La légende de John Baptiste : Le voleur de tombes sans âme de Salt Lake City

John Baptiste a été l’un des premiers fossoyeurs jamais employés à Salt Lake City à la fin des années 1800. Il vivait dans une maison de deux pièces avec un appentis à l’angle de la rue K et du Temple et il était censé être aisé et vivre confortablement.

Il était également connu pour être un travailleur acharné et ponctuel, exerçant toujours ses fonctions au cimetière de la ville. Cependant, il était un gars calme et avait peu d’amis, donc la plupart des gens ne lui accordaient pas beaucoup d’attention pendant qu’il allait à son travail.

Environ trois ans après que Baptiste est venu travailler pour la ville, un homme est décédé à Salt Lake City et a bien sûr été enterré par le fossoyeur au cimetière local. Peu de temps après, le frère de l’homme est venu en Utah par l’est.

Il ne connaissait pas la religion mormone comme son frère l’avait été et souhaitait que son frère retourne dans l’est pour être enterré dans le complot familial. Son souhait a été exaucé et la tombe a été découverte.

Le cercueil a été ouvert et le cadavre à l’intérieur a été découvert nu et couché dans le cercueil face cachée, comme s’il y avait été jeté.

Inutile de dire que le frère a été indigné et les autorités de la ville ont commencé une enquête immédiate. L’enquête s’est concentrée sur John Baptiste et plusieurs hommes ont été affectés à sa surveillance et à celle du cimetière.

Peu de temps après un autre enterrement, Baptiste a été aperçu poussant une brouette d’un hangar de stockage à proximité vers une tombe fraîchement ouverte. Les autorités l’ont arrêté et ont trouvé un tas de vêtements caché dans les buissons. Le cadavre avait été retiré de la tombe, ses vêtements enlevés et il était maintenant déplacé du hangar de stockage dans la brouette.

Baptiste a été arrêté et son domicile a été perquisitionné. Sa maison était remplie de vêtements! Il en avait utilisé une partie pour les rideaux et les housses de meubles et dans la cave, une grande cuve était placée pour faire bouillir les vêtements des morts.

La nouvelle s’est répandue et les citoyens locaux sont descendus dans le cimetière pour retrouver leurs proches décédés. Les autorités pensaient qu’il avait volé des vêtements à plus de 350 cadavres.

Tous les vêtements du domicile de Baptiste ont été emmenés à l’hôtel de ville pour être identifiés par des proches. Ils sont également allés dans des magasins d’occasion locaux, où ils ont appris que le fossoyeur avait vendu de grandes quantités de bijoux contre de l’argent.

Et que devint Baptiste? Il a été jugé et reconnu coupable de vol grave, a été marqué au fer chaud et exilé sur une île du Grand Lac Salé, au nord-ouest de la ville.

Il y a eu une certaine controverse quant à l’endroit où il a été envoyé, soit sur l’île stérile de Fremont, soit sur la plus grande île d’Antelope. Quoi qu’il en soit, il a été mis à terre là-bas, pour ne plus jamais retourner à Salt Lake City. Mais ce n’était pas la fin.

Quelques semaines plus tard, des hommes de loi sont retournés sur l’île pour vérifier le prisonnier, mais ont découvert qu’il avait disparu. Une recherche a découvert les restes d’un incendie et d’un petit abri, mais pas de Baptiste.

Certains pensent qu’il s’est peut-être suicidé et d’autres qu’il a construit un radeau et s’est échappé, mais peu importe, on ne l’a plus jamais entendu. Ou l’était-il?

On raconte que Baptiste hante encore aujourd’hui les rives et les plages du lac. Les histoires affirment qu’il a été vu marchant au bord de l’eau, tenant dans ses mains un paquet de vêtements mouillés et pourris.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *