La légende de l’ange noir du cimetière d’Oakland

L’étrange ange noir du cimetière d’Oakland à Iowa City est depuis longtemps connecté au surnaturel. Il fait partie de la tradition locale à Iowa City et est mentionné dans les livres et sur les sites Web depuis de nombreuses années.

Comme mentionné cependant, son histoire a longtemps été confondue avec un autre ange noir, qui se trouve à Council Bluffs. Ce qui suit est la véritable histoire – et le mystère – de l’ange noir du cimetière d’Oakland.

L’ange noir du cimetière d’Oakland est un monument funéraire de huit pieds et demi de haut pour la famille Feldevert, érigé dans le cimetière en 1912. Depuis ce temps, il a été à l’origine de nombreuses histoires et légendes à Iowa City – les plus liées à la mystérieux changement de couleur que l’ange a pris, passant d’un bronze doré à un noir mystérieux.

La statue a été érigée par Teresa Dolezal Feldevert, un médecin qui a immigré en Amérique de Strmilov, en Bohême, Teresa et son fils, Eddie Dolezal, sont venus à Iowa City, où elle a travaillé comme sage-femme. Ils ont vécu à Iowa City jusqu’en 1891, date à laquelle Eddie est décédé d’une méningite à l’âge de 18 ans. Il a été enterré au cimetière d’Oakland et Teresa a fait ériger un monument de souche d’arbre sur sa tombe. On peut encore le voir aujourd’hui.

Après la mort d’Eddie, Teresa a déménagé à Eugene, Oregon, où elle a épousé Nicholas Feldevert, qui est décédé tragiquement quelques années plus tard en 1911. À la suite de cette perte, Teresa est retournée à Iowa City et elle a embauché Mario Korbel, un artiste bohème à Chicago , pour concevoir l’ange qui planerait sur le corps de son fils et les cendres de son mari. L’ange est arrivé sur un wagon plat à Iowa City le 21 novembre 1912.

Il y a eu de nombreuses histoires diffusées sur les aspects les plus banals de l’existence de l’ange, à commencer par la date à laquelle il a été érigé dans le cimetière. Selon l’histoire locale, fournie par des personnes qui vivaient dans la ville à l’époque, l’ange a été installé au cimetière lors de son arrivée en 1912.

D’autres sources affirment qu’il a été stocké dans une grange pendant six ans et n’a été érigé qu’après une action en justice intentée par Teresa contre l’artiste, Mario Korbel. L’histoire indique qu’elle a refusé de payer le coût de 5 000 $ de la statue car elle ne répondait pas à ses spécifications pour inclure une réplique du monument de la souche d’arbre de son fils dans le monument de l’ange. Elle a finalement perdu l’affaire.

Quelle que soit la vérité de cette histoire, à un moment donné après l’installation de l’ange, le monument d’Eddie a été déplacé de son emplacement d’origine à son emplacement actuel aux côtés de l’ange. Ses restes, ainsi que les cendres de Nicholas Feldevert, ont été placés dans un dépôt sous la base de l’ange. Teresa est morte d’un cancer le 18 novembre 1924, ses cendres ont également été placées sous l’ange et peu de temps après, les histoires étranges ont commencé.

Quelques années après son installation au cimetière d’Oakland, le glorieux ange en bronze a étrangement commencé à noircir. La plupart ont expliqué cela comme l’oxydation naturelle du métal, mais sans surprise, d’autres explications ont fait surface, blâmant les actes pervers, les tempêtes anormales, l’infidélité et même le meurtre.

Une légende raconte que Teresa Feldevert était une femme très mystérieuse et que son mal a fait noircir l’ange. Cette étrange observation devait servir de rappel constant des péchés de sa famille – et d’avertissement pour que les gens restent loin de sa tombe. Certains ont affirmé que les manières méchantes de Teresa étaient évidentes dans la conception de l’ange.

Contrairement à la plupart des anges du cimetière, qui sont généralement positionnés avec la tête et les ailes levées comme symbole d’aide à l’ascension vers le ciel, l’ange Feldevert est regardé au sol et ses ailes ne sont pas levées. Et étrangement, il n’y a pas de date de décès sur le monument de Teresa Feldevert.

Une légende en a créé une autre et une variété d’histoires ont vu le jour, affirmant que toute fille embrassée aux pieds de l’ange au clair de lune mourrait avec six mois. D’autres ont dit que toucher l’ange la nuit d’Halloween entraînerait la mort dans sept ans et, pire encore, embrasser l’ange lui-même ferait arrêter le cœur d’une personne de battre.

D’autres ont affirmé que l’ange était devenu noir après un orage anormal la nuit des funérailles de Teresa. Selon cela, l’ange a été frappé par la foudre et c’est ce qui l’a fait devenir noir.

Il y a aussi des histoires qui reprochent à l’infidélité la couleur noire de l’ange. Dans cette version de l’histoire des anges, Teresa aurait juré sur la tombe de son mari qu’elle lui resterait fidèle jusqu’au jour de sa mort – jurant que son ange de la mort deviendrait noir si jamais elle trompait sa mémoire. La couleur de l’ange, prétendent ces histoires, répond à la question de savoir si Teresa est restée fidèle ou non!

Peut-être l’explication la plus dure de la couleur de l’ange prétend que le fils de Teresa n’est pas mort d’une maladie, comme le disent les archives, mais plutôt parce qu’elle l’a assassiné. Ces histoires affirment qu’elle a fui vers l’Oregon peu de temps après et que sa culpabilité l’a ramenée à Iowa City. Dans la honte, elle a déplacé son corps pour se reposer sous les ailes de l’ange et peu de temps après, il a commencé à revenir en arrière pour lui rappeler sa honte.

Et tandis que de telles histoires peuvent avoir peu de ressemblance avec la vérité, elles restent une partie essentielle de la tradition et de la légende de l’Iowa. Pendant des générations, les résidents locaux et les étudiants de l’Université de l’Iowa sont venus au cimetière d’Oakland, souvent au clair de lune, pour méditer sur les mystères de l’ange. Elle est considérée comme l’un des sites les plus hantés de la région, probablement en raison des histoires étranges, des malédictions et des énigmes attachées à son passé et à son présent.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *