Des scientifiques tentent de percer le mystère des hommes de pluie

Le grand public a découvert le phénomène des savants pour la première fois en 1988, après la première sortie du film «Rain Man» avec Dustin Hoffman.

Le film raconte une histoire touchante de Raymond Babbitt, une personne ayant des problèmes mentaux, qui pourrait faire des calculs arithmétiques compliqués dans sa tête. En même temps, l’homme se comporte comme un garçon de 5 ans qui ne peut pas faire les courses, traverser la route ou conduire une voiture.

Les scientifiques du monde entier explorent le phénomène de l’homme de la pluie depuis des décennies. Les chercheurs définissent le syndrome du savant comme une maladie rare dans laquelle les personnes atteintes de troubles du développement ont un ou plusieurs domaines d’expertise, de capacité ou de brillance.

Le savantisme est un phénomène extrêmement rare. Pour le moment, les savants représentent environ 50 personnes dans le monde. Moins d’une centaine ont été relevées dans plus d’un siècle de littérature sur le sujet.

Très souvent, le savantisme s’accompagne d’autisme, bien qu’il puisse également être la conséquence d’une lésion cérébrale. Toutes les personnes atteintes du syndrome du savant ont une mémoire incroyable, des capacités mathématiques ou artistiques ou musicales exceptionnelles.

Une personne atteinte du syndrome du savant est capable de faire des calculs mathématiques complexes dans sa tête, de mémoriser plusieurs volumes encyclopédiques, de répéter une conférence une fois entendue mot par mot, de dire quel jour de la semaine n’importe quelle date. Certains savants connaissent des dizaines de langues. Les gens ordinaires trouvent incroyable comment les savants peuvent mémoriser toutes ces informations.

Les savants les plus célèbres de nos jours sont:

Kim Peek

Kim Peek est née le 11 novembre 1951 à Salt Lake City. Il avait 35 ans lorsqu’il a détecté qu’il pouvait mémoriser un grand nombre d’informations diverses et dire quel jour de la semaine n’importe quelle date.

À ce jour, il a lu 10 000 volumes de littérature spéciale, y compris les horaires ferroviaires partout dans le monde et les répertoires téléphoniques et d’adresses de plusieurs villes américaines. De plus, il est capable de reproduire ces livres de mémoire. Cependant, il est incapable de citer de la fiction. La NASA étudie les capacités de Peek.

Kim Peek a été utilisé comme prototype pour le film de fiction de 1988 Rain Man.

Richard Wawro

Un artiste écossais Richard Wawro est né à Newport-on-Tay en 1952. Le garçon n’a pu apprendre à parler qu’à l’âge de 11 ans. Il a dû être opéré d’une cataracte sur les deux yeux pendant l’enfance. Richard a commencé à dessiner sur un tableau noir vers l’âge de 3 ans.

Une de ses expositions a été inaugurée par Margaret Thatcher lorsqu’elle était ministre de l’Éducation. Elle possède plusieurs de ses photos, tout comme feu le pape Jean-Paul II. Comme d’autres savants, Richard avait une mémoire phénoménale.

Il n’a utilisé aucun modèle pour ses dessins, mais a tiré des images vues une seule fois, à la télévision ou dans un livre dans l’une des librairies qu’il aimait visiter. Richard se souvint où il avait dessiné chaque image et avait chacun d’eux précisément daté dans son esprit. L’artiste est décédé d’un cancer du poumon à 54 ans.

Derek Paravicini

Un musicien hors pair, Derek Paravicini, est né prématurément, à 25 semaines, le 26 juillet 1979. La naissance prématurée a affecté son cerveau en développement, entraînant son handicap pour apprendre.

Sa cécité a été causée par l’oxygénothérapie administrée pendant son séjour dans une unité de soins intensifs néonatals. Cependant, il a également un ton absolu et peut jouer un morceau de musique après l’avoir entendu une fois.

Il a commencé à jouer du piano quand il était un garçon de quatre ans. À l’âge de neuf ans, Paravicini a eu son premier grand concert public au Barbican Hall à Londres quand il a joué avec le Royal Philharmonic Orchestra.

Néanmoins, Paravicini a l’esprit d’un garçon de quatre ans. Il est incapable de manger et de s’habiller sans aide.

Bob Petrella, Super Memory Man

Bob Petrella, 58 ans, n’est que la quatrième personne aux États-Unis à avoir découvert ce qui a été décrit comme une mémoire super-autobiographique. Donnez-lui une date ou un événement, et il s’en souviendra probablement. Il est officiellement reconnu que cet homme n’oublie rien.

La science moderne est incapable d’expliquer le phénomène du syndrome savant. Les scientifiques peuvent seulement exposer leurs théories et étudier les particularités de la structure cérébrale de ces individus.

Les médecins ont réussi à découvrir que les autistes avec une super mémoire ont des fragments de cerveau plus gros que les gens ordinaires. Les médecins ont également constaté que les sphères cérébrales de Kim Peek n’étaient pas séparées.

Un célèbre psychiatre américain, Darold A. Treffert, a grandement contribué à l’exploration du phénomène. Cependant, le phénomène est toujours un secret pour tout le monde.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *