Un homme effrayé filme des poupées se déplaçant toutes seules (vidéo)

Avez-vous vu «Anabelle», un film d’horreur mettant en scène une poupée effrayante possédée? Eh bien, alors que nous avons vraiment peur de regarder le film sur notre écran de télévision, un homme a peur de regarder des poupées «hantées» se déplacer dans sa propre maison.

Et non, ce n’est pas un film d’horreur à petit budget; ça lui arrive en fait dans la vraie vie. Selon Unilad, un homme de l’Ohio prétend que les poupées de porcelaine de sa femme se déplacent seules dans une vitrine, et il a en quelque sorte une vidéo pour le prouver.

«Je suis encore un peu secoué. Je suis allé dans ma chambre et regardais la porte, attendant que ce m ***** f *** e * passe à travers. C’est la deuxième fois que cela [se produit] maintenant. La dernière fois, c’était juste la poupée [qui a bougé]. Et maintenant, une poupée complètement différente bouge et les vêtements tombent du canapé. Cela n’arrive que lorsque je suis ici seul », a déclaré Chad Gassert, cité par Unilad.

Comme on le voit dans la vidéo, les poupées se sont déplacées en se déplaçant dans deux directions différentes. Une poupée, placée à côté de deux autres, s’appuie soudainement contre la vitre. Puis le plus petit dans une robe bleue baisse la tête vers la gauche.

L’homme affirme que sa première «  expérience paranormale  » avec les poupées s’est produite en janvier lorsque l’un d’eux a changé de position de l’autre côté de la pièce. Les images partagées sur les réseaux sociaux sont de la deuxième occurrence.

Après que Chad ait publié les images en ligne, naturellement, les gens ont pu assister au paranormal car certains d’entre eux ont même prétendu voir une «  paire d’yeux  » derrière les poupées juste avant de déménager et un couple a également déclaré avoir vu la poupée «  se redresser. ‘.

La vidéo est maintenant devenue un sujet de discussion sur les réseaux sociaux.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *