Hannah Cranna : L’histoire de la sorcière du Connecticut

Hannah Crannah (Hannah Cranna, ou même Hanna Crannah) n’a pas acquis une grande réputation de sorcière pendant que son mari, le capitaine Joseph Hovey, était vivant. Son vrai nom était Hannah Hovey, et Cranna n’était qu’un surnom. Elle aurait vécu au sommet de Cragley Hill.

Peu de temps après la mort de son mari, les rumeurs ont commencé à circuler à son sujet en tant que sorcière. Cela a commencé lorsque son mari, le capitaine Hovey était sorti se promener et n’était jamais revenu. Soi-disant être devenu désorienté et a fini par tomber d’une falaise.

Quand quelques citadins ont trouvé le corps, plusieurs d’entre eux ont marmonné qu’Hannah Cranna devait l’avoir placé sous une sorte de sort.

Un élément plus courageux de la communauté a cherché à la traduire en justice pour sa pratique de la sorcellerie et de l’occultisme. Elle aurait été traduite en justice mais a continué à vivre ses jours, toujours impressionnée par la population.

Sa maison était censée être gardée par une légion de serpents de toutes sortes et de toutes tailles. Les histoires d’Hannah ont commencé à circuler parmi les habitants de Monroe selon lesquels elle avait des pouvoirs surnaturels. Elle a commencé à se forger une solide réputation en maudissant ses voisins qui ne lui ont pas fourni de nourriture et de bois de chauffage gratuits.

Une histoire raconte qu’elle passait devant une ferme où des tartes fraîchement préparées étaient assises en train de refroidir, et elle monta à la porte et demanda à la femme du fermier une des tartes.

La femme a reconnu Hannah, et lui a donné une petite tarte et lui a offert, « Pas du tout », Hannah a dit, « Je veux celui-là », en montrant la plus grande tarte. Elle a dit qu’elle ne pouvait pas avoir cette tarte car c’était la préférée de son mari.

Mary Stockum

Hannah Cranna se retourna et sentit la porte, du feu dans les yeux et une malédiction sur ses lèvres. Espérons que l’agriculteur a apprécié sa tarte, car sa bonne épouse, d’une manière ou d’une autre, n’a jamais été plus apte à en faire cuire une autre.

Une autre de ses malédictions provenait de son ruisseau à truites interdit. Un homme y pêchait en essayant d’attraper des «brookies». Hannah l’a vu pêcher sur sa section du ruisseau, et quand elle l’a pris en flagrant délit, elle lui a jeté un sort. Plus tard, ils sya, il a dû trouver un autre passe-temps, car ce pêcheur n’a jamais attrapé un autre poisson.

Elle a décidé de faire étalage de son nouveau cadeau, au point que les gens ont commencé à la chercher pour obtenir des faveurs. Elle refuserait de lancer des sorts, à moins que l’individu n’ait pleinement confiance en elle et en ses pouvoirs.

Un fermier est venu vers elle pour son aide pendant cette saison de sécheresse horrible, afin de sauver ses récoltes mourantes. Le fermier si désespéré a mis son âme à ses pieds en échange de son intercession auprès du dieu de la pluie. « Tu l’as, avant le lever du jour. » Rapidement à minuit, la première pluie depuis des semaines a commencé à tomber.

Hannah avait également une étrange obsession au sujet de son énorme coq de Shanghai pour animaux de compagnie nommé «Old Boreas». Les voisins ont affirmé qu’il chantait exactement à minuit, au point qu’ils pouvaient y régler leurs montres. Après la mort de son coq, elle n’est pas morte beaucoup plus tard.

Elle l’enterra à la lumière des étoiles au centre exact de son jardin, organisant un étrange service funéraire. Hannah a informé un de ses voisins qu’en janvier elle allait bientôt mourir et elle a donné à l’homme des instructions explicites sur son propre enterrement.

Elle a dit: « Le cercueil doit être porté à la main au cimetière », a-t-elle insisté, « et je ne dois pas être enterré avant le coucher du soleil. » Elle a été retrouvée morte le lendemain.

Les voisins étaient enclins à suivre ses instructions, mais une forte tempête de neige avait commencé le jour de sa mort et, au moment où elle s’est terminée, la neige était trop profonde pour permettre des funérailles à la main.

Les gens ont décidé de l’attacher sur un traîneau solide tiré par une maison. Alors que le traîneau s’éloignait de la maison en direction du cimetière, les sangles se sont en quelque sorte desserrées et le cercueil est tombé à l’arrière du traîneau.

Ils l’ont ensuite fixée à nouveau sur le traîneau avec de lourdes chaînes, et quelques hommes courageux se sont assis au-dessus de son cercueil. Le traîneau avait à peine commencé à bouger quand son cercueil a commencé à trembler et à trembler si violemment que les hommes ont été jetés.

A cette époque, le peuple a décidé de suivre ses instructions et a été transporté à pied malgré la neige infranchissable. Au moment où ils sont arrivés au cimetière, le soleil s’était couché. Ils l’ont enterrée, mais en partant, ils sont arrivés chez Hannah et c’était en flammes. Il a brûlé hors de contrôle jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un trou de cave fumante.

Sa pierre tombale au cimetière de Stepney se lit comme suit: HANNAH CRANNA, 1783-1859-60 Épouse du capitaine JOSEPH HOVEY. Ce qui est étrange, c’est que chaque année, une femme se tient debout sur la route.

Quand cet esprit est vu, il ressemble à une vraie femme, alors la voiture fait une embardée pour l’éviter et s’écrase en détruisant une seule pierre dans le cimetière. C’est toujours la tombe d’Hannah. La ville doit donc presque le remplacer chaque année. Elle est toujours exigeante après sa mort…

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *