L’histoire choquante de Bloody Bucket Bridge en Floride

Bloody Bucket Road n’est pas le vrai nom de cette sinistre route de Wauchula, mais c’est ainsi que tout le monde l’appelle à cause des allégations de ce qui s’y est passé il y a de nombreuses années.

Il y a aussi un pont appelé Bloody Bucket Bridge qui est lié à l’histoire de cette route, mais il est difficile de déterminer si la légende est factuelle ou fictive.

Cette route pavée s’étend au sud de la rue Main à Wauchula et pendant la journée ne semble pas vraiment menaçante, mais conduisez plus loin sur cette route et traversez le pont et les choses commencent à sembler un peu différentes, au moins au clair de lune.

Si vous continuez, vous finirez par sortir sur la route 64 qui relie Zolfo Springs et Avon Park. La route était autrefois un chemin de terre appelé Rhinehardt ou Reinhart Pass Road, et aurait cent ans, ce qui est un fait puisqu’elle se trouve sur les anciennes cartes d’avant 1900.

Vous avez maintenant les faits, mais le reste de l’histoire vient des habitants qui prétendent avoir une certaine connaissance de la façon dont la route a obtenu son nom effrayant.

Il y a de nombreuses années, une ex-esclave est venue de Géorgie avec son mari et s’est installée à Wauchula. Elle était sage-femme pour la communauté et aurait accouché de plusieurs centaines de bébés.

Préoccupée par le fait que certaines familles avaient déjà trop d’enfants à nourrir, la femme a décidé d’aider en éliminant quelques-unes juste après la naissance. Elle étoufferait les bébés et les emmènerait jusqu’au pont et les enterrerait dans les bois le long de la rivière.

Les gens sont devenus méfiants après que tant de bébés soient morts alors qu’elle était accouchée. Certains ont dit qu’elle était dérangée parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfants elle-même ou que ses enfants lui avaient été enlevés alors qu’elle était esclave.

Après que les gens aient refusé de lui permettre d’accoucher d’autres bébés, la femme est devenue folle. Elle a passé le reste de ses jours une femme folle vivant dans les marais de Floride, criant qu’elle était hantée par les fantômes des bébés.

Elle s’asseyait chez elle et écoutait les cris de tous les enfants qui avaient péri par ses mains. On prétend qu’elle pourrait s’asseoir à côté d’un seau et qu’il se remplirait du sang fantomatique de tous les nourrissons qu’elle avait tués.

Elle viderait le seau et il se remplirait de sang à nouveau. Elle s’est épuisée en portant les seaux remplis de sang jusqu’au pont où elle les viderait dans la rivière.

Un jour, en vidant un seau sanglant dans la rivière, la vieille femme est tombée et s’est noyée. Pendant plusieurs jours après sa disparition, la rivière est devenue rouge de sang. C’est ainsi que le pont est devenu Bloody Bucket Bridge et je suppose que le nom a été reporté sur la route.

La légende veut que si vous descendez sur le pont après une pleine lune et que vous contemplez la rivière, vous verrez qu’il rougit de sang. Certains prétendent que vous pouvez encore entendre des bois les cris des enfants.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *