Le cortège funèbre fantôme de Liverpool

En mars 1979, un spectacle étrange a été vu par beaucoup dans les rues de Liverpool – un cortège funèbre fantomatique des époques édouardienne ou victorienne.

Vers une heure de l’après-midi, les gens qui profitaient des sièges aux fenêtres du Kirkland’s Café sur Hardman Street ont remarqué un grand homme décharné dans un long manteau noir qui marchait sur la route à l’extérieur.

Il portait un chapeau haut de forme avec de longs rubans qui en coulaient dans la brise froide de mars. Dans sa main, il tenait un bâton auquel était attaché un ruban noir.

À environ vingt pieds derrière l’ancien croque-mort de jaywalking, ou «homme de plumes», comme on les appelait, suivaient deux grands chevaux noirs musclés, et ils tiraient un élégant corbillard à quatre roues.

De grands plumes noires plumeuses sortaient de leurs harnais de tête. Le cercueil dans le corbillard était à peine visible à cause des couronnes de roses et des hommages floraux qui ornaient la voiture.

Trois voitures à quatre roues formaient le reste du cortège, toutes tirées par des chevaux bien sûr, emmenant vraisemblablement les pleureuses au service funéraire. Les chevaux, les voitures et les pompes funèbres dans son costume de sable de deuil, tout semblait assez réel, et les passants supposaient que quelqu’un était simplement expulsé avec style.

Certains ont dit que le cortège avait été vu plus tôt sur la rue Rodney et que lorsqu’il s’est éloigné, il a traversé un feu rouge, causant presque un accident mortel.

Eh bien, il semble que le conducteur du corbillard ait continué de montrer un mépris total pour les feux de circulation alors qu’il conduisait ses chevaux à travers la jonction dans Myrtle Street.

Un Mini poussa un cri strident et le chauffeur baissa sa vitre pour évacuer une bouchée de jurons au plumier et au corbillard. Il sonna dans un klaxon sans réfléchir – mais les chevaux du cortège ne répondirent jamais.

Plus tard dans la journée, les personnes en deuil tirées par des chevaux ont été vues remontant Gorsey Lane, venant de la direction du cimetière Ford. Encore une fois, le cortège a provoqué un chaos dans la circulation, mais lorsque les policiers sont arrivés dans la région, ils n’ont pu trouver aucune trace des personnes en deuil.

Le plumier, les chauffeurs et les endeuillés avaient apparemment disparu dans l’air. La police a enquêté au cimetière mais aucun corbillard et voitures à l’ancienne n’avaient même été vus dans les environs.

Les gens du quartier de Ford avaient vu le même cortège funèbre fantomatique des années auparavant dans les années 1950, et certains pensaient que la vision étrange précédait la mort et la malchance pour ceux qui la voyaient.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Auteur: Tom Slemen , qui est un écrivain de Liverpool, connu avant tout comme l’auteur de la série de livres Haunted Liverpool la plus vendue qui documente les incidents paranormaux et les crimes non résolus ou inhabituels. Consultez ses livres sur Amazon ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *