/script>

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort

Qu’est-ce qui traverse l’esprit d’un tueur face à la mort?

Avant l’exécution, il est généralement d’usage pour les criminels condamnés de monter sur scène une dernière fois et de s’adresser au public avec ses derniers mots. Qu’il s’agisse d’une déclaration effrayante visant à choquer ou à bouleverser les personnes présentes, une déclaration légère qui tente de faire peu de rires ou une gifle finale face à la société, les criminels au fil des ans ont eu des choses assez intéressantes à dire dans les minutes avant de prendre son dernier souffle.

Voici les derniers mots de 13 condamnés à mort et les messages inquiétants qu’ils ont choisi de quitter le monde.

1. John Wayne Gacy

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via chicagoreader ]

Derniers mots: « Embrasse mon cul. »

John Wayne Gacy a été reconnu coupable du viol et du meurtre de 33 hommes entre 1972 et son arrestation en 1978. L’ancien artiste de fête pour enfants est devenu connu sous le nom de «Killer Clown» en raison de toutes les parties auxquelles il a assisté dans son costume de clown et son visage intégral. maquillage.

Gacy a été exécuté par injection létale juste après minuit le 10 mai 1994. Lorsqu’on lui a demandé s’il avait un dernier mot, Gacy aurait grondé ces trois mots simples.

2. Aileen Wuornos

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via julydogs ]

Derniers mots: «Je voudrais juste dire que je navigue avec le rocher, et je serai de retour comme le jour de l’Indépendance, avec Jésus le 6 juin. Comme le film, le grand navire-mère et tout, je serai de retour. « 

Aileen Wuornos, abandonnée par ses parents à un jeune âge, travaillait comme prostituée et volait des gens pour subvenir à ses besoins au moment où elle est devenue adolescente. En 1989 et 1990, Wuornos a abattu, tué et volé au moins six hommes. Arrêtée et jugée en 1991, elle a reçu un total de six condamnations à mort, ce qui lui a valu l’étiquette inexacte de la presse d’être la première femme tueuse en série américaine.

3. George Appel

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via wikipedia ]

Derniers mots: « Eh bien, messieurs, vous êtes sur le point de voir un Appel cuit. »

Gardant clairement son sens de l’humour jusqu’au dernier moment, ce jeu de mots devait être le dernier mot du meurtrier condamné George Appel avant d’être exécuté sur la chaise électrique à New York en 1928 pour le meurtre d’un policier de la ville de New York.

4. Peter Kürten

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via wikipedia ]

Derniers mots: «Dis-moi. Une fois ma tête coupée, pourrai-je encore entendre, au moins un instant, le son de mon propre sang jaillissant du moignon de mon cou? Ce serait un plaisir de mettre fin à tous les plaisirs. »

Peter Kürten, ou plus communément appelé «le vampire de Düsseldorf», aurait tué près de 60 personnes en Allemagne. Il a battu, violé et bu le sang d’au moins une de ses victimes. Kürten a été exécuté à la guillotine le 2 juillet 1931.

5. John Spenkelink

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via assassinpedia ]

Derniers mots: «Peine capitale: les sans-capitaux sont punis.»

John Spenkelink était un vagabond reconnu coupable du meurtre d’un compagnon de voyage qui, selon lui, avait été commis en état de légitime défense. Soit dit en passant, il a également été le premier homme à être mis à mort en Floride après que la Cour suprême des États-Unis a rétabli la peine capitale en 1976.

6. Barbara «Bloody Babs» Graham

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via assassinpedia ]

Derniers mots: «Les bonnes personnes sont toujours si sûres d’avoir raison.»

Barbara «Bloody Babs» Graham était une prostituée, une toxicomane et une meurtrière qui a été exécutée dans la chambre à gaz de San Quentin en 1955 avec deux complices. Graham a battu une femme âgée à mort lorsqu’un vol a mal tourné. Lorsqu’elle a été attachée dans la chambre à gaz par Joe Feretti, l’homme en charge de son exécution, il lui a dit: « Maintenant, respirez profondément et cela ne vous dérangera pas », ce à quoi elle a répondu: « Comment le sauriez-vous? »

7. Gary Gilmore

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via hooch ]

Derniers mots: « Faisons-le! »

Reconnu coupable d’avoir tué un directeur de motel, Gary Gilmore’s a été mis à mort dans l’Utah le 17 janvier 1977 par un peloton d’exécution. Il est devenu la première personne à être exécutée après le rétablissement de la peine de mort par les États-Unis en 1976, mettant ainsi fin à un délai de 10 ans. Gilmore a fait don de ses organes et peu de temps après son exécution, deux personnes ont reçu ses cornées.

Notamment, Gilmore a acquis une renommée posthume supplémentaire lorsque le directeur de la publicité Dan Wieden a crédité les mots d’adieu de Gilmore comme source d’inspiration pour le slogan de Nike.

8. Carl Panzram

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via ozy ]

Derniers mots: «Au cours de ma vie, j’ai assassiné 21 êtres humains, j’ai commis des milliers de cambriolages, vols, larcins, incendies criminels et enfin et surtout, j’ai commis une sodomie sur plus de 1 000 hommes. Pour toutes ces choses, je ne suis pas du tout désolé. »

Carl Panzram était un tueur en série, violeur, pyromane et cambrioleur qui a été pendu le 5 septembre 1930. Sans jamais montrer aucun signe de remords pour ses crimes, il a refusé de faire appel de sa condamnation, il a même menacé de tuer des membres de groupes de défense des droits humains qui a tenté de faire appel en son nom.

Défiant jusqu’à la fin, Panzram a poursuivi en disant à son propre bourreau: «Dépêchez-vous, bâtard Hoosier! Je pourrais pendre une douzaine d’hommes pendant que tu fous. »

9. Timothy McVeigh

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via wikipedia ]

Derniers mots: « Je suis le maître de mon destin: je suis le capitaine de mon âme. »

Timothy McVeigh est surtout connu comme le kamikaze d’Oklahoma City et a été reconnu coupable d’avoir mis la bombe qui a tué 149 adultes et 19 enfants dans le bâtiment fédéral d’Oklahoma City, Oklahoma, le 19 avril 1995. McVeigh n’a eu aucun dernier mot avant d’être exécuté par injection létale le 11 juin 2001, dans l’Indiana. Bien qu’il ait laissé une déclaration manuscrite citant les dernières lignes du poème intitulé Invictus de Sir William Ernest Henley.

10. James French

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via l’ agitation ]

Derniers mots: «Comment est-ce pour un titre? ‘Frites.' »

James French a été la dernière personne à être exécutée par une chaise électrique sous la peine de mort de l’Oklahoma le 10 août 1966. Déjà en prison à perpétuité, mais craignant de se suicider, French a assassiné son compagnon de cellule, apparemment pour obliger l’État à l’exécuter.

11. Thomas J. Grasso

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via woahworld ]

Derniers mots: «Je n’ai pas reçu mes spaghettis, j’ai eu des spaghettis. Je veux que la presse le sache. »

Thomas J. Grasso a été exécuté par injection létale en Oklahoma pour avoir étranglé une femme de 87 ans à mort la veille de Noël avec ses propres lumières de Noël, tout en volant une télévision et 12 $. Aux États-Unis, les prisonniers condamnés à mort ont traditionnellement le droit de manger tout ce qu’ils voudraient pour leur dernier repas avant leur exécution. Grasso a pris ce droit très au sérieux. Sa dernière demande de repas était pour deux douzaines de moules cuites à la vapeur, deux douzaines de palourdes cuites à la vapeur (aromatisées par un quartier de citron), un double cheeseburger de Burger King, une demi-douzaine de côtes levées grillées, deux milkshakes aux fraises, la moitié d’une tarte à la citrouille avec de la crème fouettée, des fraises en dés et une boîte de 16 onces de SpaghettiO avec des boulettes de viande, servis à température ambiante.

Malheureusement pour lui, la longueur ou la complexité de sa liste a semblé dérouter le personnel de cuisine qui a fait une erreur cruciale et lui a servi des spaghettis au lieu de ses spaghettis.

12. Robert Alton Harris

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via wikipedia ]

Derniers mots: « Vous pouvez être un roi ou un balayeur de rue, mais tout le monde danse avec la faucheuse. »

Robert Alton Harris était responsable du meurtre de deux adolescents. En 1992, il a été la première personne à être exécutée dans l’État de Californie depuis des décennies. Ses derniers mots étaient une citation erronée du film  Bill and Ted’s Bogus Journey.

13. Tom «Black Jack» Ketchum

13 des derniers mots les plus troublants des condamnés à mort
[Image via wikipedia ]

Derniers mots: «Je serai en enfer avant de commencer le petit déjeuner, les garçons. Laissez-la déchirer! « 

Tom «Black Jack» Ketchum, le tristement célèbre hors-la-loi a finalement été arrêté après un vol de train raté. Condamné à pendre, Ketchum a prononcé ces mots désormais célèbres avant que son exécution ne soit horriblement bâclée, et le nœud coulant lui a coupé la tête du corps.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *