Monte Cristo : La maison la plus hantée d’Australie

La propriété familiale de Monte Cristo a été construite par William Crawley et sa famille en 1884. Il a acquis un terrain localement en janvier 1876 en vertu des dispositions de la Robertson Act de 1861. Il s’agit de la deuxième structure à être construite sur le terrain où l’habitation d’origine est devenue le logement des domestiques après le une propriété familiale a été construite.

Les propriétaires actuels, The Ryan’s, ont acheté la propriété à un prix d’aubaine de 1000 livres (2000 $ AUD) en 1963. Les Ryan’s ont largement restauré la maison dans son ancienne gloire après de nombreuses années de dur labeur. Reginald Ryan a occupé plusieurs emplois pour maintenir les remboursements et payer les rénovations.

Le premier événement «paranormal» auquel assistèrent les Ryan se produisit peu de temps après leur emménagement le 3 juin 1963. Après être rentré à la maison après la tombée de la nuit, on découvrit que la maison était aveuglément éclairée et que l’électricité n’avait pas encore été connectée à la maison. les Ryan ne savaient pas ce qui causait des lumières intenses qui émanaient de chaque pièce.

En 1990, le fils Ryans a également connu le même phénomène après son retour à la maison. Le reste de la famille assistait à un bal et la maison était inoccupée.

Les animaux de compagnie des Ryans n’aimaient pas du tout la maison, leur chien et leur chat s’étaient enfuis de la maison, jamais revus après leur première entrée. Il a fallu trois ans avant qu’un animal ne reste, bien que les nouveaux animaux n’entrent pas dans la maison et préfèrent rester à l’extérieur.

Des poulets en cage ont été trouvés étranglés dans leurs enclos sécurisés et le perroquet de la famille a également été retrouvé étouffé à mort dans sa cage. D’autres animaux de compagnie sont morts sous des formes étranges et inexplicables.

Les enfants de Ryans se plaindraient d’un homme regardant par la fenêtre de leur chambre située au deuxième étage habillé en vêtements de fermiers, bien qu’aucune véranda ne se trouve à l’extérieur de la chambre des filles.

Les visiteurs de la maison subissaient souvent des forces invisibles les empêchant de se déplacer dans la propriété. Un homme barbu en costume marron a suivi d’autres visiteurs, certains ont prétendu que c’était le fantôme du propriétaire d’origine Thomas Crawley.

Les médiums qui ont visité la maison pensaient qu’ils pouvaient sentir la mort d’un bébé dans la cage d’escalier. Et on prétend qu’une femme de chambre portant un bébé a arraché l’enfant de ses mains par des forces invisibles. L’enfant est tombé et a été tué.

Les chercheurs ont émis l’hypothèse que l’esprit torturé d’un fils dérangé d’une femme de ménage d’autrefois à la ferme a été emprisonné dans une petite pièce de la maison. Il est mort de négligence et de famine. Ils attribuent les attaques vicieuses contre les animaux à son fantôme.

Escaliers fantômes

Un piano se fait entendre dans une pièce à l’étage, mais aucun piano n’est dans la maison depuis des années. Après la mort de son mari, Mme Crawley a transformé un débarras en une petite chapelle, un prêtre lui rendait visite deux fois par semaine et priait.

On pense que sa veuve n’a quitté la maison qu’à deux reprises au cours des 23 dernières années de sa vie. Son fantôme aurait été vu dans cette pièce. Mme Crawley a été décrite comme une femme dure qui dirigeait la maison avec une poigne de fer.

Le fantôme d’un garçon est apparemment vu dans les écuries, l’histoire raconte qu’il a été brûlé à mort après que son lit a été incendié en guise de punition pour relâchement.

Les enquêteurs pensent que l’activité dans la ferme de Monte Cristo est liée aux habitants d’origine de la famille Crawley. Et qu’ils sont en quelque sorte un aimant pour d’autres esprits qui occupent maintenant également la maison.

Bien que Reginald et Olive Ryan affirment n’avoir jamais vu de fantôme dans la maison, ils ressentent apparemment leur présence.

Monte Cristo a depuis gagné le titre de maison la plus hantée d’Australie et est une destination touristique populaire qui organise des visites fantômes et des forfaits bed and breakfast. Pour les Ryan’s, les années de dur labeur et les histoires de fantômes portent enfin leurs fruits.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *