Les vampires de Dillsboro en Caroline du Nord

Au printemps 1788, une famille de ménage dans la petite communauté de montagne de Dillsboro NC Le nom de famille était Alfort et il y avait des rumeurs selon lesquelles ils descendaient de la royauté.

Ils ont acheté un terrain au bord de la rivière et construit ce qui était alors une très belle grande maison coloniale du sud. Le Dr Alfort a ouvert un bureau et une pharmacie dans quelques pièces à l’avant de la maison.

La population locale était d’abord très heureuse qu’un nouveau médecin soit arrivé dans leur communauté… mais très vite cette attitude allait changer.

Deux hommes qui s’étaient tous deux rendus chez le nouveau médecin pour un traitement contre la goutte sont morts subitement. Les deux hommes étaient des membres appréciés de la communauté et les circonstances ont mis en colère de nombreux résidents.

Cependant, en peu de temps, le ministre local avait négocié la paix dans la communauté et tout semblait aller bien. Néanmoins, ce calme a été de courte durée.

Cet automne-là, la jeune fille du ministre a été retrouvée morte dans son lit avec des marques de perforation à la gorge. L’épouse du ministre a juré avoir vu une forme sombre planer sur sa fille et elle a crié mais il était trop tard et l’enfant a rapidement succombé à l’attaque.

L’incident a provoqué un énorme tollé dans la ville et les gens de la région ont commencé à affirmer qu’un vampire ou un groupe de vampires était au milieu d’eux. Pendant de nombreuses nuits, des groupes d’hommes se sont aventurés et ont fouillé mais n’ont rien trouvé.

Néanmoins, certains hommes ont affirmé avoir vu une grande créature noire ressemblant à une chauve-souris voler au-dessus d’eux. Quelques nuits après l’observation, un jeune garçon a couru en bas de la colline jusqu’à la maison de son grand-père et a proclamé que quelque chose était en haut de la maison dans sa maison, attaquant ses parents.

Le grand-père a convoqué d’autres hommes et ils ont couru jusqu’à la maison mais n’ont trouvé que les parents et leurs deux jeunes filles, qui étaient mortes avec des blessures par perforation au cou. La zone a été immédiatement alertée… des soldats ont été appelés et ont fouillé la zone. En février 1789, la communauté s’était calmée.

Puis un soir, des cris ont été entendus et lorsque les hommes sont arrivés, ils ont vu une forme noire d’un humain courir de la maison, descendre la colline et entrer dans la maison d’Alfort. Lorsque les hommes du village sont entrés dans la maison d’où venaient les cris, ils ont trouvé les corps d’un jeune couple avec des marques de morsure vicieuses à la gorge.

Presque aussitôt, d’autres hommes sont venus et on leur a dit que le meurtrier avait dévalé la colline et pénétré dans la maison d’Alfort. Lorsque l’équipe de recherche est arrivée à la maison d’Alfort, le Dr Alfort a refusé de les laisser entrer.

Cependant, dès l’arrivée du shérif, ils ont traîné le Dr Alfort à l’extérieur et l’ont attaché à un arbre. Lorsque les hommes sont entrés dans la maison, ils ont été surpris de ce qu’ils ont trouvé. Les chambres à l’étage avaient chacune des lits mais il était clair que personne n’y avait dormi.

Lorsque le shérif et l’équipe de recherche sont descendus, ils ont trouvé trois cercueils et Mme Alfort, qui était vêtue de noir, allongée dans l’un des cercueils et très vivante. Elle les siffla et les maudit alors qu’elle était tirée du cercueil.

Plus tard dans la nuit, le shérif et le ministre du village ont annoncé à la foule rassemblée devant la maison d’Alfort que les Alforts et leur fils étaient des vampires.

Les Alforts ont été pendus sommairement puis replacés à l’intérieur de la maison. La maison a été incendiée et incendiée. Néanmoins, le fils de 15 ans du couple n’a pas été retrouvé et n’a plus été revu dans la région. Il n’y a eu aucun autre meurtre inhabituel dans la région.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *