/script>

L’histoire sinistre de l’armée des ombres

En 2007, quelque chose de sombre a visité le village de Bystrá nad Jizerou, dans le district de Semily, dans le nord de la République tchèque – quelque chose qui effraie encore Lucie Gore.

« Mes parents, mon fils et moi passions du temps dans notre maison de week-end », a-t-elle déclaré. «La maison a environ 150 ans. C’était un pub. »

Alors que le fils de Gore dormait dans une chambre à l’étage, Gore et ses parents étaient assis à se détendre dans le salon en bas quand elle a vu quelque chose qui ne pouvait pas être – il y avait des gens dans la pièce; des gens que ses parents ne pouvaient pas voir. Gore les considérait comme une armée.

«Le soir, vers 21 heures, j’ai eu une vision», a-t-elle expliqué. «J’ai vu un ou deux chefs, la taille normale d’un homme, pas trop grand, environ cinq à six pieds de haut. J’ai compris qu’ils étaient les chefs de cette armée de petites figures. »

Ces deux êtres, tous deux cagoulés, se tenaient devant Gore, l’ignorant et faisant des ordres aux entités derrière eux – de minuscules entités.

« Cette armée était debout, alignée et attendait un commandement des dirigeants », a-t-elle déclaré. «Il y en avait 10 et 10. Ils mesuraient entre un et deux pieds de haut. L’armée était petite, comme des nains. »

Gore ne pouvait rien faire d’autre que s’asseoir dans le salon, regardant bouche bée ces êtres minuscules et cagoulés formant des rangs devant elle. Mais la rencontre est rapidement devenue mauvaise.

«Ils n’ont rien fait», a-t-elle dit. «Ils se tenaient juste là et avec cette vision, j’ai eu une forte impression à l’intérieur de mon corps que quelqu’un me tuait. Je pensais vraiment que je mourrais soudainement là, entouré de ma famille. »

La douleur traversa la poitrine de Gore, mais elle était incapable de bouger, impuissante à parler.

«J’ai ressenti la pire peur et la pire des méchancetés», a-t-elle déclaré. « J’ai eu un vrai sentiment de mal de leur part. »

Elle s’assit, fixant l’armée de petites entités et leurs commandants, jusqu’à ce que quelque chose se brise en elle et que les êtres disparaissent. Sa première pensée a été pour son enfant.

« Quand je suis ‘revenue’ et que j’ai pu marcher, je suis montée pour voir mon fils », a-t-elle expliqué. «J’étais inquiet pour lui. Je pensais qu’il pourrait y avoir quelque chose de mal avec lui. « 

Le garçon était allongé dans son lit, dormant paisiblement. Gore était soulagé, mais hésitant.

« Je ne me suis pas approchée de lui, parce que je ne voulais pas mettre ce sentiment diabolique autour de lui », a-t-elle déclaré. « Je ne savais pas du tout quoi penser. »

Mais elle savait une chose – elle n’allait pas parler de cet incident.

« L’expérience a été très effrayante et je n’ai jamais voulu en parler avec quelqu’un d’autre », a-t-elle déclaré. «Je sens qu’ils ne comprendraient pas de toute façon et je ressemblerais à un monstre total. De plus, je ne veux pas y penser parce que c’est trop effrayant. »

Gore n’a rien dit à ses parents, même si cet événement s’est produit dans leur maison.

« Ce sont des athées et ils diraient que je deviens folle et me feraient aller voir un médecin », a-t-elle déclaré. «Je crois en Dieu, je respecte la nature et je m’intéresse à la science du nouvel âge. Je n’ai jamais rien vécu de semblable avant ou après. »

Elle a finalement parlé à son mari de Louisiane et à un ami catholique.

« Cet ami catholique est très religieux », a-t-elle déclaré. «Mon amie catholique m’a dit de prier et elle pensait que j’étais hantée. Mon mari m’a soutenu et m’a cru. »

Gore connaît un incident similaire au sien, mais elle ne veut pas en savoir plus à ce sujet.

« J’ai entendu parler d’une autre dame ici en République tchèque qui les a également vues, mais je n’ai jamais enquêté », a-t-elle déclaré. «Je ne voulais pas. Je pense que cela a définitivement changé ma vie et ma façon de penser. »

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *