/script>

Ghost Adventures : le quatuor mène deux expériences mortelles d’invocation qui pourraient se terminer avec de graves conséquences

Dans cet épisode intitulé « Les expériences d’invocation », le quatuor mène deux expériences mortelles d’invocation qui pourraient se terminer avec de graves conséquences.

Alors que le coronavirus malveillant fait rage, les gens du monde entier restent confinés chez eux avec prudence. Dans le même temps, l’équipe «  Ghost Adventures  » comprenant Zak Bagans, Aaron Goodwin, Jay Wasley et Billy Tolley poursuit la troisième phase de leur enquête paranormale spéciale de quarantaine en isolation au célèbre musée Haunted de Bagans à Las Vegas. L’équipe tente d’évaluer la réaction des forces paranormales dans le musée par opposition à la peur résultant de la pandémie mortelle. Tout en enquêtant sur l’activité surnaturelle, ils pratiquent également strictement les mesures de distanciation sociale imposées par le gouvernement. 


                            'Ghost Adventures: Quarantine' Épisode 3: L'expérience de l'invocation et le 'Devil's Rocking Chair' augmentent le facteur de peur

Dans cet épisode intitulé «Les expériences d’invocation», l’équipe de quatre personnes mène deux expériences dangereuses d’invocation. L’une des expériences avait entraîné la mort de la seule personne connue pour l’avoir menée. L’autre expérience mortelle implique la tristement célèbre «chaise à bascule du diable», qui pourrait à peu près se terminer avec de graves conséquences.  

Une expérience qui a mal tourné

Bagans ouvre deux salles au premier étage pour enquête, dont l’une est une salle pleine de toutes sortes d’équipements. Quand il avait acheté le musée de l’agent immobilier, on lui avait dit qu’une femme (son nom ne sera pas divulgué) avait utilisé l’équipement écrivait des cartes de sort et les mettrait dans les puits d’entrée de l’équipement. Les codes seraient interprétés pour déverrouiller les portes de la dimension spirituelle. Elle s’est également documentée dans une série de polaroids au milieu des allégations selon lesquelles elle était possédée et aurait dit à sa famille que « les démons arrivaient ». Son cadavre a ensuite été retrouvé au centre de ces machines. Cette histoire a été racontée à Bagans par l’agent immobilier. 

L’équipement d’invocation (Travel Channel)

Pour leur enquête, Tolley travaille avec Bill Chappell, un ingénieur depuis plus d’un an pour trouver un moyen de réactiver l’équipement en utilisant les cartes de sorts manuscrites originales de la femme. Bagans a senti une présence dans la pièce pendant la configuration de l’expérience et a utilisé son enregistreur numérique dans l’espoir de trouver quelque chose, et a entendu des infrasons similaires à un grognement. Tolley a déclaré à l’équipage que Chappell pensait que la femme avait utilisé l’équipement pour produire un son et une fréquence qui manifesteraient des résultats tels que l’exploitation d’autres dimensions. Lui et Chappell se sont coordonnés au cours d’une vidéoconférence pour mener l’expérience.

Personne ne sait ce que la femme avait l’intention de faire lorsqu’elle a décidé d’expérimenter tout cet équipement, mais Tolley et Chappell soupçonnaient qu’elle aurait pu laisser quelque chose en vrac, c’est-à-dire depuis qu’elle avait été retrouvée morte au milieu. Tolley pensait même qu’elle avait peut-être tenté de conclure un accord avec le diable. Immédiatement après avoir allumé l’équipement, Tolley a déclaré que l’ambiance dans la pièce avait changé et qu’elle avait commencé à se sentir très différente. Tolley a essayé de communiquer avec lui quelle que soit la présence dans cette pièce et a reçu des réponses effrayantes. Il a également entendu un fort bruit inexplicable quelque part dans sa proximité, tout comme une anomalie a été capturée sur la caméra disparaissant derrière lui.

Fauteuil à bascule du diable 

Fauteuil à bascule du diable (Travel Channel)

La deuxième porte que Bagans ouvre est la pièce qui abrite le «Devils Rocking Chair». Il a des liens avec les célèbres enquêteurs paranormaux Ed et Lorraine Warren et était lié à l’affaire notoire «  Devil Made Me Do It  » du début des années 80. Les Warrens ont exorcisé un garçon de 11 ans possédé du nom de David Glatzel, au cours duquel la chaise se balancerait d’elle-même, léviterait ou disparaîtrait et réapparaîtrait. Glatzel et Lorraine, qui était aussi une voyante, ont affirmé avoir vu le diable assis dessus. Les témoins de l’exorcisme final ont déclaré que le démon avait finalement fui le corps de Glatzel et possédait Arne Cheyenne Johnson, qui, dans les mois suivants, a tué son propriétaire dans une altercation. Il a affirmé avoir commis le meurtre alors qu’il était en possession démoniaque. L’histoire est devenue le noyau du livre de 1983, «Le diable dans le Connecticut», et est également devenu le scénario de la troisième installation de la franchise de films «Conjuring». Bagans avait acheté la chaise à Carl, le frère de Glatzel, qui l’avait notarié avec un avertissement que toute personne assise sur la chaise souffrirait de douleurs au dos invalidantes. C’était un héritage de la famille Glatzel depuis les années 50 et il y a encore des taches d’huile sur la session d’exorcisme d’Ed Warren. 

Ed et Lorraine Warren (Travel Channel)

Auparavant, Kevin Frazier, co-animateur de Entertainment Tonight, avait cherché Bagans au musée pour une interview. Alors qu’il était engagé dans une conversation au sujet de la chaise dans la pièce qui lui a été désignée, Frazier s’est plaint d’avoir ressenti des spasmes dans le dos et est sorti de l’entretien. Bagans a décidé de mener lui-même l’expérience de la chaise à bascule du diable et a senti deux coups sur l’épaule en entrant dans la pièce. Il a utilisé son compteur électromagnétique pour sonder la pièce et a reçu des réponses oscillantes qu’il a décrites comme des «pointes très inhabituelles». Il a installé de l’équipement dans la pièce pour surveiller l’activité et a senti la température de la pièce devenir soudainement froide. 

Bagans a joué le son original de l’exorcisme de Glatzel dans les années 80 qui a été enregistré sur cassette. Le son est très dérangeant et Bagans espérait que cela pourrait déclencher une certaine activité de la chaise. Dès qu’il a commencé l’audio, l’équipement qu’il avait installé a commencé à s’éteindre pour signaler une présence dans la pièce. Bagans a ensuite capturé une anomalie se tenant près de la chaise sur sa caméra SLS (Structured Light Sensor). Il a ensuite retiré la chaise à bascule du diable de son exposition et s’y est assis. Il n’a ressenti aucune répercussion physique en étant assis sur la chaise, mais il a dû quitter la pièce après être descendu car il se sentait mal en installant son équipement EVP sur la chaise.

Session de planche Ouija

(Travel Channel)

Goodwin et Wasley conduisent une séance de conseil ouija dans la salle attenante à Tolley et ont immédiatement reçu des réponses. Ils ont simultanément entendu un bruit fort provenant d’une des pièces voisines. Goodwin sentit quelque chose saisir l’arrière de son cou et Wasley sentit la planche vibrer. À la caméra, ils ont capturé une étrange anomalie flottant près de la planche. 

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEAWW

2 pensées sur “Ghost Adventures : le quatuor mène deux expériences mortelles d’invocation qui pourraient se terminer avec de graves conséquences

  • 29 juin 2020 à 14 h 21 min
    Permalink

    Passionnant…. on continuerait à lire pendant des heures…. je suis une passionnée inconditionnelle du paranormal, et surtout de GHOST ADVENTURES que je suis depuis le début … j’ai bien peur qu’en poussant les événements de plus en plus loin, qu’un jour il arrive malheur … j’ai entendu beaucoup de mal sur eux, mais perso ils resteront MES MENTORS !! Que Dieu les protègent…. et prenez soin de vous les amis !!!

    Répondre
    • 29 juin 2020 à 20 h 21 min
      Permalink

      C est vrai ils sont foufou mais tellement passionné. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent ce sont les meilleurs .. love ghost aventures 😍

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *