La fin des jours: 7 des sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie

Suicides de masse, lavage de cerveau et sacrifices humains, bienvenue dans le monde dangereux des cultes.


UN«Culte» se réfère généralement à un groupe consacré aux croyances, pratiques ou prophéties que la population environnante considère comme étant en dehors du courant dominant. Un membre typique est généralement censé donner beaucoup de temps, d’argent et surtout de dévouement. Pourtant, parfois un culte exigera encore plus, le sacrifice ultime, votre vie.

La foi et la croyance sont des émotions puissantes à incarner pour les humains, voici sept exemples de cultes religieux mortels qui se sont terminés par des manipulations extrêmes, des meurtres et des suicides de masse.

1. Branche Davidiens

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via texasmonthly.com ]

Les Davidiens étaient une ramification de l’Église adventiste du septième jour des années 1980, une organisation fondamentaliste qui croyait en l’interprétation littérale des Écritures bibliques. Ils étaient dirigés par David Koresh, un érudit en théologie et le «prophète» du groupe. Le point central du culte était le livre des révélations, croyant que le Jugement Dernier était proche et devait être préparé. Ce n’est qu’au début des années 90 que des problèmes ont commencé à éclater pour les Davidians.

Un journal local a commencé à publier des articles sur le comportement illégal du groupe, notamment le stockage d’armes et la maltraitance des enfants. Koresh lui-même a été accusé dans ces articles d’avoir des relations sexuelles avec des filles aussi jeunes que douze ans. En 1993, un mandat d’arrêt a été émis par l’ATF. Cela a conduit à une impasse avec l’application de la loi et une fusillade qui a suivi. Le FBI est venu apporter son aide et après 51 jours, il a reçu l’ordre de mettre fin au siège. Lorsque le FBI a commencé son attaque, un incendie a éclaté dans le bâtiment. Cet incendie a finalement tué tout le monde à l’intérieur, y compris les femmes et les enfants. L’explication officielle est que les Davidiens ont exécuté un pacte de suicide, bien que les théoriciens du complot affirment que ce sont les forces de l’ordre qui ont causé l’incendie.

2. L’Ordre du Temple solaire

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via bizarrepedia.com ]

Fondée au début des années 1980 par Luc Jouret et Joseph De Mambro, l’Ordre du Temple solaire était une organisation religieuse marginale basée en Suisse. Les cérémonies et rituels anciens constituaient une grande partie du groupe hautement secret. Comme beaucoup de sectes, l’ordre croyait que la fin des jours était proche et que les gens devaient quitter ce monde physique. Au milieu des années 90, les corps ont commencé à apparaître. Les premiers ont été trouvés à Cheiry, en Suisse. Après une série d’incendies, 23 corps ont été découverts. 25 autres ont été retrouvés peu après, tous les corps étant drogués et abattus. De nombreuses victimes ont été retrouvées dans des chapelles souterraines secrètes, bordées de miroirs et d’autres objets symboliques templiers. Les corps étaient vêtus de robes de cérémonie et étaient disposés en cercle, les pieds joints, les têtes tournées vers l’extérieur.

Deux jours plus tard, deux membres du culte ont été retrouvés morts au Québec, au Canada, avec leur fils de trois mois. La cause du décès a été jugée un meurtre-suicide. Cette tendance s’est poursuivie pendant encore quelques années, alors que les membres de la secte étaient drogués, abattus et brûlés dans des meurtres-suicides apparents. On ne sait pas si le culte est toujours pratiqué, bien que des experts occultes spéculent que oui.

3. Heaven’s Gate

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via abcnews.go.com ]

Ce culte est né dans les années 1970 et a été fondé par Marshall Applewhite et Bonnie Nettles. Le groupe pensait que les humains ne s’amélioraient plus dans leur état actuel et devaient avancer vers un autre plan astral pour s’épanouir. Ils croyaient également qu’un vaisseau spatial extraterrestre suivait la comète Hale-Bopp, et étaient déterminés à les rejoindre sur une plaine d’existence plus élevée. En mars 1997, le culte est monté sur le plan suivant en ingérant un médicament toxique. Environ 40 membres, dont Applewhite, ont été retrouvés morts dans un manoir californien. Chaque membre était vêtu de la même tenue, y compris les mêmes chaussures Nike avec un tissu violet sur leurs visages.

4. Mouvement pour la restauration des dix commandements

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via thetrumpet.com ]

Un groupe de prêtres catholiques excommuniés a commencé ce culte en Ouganda, en Afrique au début des années 1990. C’était une organisation chrétienne qui suivait les dix commandements et la parole de Jésus. La sensibilisation communautaire était l’un des principaux objectifs de l’église, et cela a fait du bien à la région, notamment en créant des écoles. Le culte était, comme beaucoup le sont, obsédé par la fin du monde, qui, selon eux, se produirait en 1999. Lorsque cela n’a pas réussi, ils l’ont prolongé jusqu’en mars 2000, ce qui, comme nous le savons tous, n’est pas mort en mars 2000. , était également incorrect.

À la suite de la dernière estimation, le culte a rassemblé environ 500 membres dans l’une de leurs églises. Les portes et les fenêtres ont été montées à bord et l’incendie a commencé. On ne sait pas qui a déclenché l’incendie, car certains rapports indiquent que les membres se sont intentionnellement aspergés d’essence, tandis que d’autres suggèrent que l’église a été brûlée de l’extérieur. Après le déblaiement des décombres, les autorités ont trouvé d’autres corps enterrés autour de l’église. Il semble que les meurtres aient commencé avant que le feu ne soit allumé. Environ 900 corps ont été trouvés en tout, ce qui en fait l’un des pires meurtres liés au culte de l’histoire.

5. Les enfants du tonnerre

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via] Les frères Justin Helzer, à gauche, et Glenn Helzer, sont conduits en cour pour une audience préliminaire en 2001.

Bien que le plus petit culte de cette liste, ne totalisant que trois personnes, leur destruction était toujours tragique. The Children of Thunder a été formé par les frères Glenn Taylor et Justin Helzer, qui sont nés dans une famille mormone. Quand ils ont grandi, Glenn a été expulsé de l’église pour avoir consommé de la drogue et avoir eu des relations sexuelles. Juste avant son expulsion, les deux hommes ont rencontré Dawn Godman, qui a commencé à sortir avec Justin. Glenn a commencé à affirmer que Dieu lui parlait, faisant souvent taire les gens autour de lui afin qu’il puisse écouter la voix du Seigneur.

Croyant que cela suffisait pour une religion, Glenn a commencé à essayer de collecter de l’argent. Lorsque le trafic de drogue et la prostitution ont échoué, il s’est tourné vers Justin (un courtier en valeurs à l’époque) pour obtenir des conseils sur une victime de vol. Ils ont fini par décider d’Ivan et d’Annette Stineman, un couple âgé qui était client de Justin. Les trois les ont forcés à boire du Rohypnol et à leur faire des chèques totalisant 100 000 $. Ensuite, ils ont assassiné le couple et Justin a coupé leurs corps avec une scie. La nouvelle petite amie de Glenn était leur prochaine victime, et pour couvrir ses traces, Glenn a ensuite assassiné sa mère. La petite amie et le couple Stineman ont été démembrés et jetés dans une rivière. Les corps ont été retrouvés et les trois ont été rapidement arrêtés, Justin étant condamné à la réclusion à perpétuité et Glenn à la peine de mort. Glenn s’est suicidé dans sa cellule à l’âge de 41 ans.

6. Le culte des fleuves d’automne

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via]

Le Fall Rivers Cult a été fondé au Massachusetts à la fin des années 70 et au début des années 80. L’organisation était dirigée par Carl Drew, un proxénète de 25 ans qui a utilisé le satanisme pour endoctriner et intimider ses prostituées. Drew prétendait être le fils de Satan et dirigeait des cérémonies où il s’exprimait dans différentes voix et dans des langues inconnues. Finalement, Drew a exigé des sacrifices humains pour ses rituels. La première à mourir est une jeune prostituée du nom de Donna Levesque. Elle a été attachée et battue à la tête jusqu’à sa mort. Son corps a été jeté sur le terrain d’un lycée local. D’autres sacrifices humains se sont poursuivis, y compris Karen Marsden qui avait contacté la police au sujet du meurtre de Lévesque. Elle a également été ligotée, battue et finalement décapitée.

Peu de temps après le meurtre de Marsden, la police avait suffisamment de preuves pour inculper le groupe. Carl Drew a été condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité, qui, selon lui, est injuste et a fait appel à plusieurs reprises. Robin Murphy a reçu une peine plus clémente, comme elle l’a informé sur de nombreux autres contributeurs. Elle a ensuite rétracté ses déclarations, affirmant qu’elle avait tout inventé. La police ne l’a pas acheté, en fait ils pensent qu’elle était l’un des principaux organisateurs de ce culte.

7. Jonestown

La fin des jours: 7 sectes les plus meurtrières qui se sont terminées par une tragédie
[Image via]

Le Temple du Peuple a été fondé dans les années 1950 par Jim Jones. Il a été fondé au départ sur des principes chrétiens et économiques. Après avoir été accusé d’abus, Jones a déménagé son église en Guyane, où sa communauté est devenue Jonestown. Leo Ryan, un membre du Congrès américain est devenu curieux du comportement du culte, et est allé à Jonestown pour essayer de trouver des réponses. Il a été accueilli avec hostilité et a finalement été tué par balle avant de pouvoir partir.

En 1978, Jones a demandé à ses disciples de faire le sacrifice ultime. Il leur a demandé de boire son infusion maison, composée de cyanure, de sédatifs et de jus. Ils ont accepté et plus de 900 corps ont finalement été retrouvés, dont près d’un tiers d’enfants. Jones lui-même a été retrouvé avec une blessure par balle auto-infligée à la tête. 400 des plus de 900 corps n’ont pas été réclamés et ont finalement été placés dans un enterrement de masse à Oakland, en Californie.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : OCCULTMUSEUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *