Une fillette de 11 ans pleure du sang et les médecins ne trouvent aucune explication

Sans aucun doute, l’un des mystères religieux les plus controversés de l’histoire est les stigmates , les marques ou les signes qui apparaissent spontanément sur le corps de certaines personnes.

Ceux qui ont des stigmates présentent des blessures qui semblent représenter celles subies par Jésus lors de sa crucifixion. Les plaies apparaissent généralement sur les mains et les pieds du stigmatiste (à partir des points de crucifixion) et parfois sur le côté (comme une lance) et sur la racine des cheveux (comme à partir d’une couronne d’épines).

Avec la  possession et l’ exorcisme, les stigmates sont un phénomène largement étudié par la médecine, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi: les plaies sanglantes qui s’ouvrent mystérieusement et spontanément sont terrifiantes, excluant complètement leur auto-infliction. Cependant, les stigmatistes considèrent leur détresse non pas comme une menace mais comme une bénédiction miraculeuse, un signe qu’ils ont été spécialement choisis par Dieu pour envoyer un message à l’humanité. Curieusement, il n’y a aucun cas connu de stigmatisation au cours des 1 200 premières années après la mort de Jésus, bien que cela ne signifie pas qu’il n’y en avait pas. La première personne à avoir été stigmatisée a été saint François d’Assise (1182-1226), et depuis lors, il y a eu des dizaines de cas à travers l’histoire, pour la plupart des femmes. Et nous ne savons pas si c’est le cas,

Larmes de sang

Pour une mère en Inde, découvrir des larmes de sang coulant sur le visage de sa fille est devenu une expérience vraiment terrifiante . Une étude récente menée par des ophtalmologistes des All India Institutes of Medical Sciences (AIIMS) à New Delhi détaille le phénomène médical étrange et incroyablement rare connu sous le nom d’hémolacrie chez une fille de 11 ans. Selon la mère de la jeune fille, des épisodes de larmes sanglantes s’étaient produits quotidiennement au cours de la semaine précédente. Sans douleur ni émotion intense, des larmes rouges tombent soudainement sur les joues de l’enfant pendant plusieurs minutes, deux ou trois fois par jour.

« J’ai peur pour la santé de ma fille », a expliqué la mère, qui a souhaité garder l’anonymat, aux médecins qui étudient le cas de sa fille. «Le sang qui sort de ses yeux est horrible. J’espère qu’il n’y aura pas d’épisodes similaires à l’avenir. »

Une fillette de 11 ans pleure du sang - Une fillette de 11 ans pleure du sang et les médecins ne trouvent aucune explication

L’institut médical a effectué divers tests pour trouver la cause, jusqu’à présent sans succès. Le patient n’avait aucun antécédent de traumatisme ou de maladie antérieure . Ses glandes lacrymales semblaient intactes, ses résultats sanguins étaient clairs et, à part les cellules sanguines, les fluides libérés par ses canaux lacrymaux n’étaient pas inhabituels. Les ophtalmologistes n’ont pas pu trouver un seul indice qui pourrait les aider à comprendre le cas. Pourtant, alors qu’elle est sous observation pendant les prochains jours, la jeune fille continuera de pleurer des larmes de sang.

Bien que ce soit un cas vraiment étrange, ce n’est pas la première fois que les médecins rencontrent quelque chose de similaire . Il y a dix ans, National Geographic a documenté un cas similaire chez une jeune Indienne de 14 ans nommée Twinkle Dwivedi, dont l’état était considéré comme une tromperie maternelle. En 2019, une étude médicale a décrit un cas d’hémolacrie similaire à celui de l’Inde, chez une fille de 16 ans admise dans un hôpital au Bangladesh.

Mais la condition ne se limite pas à un seul sexe. Il y a tout juste deux ans, un homme d’âge moyen est apparu aux urgences d’un hôpital italien avec du sang jaillissant des yeux. Dans ce cas, les médecins ont estimé qu’une cause possible était l’hyperémie conjonctivale, un léger excès de sang dans la membrane qui recouvre son globe oculaire.

Les médecins pensent qu’il existe de nombreux autres problèmes de santé qui peuvent également expliquer les larmes de sang , tels que l’hémophilie, la maladie de la coagulation sanguine ou le syndrome d’Osler-Weber-Rendu de trouble des vaisseaux sanguins. Certains médicaments peuvent également provoquer une fuite de sang dans les glandes lacrymales; et bien sûr, ils considèrent également la possibilité que ce soit un canular.

Une fillette de 11 ans pleure du sang - Une fillette de 11 ans pleure du sang et les médecins ne trouvent aucune explication

Malheureusement, dans le cas de cette pauvre fille de 11 ans et de sa mère, aucune de ces explications ne fonctionne. Son diagnostic d’hémolacrie reste «idiopathique» (de cause inconnue), ce qui signifie plus ou moins qu’elle est d’origine mystérieuse. Cela ouvre la possibilité que ce soient des stigmates , des signes divins qui apparaissent dans le corps de certaines personnes. Maintenant, si nous prenons la théorie de la stigmatisation pour acquise, est-ce un message pour l’humanité?

Que pensez-vous de l’état mystérieux de cette fille? Avez-vous une explication médicale? Ou peut-être que ce sont des stigmates?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *