Taverny : des ballons dans le ciel sèment le trouble et l’info est reprise par un site américain spécialiste en ufologie

Les photos prises par une habitante de Taverny ont été relayées jusque sur un blog américain spécialisé dans les ovnis, relate « Le Parisien ».

Ce sont quatre objets qui ont intrigué jusque de l’autre côté de l’Atlantique. Dans la soirée du 20 juin dernier, une habitante de Taverny, dans le Val-d’Oise, photographie des objets qui volent dans le ciel et qu’elle n’arrive pas à identifier, relate Le Parisien. « On se pose plein de questions », explique-t-elle dans un mail envoyé du MUFON France (Mutual UFO Network), qui se présente comme un « réseau d’enquête et de recherche international du phénomène ovni ».

Elle se demande s’il s’agit par exemple de drones militaires ou de débris spatiaux. Quelques jours plus tard, les photos en question se retrouvent sur Disclosure, un blog américain spécialisé dans les ovnis (objets volants non identifiés) et autres phénomènes paranormaux. Le post en question a été vu plus de 10 000 fois en deux semaines. Il est question « d’étranges anomalies lumineuses de forme allongée dans le ciel ». « En zoomant sur les anomalies, vous pouvez clairement voir que ce ne sont pas des ballons en mylar, des drones ou des avions enregistrés connus », assure le blog en question, photos à l’appui.

Un milieu « gangrené par les fake news »

Mais cette analyse serait quelque peu erronée et il n’y aurait pas de quoi s’emballer selon Pascal Fechner, directeur national du MUFON France. Interrogé dans Le Parisien, il balaye rapidement les théories les plus extravagantes. « Pour nous, ce sont simplement des ballons, type ballons de fête, assure-t-il, contredisant du coup « l’analyse » apparue sur Disclosure. Leur forme et leur aspect métallisé suscitent parfois la curiosité à cause de leur forme atypique et de leur aspect chromé. »

Dans un « milieu gangrené par les fake news, les croyances et les thèses complotistes », selon les termes de son directeur, le MUFON France veut « apporter des explications rationnelles et pragmatiques ». « Je rêverais que ce soit vraiment des objets extraterrestres, mais la vérité, c’est que ce n’est pas le cas », ajoute Pascal Fechner. Cela n’empêche pas les signalements de ce genre de se multiplier. Sur Disclosure, cinq autres articles avec des photos d’ovnis qui auraient été aperçus en France ont par exemple été publiés depuis le début de l’année.

Source originale de l’article : LEPOINT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *