Une anomalie s’est produite dans le champ magnétique terrestre

Le 23 juin 2020, au laboratoire de Preston au Royaume-Uni, des magnétomètres ont enregistré d’étranges fluctuations du champ magnétique de la planète, qui ont duré environ une demi-heure. À ce jour, les scientifiques ne peuvent pas déterminer ce qui s’est passé.

Lorsque Stuart Green, le chef du laboratoire britannique, a vu une anomalie, il a d’abord décidé de vérifier les informations sur la vitesse du vent solaire. Étonnamment, ce jour-là, aucun flux ne pouvait «exciter» le champ magnétique.

Stewart a décidé de contacter ses collègues d’autres pays. Il s’est avéré qu’une anomalie magnétique s’est produite non seulement au Royaume-Uni, mais dans le monde entier. Les scientifiques ont commencé à proposer diverses théories pour expliquer ce qui s’était passé.

En physique, ce qui s’est passé s’appelle une «pulsation continue». On peut imaginer une feuille de papier qui se balance sur laquelle quelqu’un souffle. Le vent solaire peut avoir un effet similaire sur la magnétosphère. Cependant, comme déterminé, il n’y a pas eu de vent solaire le 23 juin.

Il est connu qu’un champ magnétique se forme à la suite de processus dans le noyau terrestre. Par conséquent, la véritable cause des vibrations peut être cachée sous terre.

Dans le cœur, selon les scientifiques, quelque chose se passe vraiment. Par exemple, en Sibérie, la température augmente rapidement.

Jusqu’à présent, personne ne peut dire ce qui se passe exactement dans le noyau. Pour étudier les processus, il faut non seulement de l’expérience, mais aussi du matériel. Une anomalie peut aggraver la condition des personnes ou provoquer des tremblements de terre.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *