Phantom dogs : Regard sur les chiens surnaturels

Tout au long de l’histoire, le phénomène multiculturel des grands chiens noirs surnaturels est apparu dans les légendes, le folklore et de nombreux rapports de témoins oculaires modernes.

De manière caractéristique, ces canines fantômes sont plus grandes que la plupart des chiens ordinaires et sont toujours de couleur noire avec des yeux rouges ardents. Ils n’apparaissent généralement que quelques instants, puis disparaissent dans l’air. Parfois, ils sont bienveillants, mais le plus souvent ils sont sinistres et vicieux.

Parfois appelés «Hellhounds», les chiens fantômes sont généralement associés à la mort ou au diable. Certains prétendent que ces chiens accompagnent une figure en robe noire supposée être le diable, tandis que d’autres croient que ces animaux sont des métamorphes, un déguisement du diable.

Raiders d’église

De grands chiens noirs aux yeux rouges et enflammés auraient fait plusieurs descentes dans les églises européennes au cours du Moyen Âge.

Ils entraient dans un service religieux (généralement pendant une violente tempête) et semblaient chercher quelque chose ou quelqu’un; et le 4 août 1577, à Bongay, en Angleterre, un grand chien noir a couru dans l’allée d’une église, a tué deux personnes présentes et en a blessé gravement une autre.

Car-Dodgers nocturnes

De nombreux rapports en Angleterre et aux États-Unis font état de canines fantomatiques traversant des routes devant des voitures, puis disparaissant dans les airs à l’approche de la voiture.

Gardiens de cimetière

De nombreuses observations de chiens noirs se produisent dans les cimetières, et certains spéculent que les créatures fantômes patrouillent et protègent les tombes des morts. Ces observations semblent être concentrées en Nouvelle-Angleterre.

Des légendes de chiens de cimetière sans tête ou sans membres entourent les cimetières d’esclaves du Sud. Alors que la plupart des rencontres avec ces chiens sont de nature vicieuse, certains endeuillés ont affirmé avoir été réconfortés par ces créatures.

Le chien noir de Hanging Hills

Une légende particulièrement intéressante d’un chien noir surnaturel se trouve dans les forêts de haute altitude de Hanging Hills, Connecticut. Un petit chien amical est blâmé pour la mort de plusieurs randonneurs et grimpeurs expérimentés dans la région. La légende locale met en garde:

«Si un homme rencontre une fois le Chien noir, ce sera pour la joie; et si deux fois, ce sera pour le chagrin; et la troisième fois, il mourra. « 

Bien que cela ressemble à une légende locale pour ajouter du mystère au paysage déjà effrayant ou pour expliquer les tragédies de ceux qui sont morts dans les collines, des rencontres documentées avec le chien suggèrent qu’il y a la vérité derrière les avertissements.

Au début des années 1900, un géologue, WHC Pynchon, a rencontré le petit chien noir et l’a trouvé en bonne compagnie lors d’une randonnée. La deuxième rencontre de Pynchon avec le chien a été avec un ami, qui avait vu le chien à deux reprises.

Ils grimpaient au sommet d’un pic et ont été surpris de trouver le petit chien noir qui les attendait. Il aboya sans bruit, et l’ami de Pynchon perdit soudainement pied et plongea jusqu’à sa mort.

C’était la troisième rencontre de son ami avec le mystérieux chien noir. Pynchon apprit bientôt la légende du chien noir et raconta son histoire au Connecticut Quarterly.

Étonnamment, Pynchon est retourné aux collines suspendues quelques années plus tard, et son corps a ensuite été retrouvé près du même endroit où son ami était mort. Beaucoup pensent que Pynchon a rencontré le petit chien une troisième et dernière fois.

Chiens Banshee

Les banshees sont des esprits trouvés dans la tradition celtique qui apparaissent aux gens comme un présage de mort imminente ou ne sont souvent entendus que des gémissements bruyants après la mort de quelqu’un. Plusieurs rapports dépeignent des Banshees apparaissant sous la forme d’un chien ordinaire.

Un jour, un grand Shepard allemand amical est apparu dans la cour d’un couple âgé du Massachusetts. Personne ne l’a vu arriver, mais les petits-enfants ont commencé à jouer avec le chien et il semblait heureux de rester avec eux, refusant de quitter la propriété et restant à côté du grand-père.

Peu de temps après l’apparition de l’étrange chien, le grand-père a subi une crise cardiaque et, après avoir passé plusieurs jours à l’hôpital, a commencé à se remettre complètement. À la maison, cependant, le chien devenait de plus en plus agité et gémissait bruyamment, incapable d’être réconforté.

De façon inattendue, le grand-père a subi une deuxième crise cardiaque et est décédé. Le mystérieux chien a disparu alors que la famille était aux funérailles et n’a jamais été revu ni entendu.

Certains rapports de chiens noirs, aussi sommaires soient-ils, ont été associés à des observations de gros chats en Angleterre et, dans encore moins de cas, à des ovnis.

Cependant, dans la plupart des rapports de chiens fantômes, ils présentent des capacités surnaturelles qui suggèrent qu’ils sont plus qu’un animal errant. Les chiens ont toujours joué un rôle important dans les religions anciennes (les chacals d’Égypte et Cerbère de la littérature grecque / romaine) et leur image et leur symbolisme se reflètent dans les temps modernes.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *