/script>

Jack Fiddler : Le dernier chasseur de Wendigo

Il y a peu de chapitres de l’histoire nord-américaine qui ont une nature assez sensible comme le chasseur Wendigo Jack Fiddler.

Fiddler était un chaman et un membre très respecté de la communauté, souvent appelé à abattre ceux qui avaient acquis la faim des Wendigo et avait commencé le long et douloureux processus de transformation.

Et pourtant, l’étrange histoire finirait par entrer en conflit avec les nouveaux modes de domination occidentale lorsqu’il a été découvert par des gendarmes après avoir tué un homme qui était sur le point de devenir l’un des monstres.

L’affaire ne serait jamais jugée, et pourtant la tribu Anishinaabeg ne serait plus jamais la même. Et pendant des décennies après, le Wendigo serait à blâmer.

Le Wendigo est une créature souvent associée à l’acte de cannibalisme. Après que les gens de certaines tribus ont commencé à manger la chair des êtres humains en raison de l’isolement et de la famine, il a été dit qu’une transformation aurait lieu.

Cette transformation, bien que subtile au début, se traduirait finalement par un être maudit qui ne semblait guère humain et posséderait des pouvoirs surnaturels rendant plus difficile que jamais de tuer. Seules les compétences de quelques chasseurs sélectionnés pourraient finalement les abattre.

Ces hommes étaient souvent des chamans, qui possédaient la capacité de protéger la tribu des dangers des malédictions magiques imposées à leur peuple en s’opposant aux tribus et aux différents esprits de la région.

Mais en ce qui concerne le Wendigo, il a toujours été préféré parmi les membres de la tribu que le meurtre d’un Wendigo transformant ait lieu bien avant que la créature ne se déchaîne et ne se transforme complètement à la fois pour aider la victime et pour s’assurer que la créature n’utilisait pas ses forme alternative pour submerger ceux qui tentent de l’euthanasier.

Bien sûr, cela suppose une transformation magique en cours. Les sceptiques soutiendront qu’il s’agissait d’une forme d’euthanasie pour mettre fin à la maladie dans la tribu à une époque où l’assistance médicale n’était pas bien comprise.

Pour les tribus du nord, c’était une pratique utilisée depuis des centaines d’années. Et ils ont certainement pris la pratique au sérieux. Il ne s’agissait pas simplement pour eux de tuer une personne malade, mais plutôt de sauver l’âme de l’individu avant qu’il ne soit «transformé».

Dans un contexte différent, les cultures ont peut-être été plus sympathiques, mais au moment où le légendaire chasseur Wendigo a été appréhendé par la police à cheval, les journaux faisaient déjà des histoires sensationnelles sur les tribus nordiques «adorant le diable».

Jack Fiddler et son frère Joseph ont été arrêtés pour avoir tué une femme qui était sur le point de se transformer, bien que Jack se soit suicidé avant de pouvoir être jugé.

Wendigo

Le fils de Jack, Robert, héritera finalement de la position de Jack et bien qu’il n’ait pas été autorisé à poursuivre la tradition familiale de tuer Wendigo, ou, comme le gouvernement canadien l’a vu, le meurtre de personnes malades, il a conduit la tribu dans une nouvelle ère et pleine de ses propres périls.

Au cours de sa vie, Jack aurait tué dix-huit Wendigo et était reconnu comme l’un des meilleurs de son métier. Beaucoup compareraient sa capacité à suivre et à tuer les créatures à n’importe quel stade comme le mettant dans la même catégorie que Van Helsing ou d’autres personnages similaires.

Mais comme ils le découvriraient bientôt, le héros d’un homme est le méchant d’un autre. Avec la mort du chasseur Wendigo, la tribu devrait changer et s’adapter à un nouveau mode de vie, perdant ses rituels pour détruire les bêtes mythiques dans le processus.

Aujourd’hui, on pense que le Wendigo est principalement apocryphe, mais à l’occasion, l’observation d’êtres monstrueux aux yeux jaunes dans la nature sauvage du Canada amène certains à se demander si certains auraient pu être laissés d’une époque très différente.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *