TOP 5 DES MAISONS HANTÉES EN FRANCE

Malédiction, fantôme, bruits suspects…Grand classique des peurs populaires, les maisons hantées effraient autant qu’elles fascinent. Plusieurs bâtisses derrière lesquelles se cachent de sombres histoires du passé ont été recensées en France au cours de ces dernières années.

LA MAISON DE BRESLE

Le récit de ces habitants de la maison située au 13 rue du 11 novembre à Bresle (Oise) a de quoi hérisser le poil. Bruits étranges, coups, verrous rouverts «tout seuls», et même une froide sensation de frôlement nocturne.

Les phénomènes paranormaux auraient commencé en novembre 2011 relate le Courrier Picard. L’«entité» qui se serait manifestée serait une petite fille que les propriétaires auraient aperçue à plusieurs reprises.

Un groupe de spécialistes de l’association était venu inspecter les lieux et avait constaté d’étranges phénomènes, comme le clignotement des lumières à l’évocation de l’entité. Une photo, sur laquelle apparaîtrait une silhouette a notamment été prise à cette occasion.

©Copyright : Haute Normandie Paranormal

LE MANOIR DE SAINTE-GENEVIÈVE DES BRUMES

Ancienne commanderie de l’ordre des Templiers, le manoir de Sainte-Geneviève des Brumes, située non loin de Bouchevilliers, dans l’Eure, a la réputation d’être un endroit maudit où la magie noire était pratiquée durant de nombreuses années.

Des coups et de sons de cloches auraient notamment étaient entendu à l’intérieur du bâtiment par certains propriétaires. Un souffle glacial émanerait également de certains murs. D’autres témoins affirment avoir vu le cercueil d’un fantôme dans les couloirs.

capture_decran_2020-06-10_a_17.13.22_5ee0f8b6c2c67.png

©Capture d’écran Youtube

L’ÉGLISE D’INCARVILLE

L’église d’Incarville, également dans l’Eure, serait habitée par un esprit récalcitrant. En l’occurrence celui de l’abbé Delamarre, curé des lieux jusqu’en 1949.

L’homme, qui a été enterré dans le choeur de cette église bâtie au XIe siècle, reviendrait régulièrement sur place et il serait possible à certaines occasions d’entendre son souffle dans les allées de l’édifice.

Il s’agirait d’un fantôme bienveillant : c’est par affection pour les lieux que l’ecclésiastique le visiterait occasionnellement. L’Eglise, bien que traditionnellement réticente aux phénomènes paranormaux, évoque elle-même cette histoire sur son site diocésain.

©DR

LE CHÂTEAU DE FOUGERET

Sur le site du château, les choses sont bien précisées : les angoissantes rumeurs qui circulent sur les lieux n’ont aucune vocation commerciale. Néanmoins, ce sont bien elles qui ont fait la réputation de cette demeure située dans la Vienne. 

De nombreuses soirées y sont organisées en présence de médiums pour dialoguer avec les défunts dont les mânes occuperaient les lieux. Deux défunts se manifesteraient régulièrement : Alice, morte en 1924 et Félix, mort en 1898. 

LA MAISON DE ​HEM

La maison de Hem (Nord), non loin de Villeneuve d’Asq, était sans doute l’une des plus célèbres maisons hantées de France. 

Construite en 1939, cette villa aurait été le théâtre de la mort d’un enfant. Après quoi de nombreuses rumeurs ont fait échos de phénomènes terrifiants : rires et pleurs d’enfants, bruits de pas, etc… Les propriétaires successifs auraient quitté les lieux terrorisés, l’un d’entre eux se serait pendu.

La maison, qu’une église évangélique occupait depuis 2006, a finalement été entièrement détruite en 2015 après un incendie criminel.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *