La possession choquante de Joseph et Theobald Bruner

La plupart des cas de possession peuvent finalement s’expliquer par des causes médicales et psychologiques, mais dans certains cas, il n’y a pas de réponse médicale facile et le surnaturel est la seule réponse raisonnable.

Le cas de Joseph et Theobald Bruner a été tragique et a dérouté tous les professionnels de la santé de l’époque. Leur cas est l’un des cas de possession démoniaque les plus frappants et violents jamais enregistrés.

Theobald (Thiebaut), né en 1855, et Joseph, né en 1857, ont commencé à montrer un comportement inhabituel et effrayant en septembre 1865. Les registres du prêtre local disent que la possession a commencé lorsque les deux garçons ont commencé à dessiner des images de démons et de démons sur le murs dans leur chambre. Ils chuchotaient aux démons la nuit et les traitaient comme des amis.

Peu de temps après, les garçons ont commencé à traverser de terribles contorsions physiques. Les garçons entrelaçaient leurs jambes, parfois toutes les deux ou trois heures, en nœuds si serrés qu’aucune pression humaine ne pouvait les démêler.

Ils se tenaient sur la tête pendant des heures, se penchaient complètement en arrière; devenir rigide; et subir des attaques de vomissements, expulsant de grandes quantités de mousse jaune, d’algues et de plumes nauséabondes.

Les garçons lévitaient également, se levant vers le haut tout en restant assis ou au lit et parlant dans des langues qu’ils n’avaient jamais entendues. Leur chambre était insupportablement chaude, même si aucun poêle n’était allumé; ce n’est qu’en aspergeant de l’eau bénite sur le lit que la température de la pièce est revenue à la normale.

Des meubles volaient dans la pièce, les rideaux tombaient d’eux-mêmes et les fenêtres s’ouvraient. Toute la maison a tremblé, comme si elle avait tremblé de terre.

Les symptômes ont empiré avec le temps et, finalement, leur corps a commencé à gonfler. Ils ont vomi toutes sortes de choses qu’ils n’avaient jamais mangées et bon nombre des objets qu’ils ont vomi n’étaient même pas disponibles dans la maison dans laquelle ils vivaient.

Les garçons étaient constamment couverts d’algues et de plumes et vomissaient peu importe à quelle fréquence ils étaient nettoyés. Les garçons ont également acquis des capacités psychiques et ont pu prédire la mort de personnes dans le village.

Selon les registres tenus par le prêtre local, le père Karl (Charles) Brey, si un «ecclésiastique ou pieux catholique visitait la maison, les enfants possédés rampaient à la hâte sous une table ou un lit ou sautaient par la fenêtre». Mais quand quelqu’un de foi moins fervente entra, les garçons furent ravis, proclamant: «Celui-là est l’un des nôtres. Ils devraient tous être comme ça! « 

Les parents des garçons ont finalement renvoyé les garçons pour le rituel d’exorcisme et ont passé le reste de leur vie à l’orphelinat Saint-Charles. Pendant leur séjour à l’orphelinat, ils ont dit aux religieuses qu’elles étaient «le seigneur des ténèbres». Il a fallu quatre ans pour exorciser les garçons, période pendant laquelle ils ont vécu dans un tourment constant.

Même après l’exorcisme, il n’y avait pas de fin heureuse pour les deux enfants maudits. Un garçon est décédé peu de temps après l’exorcisme à l’âge de 16 ans et l’autre est décédé à 25 ans.

Le cas des garçons Bruner déconcerte encore aujourd’hui.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *