/script>

La maison hantée de Jumeirah fait peur à ses occupants

Dubaï «Il y a quelque chose qui vit dans notre maison, et ce n’est pas humain», explique Karl, un habitant d’une ancienne villa à Jumeirah...

Situé au cœur de Jumeirah 1, ce point chaud d’activité paranormal de sept chambres abrite un groupe de Philippins qui affirment avoir connu des visites depuis plus d’un an maintenant, rapporte gulfnews.com.

Le plus inhabituel, peut-être, est la rencontre de Lora avec un «esprit» masculin.

L’histoire effrayante de Lora a commencé en novembre de l’année dernière lorsqu’elle a été réveillée à 3 heures du matin. «J’ai ressenti une pression intense sur tout mon corps, comme si une personne dormait au-dessus de moi. J’ai essayé de m’asseoir, mais je ne pouvais rien bouger à part mes doigts et mes orteils. Sur les rideaux, je pouvais voir une ombre sombre sur moi », dit-elle.

«Quelques nuits plus tard, j’ai pu entendre un homme gémir du lit de ma colocataire Mary. Au début, je pensais que son mari était de retour des Philippines, mais un rapide pic a révélé que Mary était profondément endormie avec cette ombre mystérieuse au-dessus d’elle se reflétant sur le mur. »

Naturellement, Lora et Mary, après avoir discuté des événements de la nuit, avaient peur de dormir seules dans leurs lits, choisissant plutôt de se blottir ensemble sur le sol. Un de ces soirs, Mary a eu une autre visite.

Les locataires ont entendu un homme gémir dans la chambre (à gauche) tandis que la cuisine (en haut à droite) est souvent devenue extrêmement froide, ou la chasse d’eau (en bas à droite) s’est mystérieusement éteinte. Un locataire a également été enfermé sous la douche pendant deux heures.
Crédit d’image: Karen Dias / XPRESS

«J’étais profondément endormi quand j’ai senti quelque chose à mon pied. Je baissai les yeux pour voir ma chaussette se décoller. J’ai réveillé les autres filles et nous avons toutes vu cela se produire: pas seulement une ou deux fois, mais huit fois au cours de la nuit. »

Son mari Karl a une histoire tout aussi étrange à raconter. «Il y a trois mois, j’étais seul à la maison et mon lit a commencé à trembler sans cesse. J’ai regardé autour de moi en pensant que j’étais au milieu d’un tremblement de terre, sauf que rien d’autre ne s’éloignait de mon lit. Parfois, j’entends des voix qui essaient de me chuchoter à l’oreille. »

Son colocataire Phillip, un secrétaire de 30 ans, dit qu’il reçoit des visites du «fantôme au moins une fois par semaine. Normalement, il ouvre simplement mes rideaux à chaque fois que je les ferme, mais une fois j’étais sous la douche et cela m’a enfermé pendant deux heures. Mes colocataires ont finalement dû casser la serrure pour me faire sortir. »

Louise, une enseignante philippine qui vit dans l’une des chambres du rez-de-chaussée, dit qu’elle a peur d’entrer seule dans sa propre cuisine parce qu’elle ressent «une forte présence dans la cuisine et les toilettes attenantes. Souvent, la cuisine devient extrêmement froide, ou la porte de la salle de bain s’ouvre et se ferme, la chasse d’eau se déclenche mystérieusement… Ce n’est pas une partie de la maison où j’aime venir. »

Nora, l’occupante la plus âgée de la maison, dit qu’elle était autrefois un médium et en tant que telle essaie de prendre contact avec tout ce qui se trouve dans leur maison. Jusqu’à présent, elle n’a pas eu de chance. Son colocataire Karl dit que même si les journées sont généralement calmes, la plupart des activités paranormales se produisent la nuit.

« Ce ne sont pas des fantômes dangereux, mais ils aiment jouer », explique Karl. «Par exemple, peu importe la fréquence à laquelle nous changeons les ampoules dans notre chambre, elles ne durent pas plus de deux semaines. Celui qui vit dans notre chambre aime évidemment l’obscurité. »

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *