L’étrange cas de la Banshee de Marrtown

De la région autour de la forêt de Marr est venue une famille nommée Marr, dont la vie a été marquée par la tragédie. Leur problème a commencé après que la famille a quitté l’Écosse pour s’installer en Virginie-Occidentale.

L’immigrant écossais Thomas Marr s’est installé à Marrtown, une petite communauté agricole au sud-est de Parkersburg, en 1836. Il a épousé une femme du nom de Mary Disosche.

Mary Marr était une mariée d’automne, considérée comme un mauvais présage. Dans les années à venir, Mary perdra six des huit enfants qu’elle a portés. Seuls deux porteraient le nom de Marr.

Les temps étaient durs pour Thomas et Mary Marr, mais ils n’ont pas perdu leur rêve d’une vie meilleure.

Ils ont investi leurs énergies dans une simple parcelle de terrain qui est devenue leur maison, et ont rapidement construit une ferme blanche pittoresque contre les bois ombragés épais de sumac, d’asclépiade et de ronces de mûre.

Les années de la guerre civile, comme pour la plupart, n’ont pas été heureuses pour la famille Marr. De leur fenêtre avant, Thomas et Mary ont assisté à de petits affrontements entre des soldats yankees et confédérés qui se sont transformés en batailles sanglantes.

Il y avait du public accroché à Fort Boreman Hill à proximité. Alors que la guerre touchait à sa fin, des soldats maraudeurs des deux côtés ont volé librement aux Marrs, les laissant sans ressources.

Après la guerre civile, la malchance de la famille Marr semble avoir pris fin.

Thomas a décroché un emploi de veilleur de nuit au pont à péage qui traversait la rivière Little Kanawha menant à Marrtown. Mary est restée à la maison pour s’occuper de la famille et de la ferme. Pourtant, il y avait des indices inquiétants de ce qui allait se dérouler.

À plusieurs reprises, alors que Thomas se rendait à son travail et en revenait, il a vu une silhouette en robe sur un cheval blanc.

Thomas a affirmé qu’il était tombé sur ce cavalier presque tous les soirs, mais il n’était pas en mesure de dire grand-chose sur la silhouette, car son visage était toujours couvert par un capuchon en lambeaux.

Alors qu’il s’approchait de la silhouette enveloppée, la jument blanche se cabrerait et le cheval et le cavalier disparaîtraient dans les brumes du matin.

Par une froide nuit de février de l’année 1878, Mary s’assit près de la fenêtre avant en attendant que Thomas rentre de son travail. La femme d’âge moyen a entendu des bruits de pas monter sur la route, alors elle a regardé par la fenêtre.

Un cheval blanc s’est approché de la porte d’entrée de la maison et s’est arrêté. Assis sur le cheval était un cavalier dont le visage était couvert par un voile en lambeaux. Mary sortit dans l’air glacial de la nuit. Le cavalier est resté silencieux.

Alors que des vents amers soufflaient, Mary Marr rapprocha son châle de laine. Elle a demandé au cavalier ce qu’elle voulait. Il n’y avait pas de réponse. Des panaches d’air glacé s’échappaient des narines du cheval blanc.

La chevauchée décrépite était raide sur sa selle. Sous le voile vaporeux, Mary vit que les yeux d’une femme rayonnaient d’une lueur rouge étrange. Après quelques instants, la femme à cheval a dit: «Je suis ici pour vous dire, Mary Marr, que Thomas Marr vient de mourir. Dites vos prières, madame. Je vous offre bien. « 

À cela, le cavalier et le cheval se retournèrent brusquement et galopèrent.

Mary s’est effondrée sur le perron avant en larmes. Dans l’heure, un homme qui a travaillé avec Thomas est venu pour annoncer la nouvelle.

On sait avec certitude ce qui est arrivé à Thomas Marr cette fatidique soirée d’hiver. Certains disent qu’en travaillant au pont à péage, Thomas a été touché par la balle d’un assaillant, puis est tombé dans la rivière Little Kanawha et s’est noyé.

D’autres prétendent que c’est le cri de la banshee qui a fait sursauter Thomas pour qu’il rencontre sa fin dans la rivière en contrebas. La vérité est que Thomas Marr est décédé le 5 février 1878, le jour où la Marrtown Banshee a rendu visite à Mary Marr.

Mary Marr a vécu jusqu’à quatre-vingt-dix ans, une exception pour l’époque. Alors que Mary gisait comme un cadavre dans la pâleur de sa maison plusieurs années après la mort de son mari, les membres de la famille ont entendu le cliquetis des chaînes dans le grenier. D’autres ont prétendu entendre les cris d’une femme.

Quelques années après la mort de Mary, l’un des enfants Marr s’est coupé la main dans un tragique accident. Alors que les membres de la famille s’asseyaient avec le garçon, ils ont entendu des grondements sur le porche. Quand les femmes sont sorties, le perron était couvert de sang comme si une terrible lutte avait eu lieu.

Qu’est devenue la banshee de Marrtown? On dit qu’elle roule toujours, apportant des présages redoutés à ceux du sang écossais. Il serait sage d’éviter Marrtown les nuits sombres et sans lune.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *