/script>

Zak Bagans ouvre enfin une boîte de Dybbuk maudit:  » J’ai vu une entité accroupie  »

Dans une nouvelle spéciale en quatre parties, l’ équipe de Ghost Adventures s’est mise en quarantaine pendant deux semaines à l’intérieur du musée hanté de Bagan à Las Vegas pendant la pandémie COVID-19

Ghost Adventures Quarantine https://app.asana.com/0/1135954362417873/1143269718916480/f Courtesy Travel Channel

Ce fut deux semaines de moments intenses et de terreur.

Se mettant en quarantaine à l’intérieur du musée hanté de Zak Bagans à Las Vegas fin mars et début avril, l’ équipe de Ghost Adventures de Travel Channel a passé 14 jours à enquêter sur l’intensification de l’activité paranormale pendant la pandémie de COVID-19.

« C’était une enquête angoissée aussi brutale et intense que jamais auparavant », a déclaré Bagans à PEOPLE. « Je crois fermement que la pandémie mondiale a provoqué des manifestations de l’activité spirituelle à un niveau sans précédent. »

Leur expérience est maintenant diffusée sous forme de mini-série en quatre parties pour Ghost Adventures: Quarantine , la série la mieux notée de Travel Channel . Sans équipe de production, Bagans et ses collègues enquêteurs paranormaux Aaron Goodwin, Jay Wasley et Billy Tolley ont filmé la spéciale, qui a abouti à la décision de Bagans d’ouvrir la tristement célèbre Dybbuk Box, soupçonnée d’avoir « maudit » le rappeur Post Malone après l’une de ses visites à le musée.

« Le moment le plus effrayant pour moi est ce que j’ai vu et ressenti », explique Bagans en ouvrant la boîte. « Nous avons capté à la caméra une brume incroyable sortant de la boîte qui a manifesté des yeux. » L’enquêteur principal pense également avoir vu l’entité dybbuk « accroupie vers le mur derrière la boîte ».

Ghost Adventures Quarantine

COURTOISIE TRAVEL CHANNEL

Séquestrés ensemble, les hommes cuisinaient tous leurs repas et dormaient au musée tous les soirs. « La partie la plus facile était d’être avec les gars », dit Goodwin. « Mais tout le temps a été effrayant. »

Contrairement à tout ce que l’équipe avait entrepris auparavant, l’enquête menée 24h / 24 et 7j / 7 « nous a définitivement imposés à tous », ajoute Tolley. « Il n’y avait pas de temps pour récupérer. Tout au plus fort d’une pandémie mondiale. »

L’une des plus grandes préoccupations de Bagans pour le tournage de l’émission spéciale a été de prendre « toutes les mesures de précaution pour s’assurer que nous étions tous en sécurité en étant enfermés dans un immeuble du centre-ville incroyablement hanté, tout en respectant les distances sociales », ajoute-t-il. « Tant de choses étaient inconnues à ce moment-là et l’angoisse de cela, couplée à la peur de nos investigations, a fait une intensité que nous n’avions jamais ressentie auparavant. »

Ghost Adventures: Quaratine

Le musée, réputé pour ses artefacts hantés, y compris le Rocking Chair du diable (de la succession d’Ed et Lorraine Warren) et Peggy la poupée, « a toujours été incroyablement actif », a déclaré Wasley. « Mais l’opportunité de consacrer autant de temps et d’attention à la recherche et à la réalisation d’expériences a donné lieu à des moments très tendus et effrayants et à des preuves paranormales époustouflantes. »

Avec l’aide de l’ingénieur électricien Bill Chappell, l’équipe a également pu construire un équipement spécialisé pour reproduire une expérience « qui a peut-être coûté la vie à une femme, qui a été retrouvée entourée de tous ses propres appareils électroniques encore sous tension », se souvient Tolley. .

Ce moment « était effrayant comme l’enfer mais les preuves recueillies étaient remarquables », ajoute-t-il. « Je ne l’oublierai jamais. »

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : PEOPLE.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *