Tueries mystérieuses de Taco : Qui a sucé le sang des animaux?

29 avril 1979, Barrio de Taco, La Laguna, Tenerife (Espagne). L’agent de sécurité d’une usine de matériaux de construction a découvert un berger allemand qui garde le magasin gisant mort sur le sol. Il semble avoir démarré la chaîne. Aucun signe de sang. Ou des pistes. Ou quoi que ce soit pour indiquer pourquoi il est mort.

Après analyse, il s’est avéré que le corps du chien ne contenait pas de goutte de sang à l’intérieur. Quelque chose ou quelqu’un semblait aspirer tout le sang à travers deux petits trous sur le corps. De plus, quelqu’un a mystérieusement retiré le cœur et le foie.

Avec une telle découverte horrible a commencé une étrange odyssée qui a eu lieu en suspens pendant trois semaines.

Dans le premier cas, l’étude de recherche a été menée par la police municipale de La Laguna. Par la suite, compte tenu de la gravité des faits, le quartier général suprême de la police nationale a poursuivi ses enquêtes.

La Garde civile a également participé à la procédure. Pendant ce temps, le gouvernement insulaire a continué de surveiller tout ce qui s’est passé.

Après ce premier épisode, c’était un autre. C’était au même endroit, dans la même usine. C’est arrivé quatre jours plus tard. La victime, encore une fois, était un berger allemand. La mort du deuxième animal était similaire au premier, à l’intérieur du corps du chien il n’y avait pas une goutte de sang.

À la suite de l’autopsie effectuée sur la victime, rien n’a été trouvé, à l’exception d’une paire de trous dans la peau. Il n’y avait pas non plus d’empreintes de pas, aucun signe de combat, ni aucun indice que les enquêteurs serviraient à clarifier ce qui s’était passé.

La première hypothèse de mort naturelle a été écartée. Les enquêteurs ont parlé de sectes, d’animaux mystérieux et, bien sûr, des énigmatiques mutilations de bovins qui se sont produites au cours de ces années aux États-Unis et, évidemment, étaient inexplicables par des formules logiques.

Les jours passèrent.

Et le 14 mai, quelque chose d’étrange s’est produit à nouveau. C’était à quelques kilomètres de Taco. Cette fois, la scène de la mort d’un autre animal a été le quartier de Guamasa. On a trouvé un cochon mort. Rien ne semblait normal, car à nouveau le sang de l’animal était aspiré.

Par la suite, des chèvres mortes sont apparues dans des circonstances tout aussi étranges. Un rapport de police contenait la même conclusion à laquelle sont parvenus les vétérinaires lors de l’autopsie de l’animal.

Il n’y avait aucune cause raisonnable de décès. Et encore une fois, le corps de l’animal était mou. Le dossier faisait également allusion à la thèse de la présence d’un culte. Cependant, le suivi de cette piste n’a abouti à aucune solution.

Spécialisé dans les services vétérinaires du Conseil de l’île a souligné qu’il s’agissait d’un décès causé par d’autres animaux inconnus.

Selon le rapport qu’ils ont fait, les caractéristiques de la mort peuvent indiquer l’existence d’une intelligence qualifiée supérieure à tout prédateur. Le problème était que la police n’a trouvé aucune preuve pouvant mener à un coupable. Bien au contraire. Tout semblait une affaire de «fantômes».

Les autorités étaient dans une impasse, comme l’ont révélé des rapports de police. Cependant, afin de calmer la population de la région, Muñoz Yeberes, l’officier de presse du siège de la police, a déclaré que peut-être des rongeurs étranges pouvaient avoir causé la mort. Mais a finalement avoué à la communication des médias que les agents n’avaient trouvé aucune explication aux crimes.

Des cas ont continué de se produire, mais l’intérêt des médias a décliné. Néanmoins, l’agent mystérieux est réapparu en octobre. Dans ce nouveau cas, huit chèvres ont été retrouvées mortes à Taco.

Les mêmes paramètres ont été répétés des cas précédents. L’autopsie a été réalisée par le Laboratoire agricole régional, dont le directeur, Joachim Keel, a fait référence dans son rapport à l’utilisation d’un équipement technique sophistiqué pour mener «l’agression». Mais Quillen n’a pas pu résoudre le mystère. Un mystère qui n’a jamais trouvé d’explication.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *