorcière qui coule dans vos veines…

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Auteur: Tom Slemen , qui est un écrivain de Liverpool, principalement connu comme l’auteur de la série de livres Haunted Liverpool la plus vendue qui documente les incidents paranormaux et les crimes non résolus ou inhabituels. Consultez ses livres sur Amazon ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *