USA : Un couple a découvert une dent de Megalodon de la taille d’une paume

Lors d’un séjour sur la rivière Stono dans le sud-est de la Caroline du Sud, une femme nommée Jessica Owens a trouvé un énorme artefact dans le sable. Au bout d’un moment, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une dent de mégalodon.

La femme a appelé son mari pour regarder la découverte. Le couple était très excité et en même temps effrayé: pas tous les jours il est possible de connaître la taille des créatures qui vivaient dans un passé lointain.

Étonnamment, les restes se trouvaient à la surface de la terre, et non quelque part dans la mer profonde ou du moins profondément dans le sol.

La longueur de la dent était de 14,5 cm et le poids était de près d’un demi-kilogramme. Selon le couple, la dent est tout simplement incroyable. Ils ne peuvent toujours pas croire qu’ils possèdent un objet vieux d’environ cinq millions d’années.

Restauration du requin fossile. Carcharodon megalodon. Miocène basal Caroline du Sud. 60 pieds de longueur.

On sait qu’une fois les zones côtières de la Caroline du Sud étaient sous l’eau. En conséquence, les scientifiques trouvent souvent ici divers restes d’animaux anciens. Cependant, malgré la richesse de la faune à cette époque, trouver les éléments du squelette d’un mégalodon est un grand succès.

Le mégalodon est une espèce de requin disparue qui vivait il y a environ 23 à 3,6 millions d’années. Bien qu’il soit considéré comme l’un des prédateurs les plus grands et les plus puissants à avoir jamais vécu, le mégalodon est connu à partir de restes fragmentaires, et son apparence et sa taille maximale sont incertaines.

La plupart des estimations de la taille du mégalodon extrapolent à partir des dents; avec une longueur maximale estimée à 18 mètres (59 pieds) et une longueur moyenne estimée à 10,5 mètres (34 pieds), et le poids atteignait 47 tonnes (94 000 livres). Leurs dents étaient épaisses et robustes, conçues pour attraper des proies et casser des os.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *